1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 301 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les maladies du cœur – Introduction – 3-Quelques caractéristiques (1)


Les maladies du cœur – Introduction

 

3-Quelques caractéristiques des maladies du cœur (1)

-1-Les maladies du cœur sont appelées « maladies » morales parce que, tout comme les maladies du corps, elles sont des déficiences et peuvent mener à la perte de l’homme. Les maladies du corps peuvent même aboutir à la mort si elles persistent. Les maladies du cœur peuvent aussi mener à la perte de l’individu. Pire ! elles peuvent mener à la perdition éternelle.(1)

-2- Mais à la différence des corps, les maladies du cœur ne sont pas palpables ni visibles à l’œil nu.

-3- Cependant, elles se manifestent la plupart du temps à travers les actes et les comportements.

-4-Même si, dans beaucoup de cas, elles peuvent se dissimuler.

-5-Parfois, par manque de connaissances préliminaires fondamentales chez l’homme ou par insouciance, ces maladies se dissimulent, comme par exemple pour l’ostentation qui est considérée comme une maladie du cœur.

Ne connaissant pas le sens de l’ostentation, beaucoup de gens ne découvrent pas cette maladie dans leur cœur et, en même temps, peuvent accuser quelqu’un d’ostentation alors que ce n’en est pas. Ainsi, si l’un d’entre nous se met à prier sur le toit de sa maison en récitant le noble Coran d’une voix forte, est-ce de l’ostentation ou non ? Beaucoup de gens le pensent et disent : « Regardez celui qui veut que l’on voit qu’il prie ! » En fait, ces gens ne font pas la différence entres les effets de l’ostentation et les effets de l’Appel de Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté), l’appel au bien, à la bonté et à la réforme qui demande parfois la manifestation au grand jour de certains actes jusqu’à ce point.

-6-Certaines maladies nécessitent parfois la connaissance de certains dogmes religieux profonds pour être connues comme cette maladie de cœur qui consiste à se croire à l’abri des Ruses de Dieu. Ceux qui ne connaissent rien des Ruses de Dieu, ne pourront jamais déterminer cette maladie, en plus que cette maladie n’a pas d’états apparents chez l’homme. Si elle se manifeste d’une façon ou d’une autre, il n’existe pas d’acte extérieur dont on peut dire que c’est un symptôme spécifique de la maladie d’« être assuré de la Ruse de Dieu. » On peut tout juste dire que cet acte exprime une « mauvaise humeur » ou qu’il reflète le comportement de quelqu’un qui est de « mauvaise humeur ». Mais on ne peut pas dire que ce comportement est un symptôme de la maladie d’« être assuré contre la Ruse de Dieu ».

-7-Il y a certaines maladies de cœur dont leur nature est cachée en soi. Elles n’apparaissent pas directement à travers des actes ou des comportements spécifiques à elles mais à travers d’autres actes ou d’autres comportements. On a besoin d’un peu d’expérience et de précision pour savoir si l’on peut dire ou non ou si on a le droit ou non de considérer ce comportement ou cet acte comme un signe ou un marque ou un symptôme de la présence de cette maladie de cœur. Nous en verrons des exemples plus tard.

-8-Enfin, les maladies de cœur varient selon leur lien avec le for intérieur de l’individu. Certaines sont un lien très fort avec le for intérieur, c’est-à-dire avec les noirceurs du cœur de l’homme, dans les profondeurs de son existence de sorte, qu’en étant touché par cette maladie, l’homme est anéanti, son être humain et divin en est détruit.  D’autres sont éloignées du centre du cœur même si elles en proviennent. Nous verrons la prochaine fois l’origine fondamentale de ces maladies.

 (1)d’après la 3ème conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

D’après la 1ère conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

www.lumieres-spirituelles.net     No28  - Ramadan  1432 – Août 2011

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)