1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 267 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les maladies du cœur – Introduction (2) - A propos de ses voiles


Les maladies du cœur – Introduction

2-La connaissance du cœur humain par ses « voiles » ou « maladies »

L’« humanité » de l’être humain se détermine au niveau de son cœur, du contenu de son for intérieur, pas au niveau de son aspect extérieur. Aussi, le cœur va-t-il être le centre de notre étude détaillée. Et au début, nous allons le connaître d’un point de vue négatif, c’est-à-dire à partir de  ce que l’on appelle les « voiles » (hujub) que nous voyons en premier et qui empêchent de réaliser ce pour quoi l’homme a été créé c’est-à-dire d’être le lieu de la Manifestation Divine. En effet Dieu a créé l’homme pour qu’il soit un lieu de Sa Manifestation, un Signe L’indiquant.

Il ne faut pas ignorer voire nier cette sagesse et cet objectif divin. Car c’est pour cet objectif que Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a envoyé Ses Prophètes, Ses Messagers. Au début par la récitation de Ses Versets, puis à un niveau intermédiaire, par la purification et l’éducation des âmes. {Illes purifie}(128/II) afin d’atteindre cet objectif. D’abord la connaissance de la sagesse, c’est-à-dire arriver à Le connaître (qu’Il soit Glorifié et Exalté).  Notre Seigneur, envoie parmi eux un messager de chez eux qui leur récite Tes Versets, leur enseigne le Livre et la Sagesse et les purifie, car Tu es le Tout-Puissant, le Très-Sage. »}(128/II)

Ainsi, l’étape de l’éducation de l’âme est construite sur la connaissance des défauts de l’âme, de ses maladies, de ce que nous appelons, nous, les « voiles ». L’ensemble des maladies et des défauts qui s’emparent du cœur sont en réalité des voiles qui empêchent la réalisation d’être le Lieu de la Manifestation et Signe [de Dieu]. Ces voiles sont des choses étrangères, contingentes à l’existence de l’homme, et non pas fondamentales, en soi dans son existence.

Si l’être humain a une part ou une chance d’exister, c’est pour être un Signe de Dieu Tout-Puissant. Cet homme reste un Signe, même dans les pires situations au niveau de son corps, de son aspect  extérieur.

Comme vous le savez, même le corps apparait être un lieu de la Manifestation ; et dans le monde intermédiaire (al-barzakh), durant les affres ou sur les places du Jour du Jugement, les corps prennent des aspects selon leurs âmes et ce que contiennent leurs cœurs. {Le jour où les secrets seront dévoilés.} (9/86 L’Astre nocturne)Dieu Tout-Puissant veut que nous nous maintenions en cette vie en ce monde en dissimulant les vérités derrière ces corps, ces formes apparentes, alors que là-bas, ces vérités seront dévoilées.

Bien sûr, ces vérités ne se dissimulent pas de façon absolue en ce monde. Ceux qui ont la clairvoyance, ceux qui ont une vue perçante, voient derrière ces corps la réalité des âmes et ce qu’elles manifestent réellement, même dans ce monde matériel dit de la « nature ». Ils voient, comme cela est rapporté dans de nombreux propos, qu’il y a là des singes et des porcs. Peut-être avez-vous entendu ces propos parlant de singes et de porcs tournant autour de la Ka‘bah ou stationnant à ‘Arafat. Ils étaient vus de l’œil de la clairvoyance. On trouve, là, le minimum des sortes de formes de corps qui ressemblent à quelque chose, qui ont un très petit rapport avec les vérités intérieures de la vérité du cœur existant.

Ainsi notre étude va tourner autour du cœur mais sous ses états négatifs que l’on appelle « maladies du cœur » ou les « états négatifs » du cœur. Et nous ferons la prochaine fois un groupe de remarques fondamentales dont nous aurons besoin pour pouvoir entrer dans cette étude de façon scientifique, méthodique et obtenir de nombreux profits avec l’autorisation de Dieu.

D’après la 1ère conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

www.lumieres-spirituelles.net     No27  - Sha’ban  1432 – Juillet 2011

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)