1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 327 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le « Printemps arabe » .. complot occidental ou Eveil islamique ?


Le « Printemps arabe » .. complot occidental

ou Eveil islamique ?

En Libye, un troisième dictateur arabe inféodé aux puissances occidentales, Mouammar Kadhafi, vient d’être renversé. Signe de la détermination du peuple libyen de retrouver sa liberté, son indépendance et sa dignité. Victoire cependant hypothéquée par l’intervention directe des forces de l’OTAN qui, « sous le prétexte de protéger la population civile », ont bombardé abondamment le pays, détruisant les infrastructures civiles et militaires et tuant beaucoup de gens innocents, et qui ont envoyé de nombreux experts militaires sur le terrain

pour « former » les « révolutionnaires » et faire certaines besognes à leur place. Quel avenir

cette hypothèque réserve-t-elle à la Libye ? Car il n’y a pas d’intervention désintéressée des

Puissances occidentales. Alors prudence et vigilance.

Neuf mois après..

Neuf mois après le début du «Printemps arabe », la détermination des peuples de la région n’a pas faibli. Les peuples, du Yémen au Bahreïn, de la Libye à l’Iran, en passant par la Tunisie et l’Egypte,  ont confirmé leur volonté de participer aux destinées de leur pays et de manifester leur identité qui est assurément, pour la grosse majorité, musulmane.

La lutte se poursuit sous différentes formes. A titre d’exemples, la prise d’assaut de l’ambassade de l’entité sioniste (« israélienne ») au Caire, la poursuite des manifestations au Bahreïn malgré la répression implacable et le mutisme médiatique, les affrontements au Yémen avec les forces gouvernementales avec un président, Abdallah Saleh, dont le sort est toujours en suspens ..

De l’autre côté, les desseins diaboliques  des puissances occidentales ont commencé à apparaître clairement dans la région. Ayant pris pied en Libye, elles ont déjà lancé une nouvelle campagne médiatique de désinformation de l’opinion publique contre la Syrie (pour lui faire approuver une nouvelle initiative militaire) et y ont envoyé des groupes armés dans le but d’entraîner dans leurs stratagèmes une contestation locale.

Et, à en croire la déclaration de Sarkozy faite au Président du Conseil de transition Libyen, Mustafa Abdul Jalil : « Patientez et vous verrez ce qui va se passer en Algérie dans un an et en Iran dans trois ans.. », elles n’ont pas l’intention de s’arrêter là.

Nouvelles stratégies des puissances occidentales ?

En effet après la victoire de la Révolution islamique d’Iran et son maintien au pouvoir, après la victoire de la résistance islamique au Liban et de son parti « Hezbollah » au Liban et de l’héroïque résistance du peuple palestinien de Gaza contre les forces d’occupation sionistes, de profonds séismes ont secoué la terre arabo-musulmane.

Les peuples n’acceptent plus l’oppression, l’exploitation, la spoliation, l’humiliation, la division, la corruption. Ils rejettent ce corps étranger (ce « cancer » sioniste) implanté au cœur de leur nation. Ils aspirent à autre chose que ces promesses éphémères matérielles du monde occidental qui les ont menés à cette faillite.

En descendant dans la rue, de nouvelles portes se sont ouvertes devant eux, et ils ne sont plus prêts à revenir en arrière. C’est leur dignité qu’ils cherchent à affirmer selon leurs voies particulières, c’est leur identité qu’ils cherchent à clamer de leurs propres voix, à l’exemple de l’Iran et du Liban.

Au point que pour maintenir ou reprendre le contrôle de la région, les puissances occidentales ont changé radicalement de stratégies :

Lâchant ces dictateurs impopulaires qui leur étaient pourtant totalement inféodés, elles se sont mises à arborer les drapeaux de la «démocratie», de la «liberté» et même de l’ «Islam», à coups de campagnes médiatiques mensongères, et à intervenir directement sur le terrain, militairement.

S’ingérant davantage dans les affaires internes de la région, elles tentent de récupérer la Turquie, pays musulman aux couleurs laïques pour la lancer contre son pays voisin, la Syrie (lui faisant sans doute miroiter le vieux rêve de l’empire ottoman), tout en neutralisant deux monarchies arabes (le Maroc et la Jordanie) en les intégrant au Conseil de Coopération des monarchies pétrolières du Golfe, dirigé par l’Arabie Saoudite, colonne vertébrale de la présence américaine dans la région.

Et, fait encore plus étrange, elles sont en train de réhabiliter les forces islamiques que les Etats-Unis avaient créées en Afghanistan contre l’URSS d’alors (la Qa‘ida et autres mouvements islamiques), puis qu’elles avaient honnies pour justifier leur intervention directe en Afghanistan et en Iraq.

Dans quels objectifs ?

« Diviser pour mieux régner » : provoquer des divisions d’ordre confessionnel (notamment entre Sunnites et Shiites), ethnique (entre Turcs, Arabes, Perses, Kurdes..), racial (avec la population noire musulmane), tribal, frontalier..

Quel avenir pour les Musulmans ?« Le temps est avec l’Islam, contre eux.»

—L’Occident est en crise dans tous les domaines, financier, politique, économique, mais aussi idéologique. Sa course exponentielle des profits le mène à sa perte et sa vision matérialiste du monde ne résout aucun de ses problèmes. Il n’envisage plus d’autre issue que la guerre, la violence et la ruse : pour s’accaparer de nouvelles richesses et réorganiser sa mainmise, pour beaucoup détruire afin de beaucoup reconstruire, pour opérer une nouvelle répartition des territoires du Moyen Orient et d’Afrique, remettant en cause les accords de partage de Sykes et Picot de 1916 et ceux de la conférence de Berlin 1884-1885 pour l’Afrique.

—Alors que les Musulmans, eux, ont un autre projet, celui pour lequel Dieu a créé les être humains : celui d’un monde dirigé par l’Imam pressenti par Dieu. L’Imam est présent, le programme est présent (le Coran et le riche patrimoine laissé par le dernier Prophète de Dieu, Mohammed(s) et les Imams de sa descendance(p)). Il reste les peuples qui doivent s’approprier de ce patrimoine pour favoriser la venue de l’Imam al-Mahdî(qa).

Dans cette perspective, la première chose déterminante à faire est de sauvegarder l’Unité des Musulmans et de se méfier des ruses du shaytan sous toutes ses formes. Ce qui implique la lutte la plus grande (al-Jihad al-akbar) de/contre soi-même, contre le fanatisme, le sectarisme, le chauvinisme, la violence aveugle, l’amour pour ce monde.. afin de se préparer à cette alternative.

è« Le but ultime de la nation unifiée de l’Islam doit être la création d’une nouvelle civilisation islamique sur la base de la religion et de la rationalité, sur la base de la science et de la morale. » (L’imam Khamine’i à la Conférence de l’Eveil Islamique 17/9/2011)

{ « Ô Prophète ! Crains Dieu et n’obéis pas aux incroyants et aux hypocrites, car Dieu est Tout-Savant et Sage.(1) Et suis ce qui t’a été révélé de Ton Seigneur. Car Dieu est parfaitement Informé de ce que vous faites.(2) Compte sur Dieu et que Dieu te suffise comme Protecteur.(3) » } (1-3/33 les Partis)

—Envisager une autre alternative, pour les peuples de la région qui se sont soulevés, dans l’affirmation d’une élite religieuse qui arrive à saisir les rênes des affaires de ces peuples et à dessiner la voie juste à suivre pour les gens, prenant naissance de l’Islam et de la législation et en tenant compte des besoins locaux et régionaux. Vigilance, Confiance en Dieu et Foi.

Cependant ils doivent être sur leur garde face aux possibilités de :

1-retour des agents des puissances occidentales par la fenêtre après être sortis par la porte. Ceux-là même qui soutenaient les dictateurs précédents pendant trente ans contre l’Islam et contre ceux qui s’opposaient aux sionistes reviennent pour une nouvelle dictature sans avoir son nom au début.

2-d’instauration de régimes à l’image de l’occident et à son service, qui gouvernent au nom de la « démocratie » et de la « liberté », endormant ainsi la vigilance des peuples.

è« Ne laissez pas vos ennemis écrire votre avenir à votre place, ne permettez pas que les principes islamiques soient sacrifiés sur l’autel des intérêts éphémères et passagers.»

è« En comptant sur Dieu, en ayant confiance en Ses Promesses de victoire dans le Coran, en utilisant sa raison, en s’appuyant sur sa volonté et son courage, notre nation est en mesure d’aplanir les difficultés et de remporter de grandes victoires.» (L’imam Khamine’i à la Conférence de l’Eveil Islamique 17/9/2011)

—Refuser cette « médiamensonge » meurtrière, la dénoncer et démasquer les réels desseins qu’elle dissimule, pour ne pas se laisser manipuler et devenir complices des plus grands crimes de l’humanité..

www.lumieres-spirituelles.net     No30  - Dhû al-Qa‘adeh  1432 – Octobre 2011


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)