1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 397 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La foi de Haroun al-Mekkî


La foi de Haroun al-Mekkî 

« J’étais chez mon Maître as-Sâdeq(p), quand entra Sahl fils de Hassan al-Khurâsâni. Il le(p) salua et s’assit. Il lui(p) dit : « Ô fils du Messager de Dieu ! Vous avez la bonté, la Miséricorde, vous êtes les gens de la maison de l’Imamat. Qu’est-ce qui t’empêche d’avoir ton droit pour que tu y renonces, alors que tu as avec toi, parmi tes partisans, 100 000 combattants avec des sabres ? »

Il(p) lui répondit : « Assieds-toi, ô Khurâsânî ! Dieu veille sur ton droit. »

Puis il(p) s’adressa à Hanifayyah (ou Hanîfah) : « Ô Hanifayyah (ou Hanîfah), remplis et chauffe le four ».

Elle le fit jusqu’à ce que [le bois] devienne de la braise, blanc au sommet. Il(p) se tourna alors vers Sahl fils de Hassan : « Ô Khurâsânî, lève-toi et assieds-toi dans le four. »

Le Khurâsânî le regarda d’abord surpris, puis voyant le sérieux de l’Imam(p), en fut effrayé et le supplia : « Ô Maître, ô fils du Messager de Dieu ! Ne me torture pas avec le feu ! Epargne-moi, Dieu t’épargnera ! »

 L’Imam(p) le rassura : « Je t’épargne. »

Arriva Haroun al Mekkî, ses sandales à son index, qui dit : « Que la paix soit sur toi, ô fils du Messager de Dieu ! »

L’Imam as-Sâdeq(p) lui dit après avoir répondu à son appel : « Retire tes sandales de ta main et assieds-toi dans le four. » Il retira ses sandales de son index et les jeta puis s’assit dans le four.

L’Imam(p) se mit à discuter avec le Khurâsânî sur la région de Khurâsân, comme s’il(p) connaissait la région. Au bout d’un certain temps, il(p) lui dit : « Lève-toi, ô Khurâsânî et regarde dans le four. »

Suheil fils de Hassan se leva et il vit [Haroun] accroupi. L’Imam(p) lui demanda d’ouvrir la porte du four pour laisser sortir Haroun, en lui disant de faire attention à ne pas se brûler. Suheil ouvrit la porte et Haroun sortit sain et sauf. Il se dirigea vers nous en secouant la poussière de la cendre et nous salua.

L’Imam(p) demanda à Suheil fils de Hassan : « Combien de gens comme lui trouves-tu à Khurâsân ? » Il lui répondit : « Par Dieu ! Aucun ! »

Il(p) dit : « Non ! Par Dieu ! Personne ! Nous ne sortons pas durant une époque où nous ne trouvons pas cinq aides pour nous. Nous savons mieux que quiconque le moment. »  

Rapporté par Abû Hamzeh ath-Thumâlî de Daoud ar Raqî 

In Bihâr al-Anwâr, vol. 47 pp123-124 H172

cité in L’Imam as-Sadeq(p) p79-80

www.lumieres-spirituelles.net     No29 - Shawwâl  1432 – Septembre 2011


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)