1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 577 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La mosquée de Bibi Heybat près de Bakou en Azerbaidjan


La mosquée de Bibi Heybat

près de Bakou en Azerbaidjan

Si vous allez à Bakou en Azerbaïdjan, vous serez surpris de découvrir, à l’entrée de cette ville, une grande mosquée appelée « mosquée de Bibi Heybat » récemment reconstruite au pied d’une montagne, face à la mer Caspienne, et devenue un centre spirituel pour les Musulmans de la région. Et vous serez encore plus surpris de découvrir dans cette mosquée la tombe d’une descendante du Prophète Mohammed(s)

Cette mosquée a été reconstruite à la fin du siècle dernier en lieu et place d’une vieille mosquée bâtie au 13e siècle sur la tombe de « Ukeyma », une des filles de l’Imam al-Kâzhem(p), qui fuyait les persécutions abbassides, comme l’indique une inscription gravée sur la tombe : «  Ici est enterrée Ukeyma Khanum, une descendante du Prophète Mohammed(s) qui est l’aïeul du sixième Imam Ja‘far as-Sâdeq(p), fille du 7e Imam, l’Imam Moussa al-Kâzhem(p) et sœur de l’Imam Ridâ(p) ».

Le célèbre écrivain français Alexandre Dumas s’y rendit en 1840 apJC et en fit une description. Il l’appela « la mosquée de Fatimah » et nota que les femmes stériles s’y rendaient pour solliciter l’intercession de la morte auprès de Dieu pour les rendre aptes à mettre au monde des enfants.

En 1911, elle fut modifiée. Un dôme fut ajouté et la mosquée prit une forme cubique.. Sur la photo, les arcades et la tombe sur la gauche datent du 13e siècle et la nouvelle mosquée construite en 1911 est sur la droite.  

En 1920, les forces soviétiques installèrent leur pouvoir en Azerbaïdjan. Quelques années plus tard (1934-1936), les Bolchéviques détruisirent la mosquée. 

L’effondrement de l’empire soviétique permit à l’Azerbaïdjan de recouvrer son indépendance. La mosquée fut alors reconstruite (en 1994) à l’endroit-même où elle se trouvait, tournant définitivement la page à 60 ans de matérialisme et d’athéisme. En 2005, elle fut agrandie pour accueillir les pèlerins toujours plus nombreux.

Sa nouvelle architecture comprend trois dômes qui ont gardé leur forme traditionnelle. Sur la façade d’entrée, se dresse une superbe arcade ciselée de versets coraniques

Le dôme central abrite la tombe de Ukeyma Khanum. L’intérieur a retrouvé ses riches ornements, ciselures et dorures alliant avec harmonie le vert, le bleu et l’or des inscriptions coraniques qui recouvrent la cage dorée édifiée sur la tombe de « Ukayma ».

De part et d’autre du dôme central, deux dômes abritent le lieu de prière des hommes et des femmes, à droite et à gauche.

Enfin, dominant cet édifice, deux minarets desquels s’élance l’appel à la prière au moins trois fois par jour, après 60 ans de silence, pour rappeler aux gens que tout vient de Dieu et que tout retourne à Lui.

www.lumieres-spirituelles.net     No35  - Rabî‘II 1433 – Fev.-Mars 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)