1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 596 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sens du monde intermédiaire (al-Barzakh)(1)


Le sens du monde intermédiaire (al-Barzakh)(1)

(récapitulation)

®Ainsi, on peut dire, à partir du Livre sacré et des hadîths du Prophète [et des Infaillibles(p)] « qu’entre la mort et la Résurrection générale, l’homme jouit d’une vie limitée et temporaire, qui constitue un état intermédiaire (barzakh) et un lien entre la vie de ce monde et la vie éternelle. »

®« La condition de l’homme dans la vie de l’état intermédiaire (al-barzakh) est très semblable à la condition d’une personne ayant été appelée devant une institution judiciaire pour répondre des actes qu’elle a commis. Elle est interrogée jusqu’à ce que son dossier soit complet. Ensuite, elle attend que le jugement final et décisif soit proclamé. »

®L’âme/esprit de « l’homme, dans l’état intermédiaire, possède la même forme qu’il avait pendant sa vie dans ce monde » qui fait que les gens se reconnaissent. En même temps, elle [l’âme/esprit] prend une forme « mithâliyyah » avec des images différentes selon sa réalité.

®Si le mort est « un homme de vertu », il vit dans le bonheur et la bonté, à proximité de ceux qui sont purs et proches de la Présence divine. S’il s’agit d’un homme mauvais, il vit dans l’affliction et la souffrance et en compagnie des forces démoniaques et des « guides qui mènent à l’égarement ».

(D’après Le shiisme dans l’Islam, Sayyed Tabâtabâ’î   Ed.Ansariyan, trad. Mohsen Khaliji, (pp130-131))

Dieu dans le noble Coran a promis :

Üaux croyants une vie heureuse après la mort, à l’exemple de ceux qui croient et font de bonnes actions – {Quant à ceux qui croient et accomplissent de bonnes actions, Nous les installerons certes à l’étage (ghurafann) dans le Paradis sous lequel coulent des fleuves, pour y demeurer éternellement.} (58/29 L’Araignée)

Üaux incroyants le feu de l’Enfer (du monde intermédiaire) à l’exemple de Pharaon – {Le feu auquel ils sont exposés matin et soir ; et le Jour où se dressera l’Heure..} (46/40 Celui qui pardonne) – (la suite du verset montrant bien qu’il s’agit de l’Enfer dans le Barzakh, le monde intermédiaire).

L’Imam as-Sâdeq(p) disait à propos de ce moment passé dans la tombe :

« La tombe est ou bien un des jardins du Paradis ou bien une des fosses de l’Enfer. » (al-Kâfî, vol.3 p242)

Pourquoi l’Enfer et les tourments dans le monde intermédiaire avant le Jour du Jugement ?

Nous avons vu précédemment que les épreuves durant notre vie sur terre avaient pour objectif de nous réveiller de notre insouciance, qu’elles étaient des Prévenances divines pour nous empêcher de mériter l’Enfer éternel. Si tous ces appels, ces avertissements, ces épreuves n’ont pas eu d’effet sur l’individu, alors que va-t-il devenir ? Il n’y a plus alors d’autres possibilités que le réveil  par le feu.

L’individu ne peut plus être réformé que par le feu, comme le minerai qui ne peut se transformer en métal pur que par le feu.

Le verset {Ils y demeureront de longs temps}(23/78 La Nouvelle) concerne, selon les propos d’Abû Ja’far (l’Imam al-Bâqer(p)), « ceux qui sortiront du Feu [de l’Enfer]. » C’est-à-dire il s’applique à nous, à toi et à moi.  Et chaque « long temps » (hiqbat) dure combien de temps ? Dieu seul le sait, peut-être des milliers d’années…  L’important est que nous agissions de sorte que nous n’atteignions pas le stade où [ces] « longs temps » ne seront pas suffisants pour nous débarrasser de nos péchés et nous réveiller aux vérités, [le stade] où nous serons de ceux qui ne mériteront jamais le Paradis, mais l’Enfer pour toujours, de ceux qui mériteront l’expulsion de la Miséricorde de Dieu et la privation de Son Pardon et de Sa Miséricorde.

(d’après Le Jihâd le plus grand de l’Imam Khomeynî(qs) p57-59, Ed.B.A.A.)

www.lumieres-spirituelles.net     No31  - Dhû al-Hujjah  1432 – Novembre 2011

Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)