1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 196 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

A propos du noble Coran


assalam alaykoum     

J’entends souvent des sarcasmes à propos du Coran. On me dit qu’en le considérant comme la Parole de Dieu, on le rend « intouchable », c’est-a-dire on ne peut pas l’analyser, le critiquer ni même le traduire, au risque de  «  trahir »  Dieu. Alors que la religion chrétienne le [l’évangile] considère différemment et le rend plus proche des gens.

On me cite les « madrasas » en Afrique, en Asie ou ailleurs où les enfants, tout en ne connaissant pas l’arabe, apprennent par cœur des sonorités arabes qu’ils répètent sans rien y comprendre. Les gens deviennent alors tributaires  des explications et des interprétations fournies par leurs cheikhs ou imams, n’ayant aucun  moyen de faire la différence.

J’essaye de répondre comme je peux.

Pouvez-vous me donner des arguments de poids ?

Hassan - France

 

Réponse de la revue

Alaykum as-Salam !

Certes le Coran est la Parole de Dieu, non pas « figée », mais vivante, proche de chacun d’entre nous quels que soient le temps, le lieu, le degré d’intelligence et de piété ;

Certes « intouchable » mais dans le sens non sujette à des déformations par la main de l’homme, des contradictions.

Il est la « dernière » Parole de Dieu révélée, authentique, intégrale, vraie, dont la référence est fiable pour toute l’humanité, une Grâce divine entre les mains des hommes. Seuls se fâchent ceux qui n’aiment pas la Vérité, qui ne reconnaissent pas l’Autorité du Créateur sur eux.

En même temps, le Coran, lui-même, appelle les gens à réfléchir, à méditer sur ses versets, à en chercher le sens profond et à ne pas se contenter de l’apparence des mots. Dans ce sens, l’apprentissage de la lecture du Coran (de sa « sonorité ») sans sa compréhension ne suffit pas.

De plus, pour nous aider à comprendre le Coran, Dieu nous a envoyé des Guides qui sont le « Coran parlant » : les douze Imams de la descendance du Prophète(s) après la disparition de ce dernier(s).

Comprendre le Coran (et donc se donner les moyens pour y arriver) devient une responsabilité de chaque musulman, même de chaque personne.

Enfin, savez-vous que ce n’est que depuis une cinquantaine d’années que l’Eglise catholique autorise ses fidèles à avoir chez eux les  quatre Evangiles reconnues par elle ?

Salam et douas 

Le comité de rédaction 

www.lumieres-spirituelles.net     No30  - Dhû al-Qa‘adeh  1432 – Octobre 2011


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)