1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 406 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

B/Les préliminaires à la prière - des règles pour retirer les impuretés (2)


B/Des règles de conduite à propos des préliminaires à la prière

Quelques règles de conduite intérieures pour retirer les impuretés(2)

( L’exemple du shaytân)

Prenons l’exemple du shaytan. Il était proche du Monde de la Sainteté et faisait même partie « des Anges proches » (les « chérubins », les Proches Elus auprès de Dieu). Et il s’est pourtant trouvé à la fin, éloigné de la Station des Proches à cause d’une mauvaise aptitude et il a été banni selon un rappel : {Sors de là car tu es banni} (34/15 al-Hijr). Pourquoi ?

Malgré ses milliers d’années d’adoration de Dieu à côté des Anges les plus proches de Dieu, il se vit lui-même quand Dieu leur demanda de s’agenouiller devant Adam. Il vit sa [nature originelle] de feu et déclara alors : {Je suis meilleur que lui} (12/7 al-‘Arâf). Cette satisfaction de soi-même devint une cause pour  l’adoration de soi-même, pour l’orgueil et pour l’humiliation et le mépris d’Adam.

{Tu l’as créé d’argile} (12/7 al-‘Arâf) continua-t-il, faisant ainsi une fausse comparaison. Au lieu de voir le bon côté d’Adam et la perfection de sa spiritualité, il vit son apparence, sa station au niveau de l’argile et de la terre. Il se vit lui-même au niveau de la station du feu, négligeant [les dangers de] l’associationnisme, l’amour de/pour l’âme  et sa vision.

Cet amour de/pour l’âme devint un voile l’empêchant de voir sa déficience et ses défauts. Cette vision et cet amour pour lui-même devinrent une cause pour l’adoration de lui-même, l’orgueil, l’étalage, l’ostentation et pour l’indépendance [de Dieu] au niveau de son avis et de l’accomplissement de péchés. Ils l’éloignèrent de l’ascension (vers Dieu) et l’entrainèrent vers le dédale de la « nature » obscure.

Aussi, le cheminant vers Dieu doit-il purifier son âme des « mères » (origines) des vices et des impuretés intérieures sataniques au moment de se purifier des impuretés apparentes ; il doit laver la « ville des vertus » avec de l’eau de la Miséricorde de Dieu et la « gymnastique » morale de la législation ; il doit rendre limpide son cœur qui est le lieu de la Manifestation de Dieu ; il doit retirer les sandales de l’amour pour la renommée et les honneurs pour convenir à l’accès dans la « vallée sainte du côté droit » et être réceptif à la Manifestation du Seigneur.

Celui qui n’arrive pas à se purifier des impuretés des « grandes incidences »(1), ne peut se purifier des impuretés des « petites incidences »(1) parce que la purification de l’apparence est préliminaire à la purification de l’intérieur. Celui qui n’atteint pas la piété totale en ce monde ici-bas matériel selon le modèle de la législation pure n’atteindra pas la piété au niveau du cœur. Et celui qui n’atteint pas la piété au niveau du cœur par rapport aux choses que nous avons évoquées, n’atteindra jamais la piété spirituelle, secrète, véritable.

L’ensemble des niveaux de la piété sont préliminaires à ce niveau qui est d’abandonner tout ce qui est autre que Dieu. Tant qu’il reste de l’égoïsme dans le cheminant, Dieu ne se manifestera jamais au niveau de son secret.

Oui ! Sans doute, le cheminant peut recevoir conformément à la primauté de la Miséricorde et de la Suprématie du Côté divin, de l’Assistance des mystères, et brûler par le Tison divin ce qui reste de l’égoïsme, s’il en reste. Peut-être que la façon dont Dieu se manifesta à la montagne, la mettant en pièces et à Moussa qu’Il foudroya est une indication de cela. Et cette différence est également présente entre le cheminant attiré et l’attiré cheminant.

(d’après Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 2 – Chap 7 (2))

(1)Les « grandes incidences » nécessitent les « grandes ablutions » (la douche) pour s’en purifier, alors que les « petites incidences » nécessitent les « petites ablutions »pour s’en purifier,

www.lumieres-spirituelles.net     No41 – Shawwal 1433 – Septembre 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)