1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 258 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Ami ou ennemi ?!


Ami ou ennemi ?!

Aime ton ami avec une certaine retenue,

au risque qu’il devienne un jour ton ennemi ! 

Et ménage ta haine envers ton ennemi,

peut-être deviendra-t-il un jour ton ami ! 

 du Prince des croyants(p) in Nahjah al-Balâgha, Hikam n°268 (ou n° 270 ou n°259)

أَحْبِبْ حَبِيبَكَ هَوْناً مَا عَسَى أَنْ يَكُونَ بَغِيضَكَ يَوْماً مَا،

Ahbib habîbaka hawnann mâ ‘asâ an yakûna baghîdaka yawmann mâ

Aime ton ami avec légèreté, peut-être qu’il deviendra un jour objet de ta haine.

ahbib :  de « habba » (aimer) à l’impératif = aime

habîba-ka : nom du verbe « habba » = ton bien-aimé, ton ami avec « ka » le pronom suffixe 2e p.m.s.

hawnann mâ : nom d’action du verbe « hâna » (être léger, facile, jouir de peu de considération) = avec une certaine modestie, réserve

‘asâ an : pour exprimer une probabilité souhaitée introduisant une phrase où le verbe est au présent se terminant par « a » (« mansûb »)

baghîda-ka : nom du verbe « baghada » (être haï, détesté) et « ka » pronom suffixe renvoyant à l’inter-locuteur  = celui qui est haï et détesté par toi, ton ennemi

وَأَبْغِضْ بَغِيضَكَ هَوْناً مَا عَسَى أَنْ يَكُونَ حَبِيبَكَ يَوْماً مَا.

Wa abghid baghîdaka hawnann mâ ‘asâ an yakûna habîbaka yawmann mâ

Et ménage ta haine envers ton ennemi, peut-être qu’il deviendra ton ami un jour

Abghid :  de la 4ème forme dérivée de « baghada  » (être haï, détesté) à l’impératif = hais, prends en haine

Appel à la mesure et à la modération dans les relations d’amour et de haine avec les autres. Ainsi, même si on aime beaucoup quelqu’un, il ne faut pas lui confier tous ses secrets ni lui dévoiler tous ses défauts, car ces sentiments peuvent se retourner  et la haine remplacer  l’amour et  l’amitié. Cette personne pourra exploiter ce qu’il sait aux dépens de l’autre. De même, pour les sentiments de haine. Cette personne détestée pourra devenir un ami, alors on regrettera  ce qu’on a ressenti et fait contre lui et on devra s’en excuser.

www.lumieres-spirituelles.net     No33  - Safar 1433 – Déc.-Janvier 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)