1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 340 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Question de foi : Salâh Ghandour


Question de foi : Salâh Ghandour

Nous nous apprêtions tous à prier dans une des maisons de Bent al-Jbail au sud du Liban durant l’occupation israélienne, quand nous reçûmes l’ordre de quitter tout de suite la maison, même si l’un d’entre nous avait commencé la prière.

Nous nous précipitâmes dehors avec les affaires que nous pûmes emporter avec vous, quand les avions israéliens arrivèrent et bombardèrent la maison. Il ne resta plus rien de la maison, qu’un épais nuage de poussière.. Puis le silence s’installa..

Nous nous réunîmes un peu plus loin pour nous assurer que personne ne manquait à l’appel : Ahmed, ‘Alî, Haidar.. Sajjâd ..

Tout le monde était là sauf …

Sauf notre chef, Salâh Ghandour en personne ..

N’avait-il pas eu le temps de sortir ?!

Nos cœurs se mirent à battre à tout rompre… Malak !

Nous n’osions pas prévenir nos supérieurs. C’est que Salâh Ghandour n’était pas n’importe quel combattant ..

Nous-mêmes avions du mal à réaliser son martyre éventuel, partagés que nous étions entre la tristesse, l’abattement et l’espoir – la certitude – qu’il était encore présent..

Quand Salâh Ghandour apparut, le sourire aux lèvres !

Nous accourûmes à lui, nous le touchâmes pour nous assurer qu’il ne s’agissait pas d’une vision. C’était bien lui, en chair et en os, souriant comme si de rien n’était.

Nous lui demandâmes où il se trouvait pendant le bombardement.

Il nous dit qu’il était en train de prier dans la cuisine. Il n’avait pas entendu l’ordre des chefs de se retirer. Quand les bombardements commencèrent, il se plaça sous la protection de Dieu et acheva sa prière.

Il avait comme la certitude que son Heure n’était pas encore arrivée…

{Mais si ! Quiconque soumet sa face devant Dieu tout en faisant

le bien, a sa rétribution auprès de son Seigneur. Il n’y a aucune

crainte pour eux et ils ne seront point attristés.} (112/II La Vache)

Témoignage recueilli sur place.

www.lumieres-spirituelles.net     No30  - Dhû al-Qa‘adeh  1432 – Octobre 2011


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)