1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 399 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Il n’avait pas fait le Hajj alors qu’il le pouvait !


Par la [grâce du] Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Certes, nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.}   

Il n’avait pas fait le Hajj alors qu’il le pouvait !

Un matin, le regretté Hajj Sayyed ‘Abd al-Bâqî(que Dieu élève son rang auprès de Lui) monta sur la tribune après avoir fini de mener la prière de groupe dans la mosquée Aghâ Ahmed. J’étais alors présent.

Il prit la parole et dit : « Aujourd’hui je vais parler de quelque chose que j’ai vu de mes propres yeux, peut-être que cela pourra vous servir d’exemple. »

« Un jour, un de mes amis croyants tomba malade. Je lui rendis visite et je vis qu’il allait très mal, qu’il agonisait. Il était en train de passer l’épreuve de l’ivresse de la mort.

Je m’assis tout près de lui et me mis à réciter la sourate Yâ Sîn (36) et la sourate as-Sâfât (Ceux qui sont en rang 37).

Sa famille sortit de la pièce et je restai seul avec lui. Je me mis à réciter les mots de l’Unicité et de l’Allégeance. Il ne put pas les dire malgré mon insistance, alors qu’il était encore conscient, qu’il avait encore la capacité de parler et de sentir ce qui se passait autour de lui.

Soudain, il se tourna vers moi et dit trois fois d’une voix manifestant fortement sa colère : « Juif ! Juif ! Juif ! »

C’était comme si j’avais reçu un coup sur la tête. [En entendant cela], je ne pus rester debout. Je me sentis vaciller. Puis je me ressaisis et endurai le coup. Je sortis de la pièce. Sa famille entra derrière moi et s’assit à ses côtés. Je n’avais pas atteint la porte de la maison que j’entendis des cris, des lamentations, des sanglots.

Je sus ainsi qu’il venait de mourir.

Après avoir étudié son cas, il m’est apparu que ce malheureux avait disposé des moyens d’aller au Hajj pendant des années, mais chaque année, il refusait d’y aller en disant qu’il était encore jeune, qu’il avait le temps d’y aller et qu’il irait plus tard.

Les années étaient passées et  il n’avait toujours pas accompli cette importante obligation divine alors qu’il en avait les moyens. Et voilà que la mort qui  avait frappé à sa porte..

Il quitta ce monde…  juif.

(Sayyed Abd al-Bâqî  cité in al-Qusas al-‘irfâniyyah pp271-272)

www.lumieres-spirituelles.net     No38 - Rajab 1433 – Juin 2012


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)