1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 350 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sa certitude en « la Miséricorde infinie de Dieu »


Sa certitude en « la Miséricorde infinie de Dieu »

A l’époque du Prophète Mohammed(s), un homme déambulait dans le marché de la ville de Médine, quand il sentit quelqu’un le tapoter légèrement au niveau de l’épaule. Il n’y prêta pas attention tant il y avait du monde au marché.

Une seconde tape, une troisième, puis d’autres firent exclamer l’Arabe : « Arrêtez de faire cela ! Je vais aller me plaindre au Messager de Dieu(s). » (Il ne le connaissait pas personnellement, mais il pensait qu’en parlant ainsi il arriverait à se débarrasser de ce passant gênant).

Le passant lui dit : « Tu veux te plaindre auprès du Messager de Dieu ? Tu le connais pour que tu ailles te plaindre à lui ?

-Non ! Je ne le connais pas personnellement. Je me suis converti à l’Islam sans le connaître physiquement. Mais dès que j’ai entendu sa parole, j’ai su qu’il était sincère et qu’il disait vrai. Il n’aimerait pas que tu déranges ainsi les gens. 

-Tu aimerais le connaître ?

-Bien sûr ! »

-Alors l’Ange Gabriel inspira au Prophète de Dieu(s) (car c’était lui !) de se faire connaître à cet Arabe : « Je suis le Messager de Dieu ! »

L’Arabe le regarda avec surprise puis se jeta à ses pieds pour les embrasser.

Le Messager de Dieu s’empressa de le relever en disant que cela ne faisait pas partie des bonnes habitudes, qu’il n’était pas un de ces rois ou empereurs, qu’il ne devait pas agir ainsi. La prosternation n’est que pour Dieu.

L’important est de bien agir et d’éviter les actes qui mènent à l’Enfer. L’homme se mit alors à pleurer et lui dit : « Je suis un malheureux pécheur plein de péchés. Mais si Dieu veut me jeter en Enfer, je Lui demanderai des comptes ! »

« Tu demanderais des comptes à Dieu !, s’exclama le Prophète Mohammed. Que Dieu nous en préserve ! Comment oses-tu dire de telles choses ? »

-Oui ! Je Lui demanderai des comptes ! s’entêta-t-il. S’il me jette en Enfer pour mes péchés, je Lui demanderai Son Pardon ! S’il me jette en Enfer pour mes fautes, je ferai appel à Sa Miséricorde  ! S’il me jette en Enfer pour mes actes de désobéissance, j’en appellerait à Sa Mansuétude !

En entendant cela, le Messager de Dieu(s) confirma : « Oui ! Dieu est infiniment Miséricordieux, Il est Celui qui pardonne sans cesse. » Et il(s) se mit à pleurer.

L’Ange Gabriel descendit à nouveau sur le Prophète(s) et lui(p) dit : « Le Très-Grandiose, le Très-Elevé t’envoie Son Salut et te dit d’arrêter de pleurer. Car, en entendant tes pleurs, tous les Anges des Cieux et de la terre se sont mis à pleurer à cause de toi. Alors, arrête de pleurer. »

Le Messager de Dieu arrêta de pleurer et répéta : « Dieu est le Tout-Miséricordieux, Celui qui pardonne sans cesse. »

www.lumieres-spirituelles.net     No34  - Rabî‘ I 1433 – Février 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)