1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 473 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

B/Les préliminaires à la prière - des grandes ablutions et de leurs règles spirituelles


B/Des règles de conduite à propos des préliminaires à la prière

Des grandes ablutions et de leurs règles spirituelles

Les gens de la connaissance disent que l’impureté suite aux relations sexuelles (janâbah) est la sortie de la patrie de la soumission/assujettissement à Dieu et l’entrée dans l’étrangeté et la manifestation de la seigneurie et de l’instance de l’égo. La douche des grandes ablutions est la purification de cette impureté et la reconnaissance du manque.

Certains sheikhs ont évoqué, une dizaine de chapitres, 150 cas desquels le serviteur cheminant vers Dieu doit se purifier durant les grandes ablutions. La majorité d’entre elles ou toutes reviennent à l’arrogance et l’orgueil de l’âme, à l’amour de/pour l’âme et sa vision.

Selon l’imam al-Khomeynî(qs), l’impureté suite aux relations sexuelles (janâbah) est l’anéantissement (fanâ’) dans la « nature », la négligence de la spiritualité et de l’objectif ultime au profit de la totale suprématie animale et bestiale, et l’entrée dans le plus bas des degrés.

La douche des grandes ablutions est la purification de cette « faute », la sortie de la règle de la « nature » pour revenir et entrer sous l’autorité de la Très-Miséricorde et de la « Disposition divine [de nous] par le lavage de tout l’empire de l’âme qui s’est anéanti dans la nature et qui a été éprouvé par les prétentions du shaytân.

Et pour la douche (les grandes ablutions) de l’impureté suite aux relations sexuelles il y a des règles de conduite du cœur que le cheminant vers Dieu doit suivre.

Pendant qu’il lave son corps (qui est l’écorce inférieure et qui a la part de ce bas-monde) et qu’il purifie l’apparent, le serviteur cheminant vers Dieu doit s’arrêter et s’orienter vers l’impureté de l’intérieur du cœur et du secret de l’esprit. Il doit voir que le lavage de ces derniers est le plus important.

Il met alors de côté la suprématie de l’âme bestiale avec sa dimension animale au
profit de l’âme très-miséricordieuse et sa dimension très-miséricordieuse. Il se repent de l’impureté du shaytân et de ses prétentions, et revient [à Dieu], purifie le fond de l’esprit (souffle divin insufflé d’un Souffle Miséricordieux) des parts du shaytân (c’est-à-dire l’orientation vers autre que Dieu - qui est l’origine de l’arbre interdit) pour être apte, par cette purification, à entrer dans le Paradis de son père Adam(p).

C’est que manger de l’arbre de la nature, faire bon accueil à ce monde et s’orienter vers la multitude sont le fondement des fondements de l’impureté d’« al-janâbah ». Aussi, celui qui ne se purifie pas de cette impureté d’« al-janâbah » en se plongeant dans l’eau de la Miséricorde de Dieu Très-Elevé ou ne se purifie pas totalement avec cette eau qui coule de la source de l’Arche tout-Miséricordieuse, pure de tout ingérence diabolique, ne convient pas à la prière qui est, elle, la réalité de l’Ascension et de la Proximité. Et il n’y a pas de prière sans purification.

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeiny(qs) – Maqâlat 2 – Chap 6 (1))

www.lumieres-spirituelles.net     No38 - Rajab 1433 – Juin 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)