1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 426 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’ascension au ciel*


L’ascension au ciel*

Un jour Aïcha entra chez le Messager de Dieu(s) alors qu’il(s) était en train d’embrasser Fâtimah(p). Elle lui dit : « Tu l’aimes, ô Messager de Dieu ? »

Il(s) lui répondit : « Par Dieu, si tu savais comme je l’aime, tu l’aimerais davantage.

Quand Il [Dieu] me fit monter au quatrième ciel, [l’Ange] Gabriel fit l’adhan [de la prière] et [l’Ange] Mikâ’îl al-iqâmah [de la prière]. Puis on me demanda de faire l’adhan [de la prière]. Je dis alors :  « Je me mets devant en ta présence ô Gabriel ? » Il(p) me répondit : « Oui, car Dieu Tout-Puissant a préféré Ses Prophètes Messagers à Ses Anges-Proches, et Il t’a préféré toi particulièrement. »

Je m’approchai et me mis à prier pour tous les habitants du quatrième ciel.

Je me tournai ensuite sur ma droite et je me trouvai aux côtés du [Prophète] Ibrahim(p) dans un des Jardins [du Paradis] que gardait un groupe d’Anges.

Ensuite je me trouvai au cinquième ciel.

De là, je montai au sixième ciel, quand je fus appelé :

« Ô Mohammed ! Combien est excellent ton père Ibrahim ! Combien est excellent ton frère ‘Alî ! »

Quand j’atteignis les voiles, Gabriel me prit par la main et me fit entrer au Paradis. Je me trouvai près d’un arbre de lumière. Au niveau de sa racine, deux Anges rassemblaient des bijoux et des parures jusqu’au Jour du Jugement dernier.

Je demandai : « Ô Gabriel, pour qui est cet arbre ? »

Il me répondit : « Il est pour ton frère ‘Alî fils d’Abû Tâleb et ces Anges [que tu vois] rassemblent pour lui des bijoux et des parures. »

Ensuite j’avançai droit devant moi et me trouvai face à des dattes fraîches plus tendres que le beurre, meilleures que le musc, plus sucrées que le miel. J’en pris une, la mangeai et elle se transforma en une goutte de semence dans mes lombes.

Quand je descendis sur terre, je m’unis à Khadîjeh et elle tomba enceinte de Fâtimah.

Ainsi Fâtimah est une « Hawrâ’ » humaine (femme du Paradis), la dame des femmes.

Quand le Paradis me manque, je sens l’odeur de Fâtimah. »

in ‘Ilal ash-sharâ‘i, vol.1 H2 pp183-184

*Le voyage nocturne (de la Mecque à Jérusalem) évoqué dans le Coran dans la sourate 17 portant son nom (al-Isrâ’) suivi ou non de l’ascension aux cieux (également évoqué dans le Coran mais dans la sourate 53 (L’Etoile-an-Najm)), aurait eu lieu six mois avant l’Hégire la nuit du 17 ou 21 du mois de Ramadan, ou deux ans après le début de la Prophétie durant la seconde nuit de Rabî’ I ou encore la nuit du 27 rajab en l’an 2H. Cette diversité indique sans doute qu’il n’y a pas eu une seule ascension au ciel.

www.lumieres-spirituelles.net     No37  - Jamâdî II  1433 – Avril-Mai 2012

Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)