1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 321 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sanctuaire de Shah Abd-al-‘Azhîm au sud de Téhéran


Le sanctuaire de Shah Abd-al-‘Azhîm au sud de Téhéran

En atterrissant à l’aéroport international de l’imam Khomeynî(qs) au sud de Téhéran en Iran, le premier sanctuaire que vous visitez est celui de Shah Abd al-‘Azhîm(p) (173-252H- ~9e apJC). Il était un  descendant de l’Imam Hassan(p), surtout contemporain de l’Imam al-Jawâd(p) le fils de l’Imam ar-Ridâ(p) (avec qui il avait eu des rapports secrets) et de l’Imam ‘Alî al-Hâdî(p). Il était un grand érudit de son temps, ayant une profonde connaissance du Coran et de la jurisprudence islamique, ayant rapporté les propos des Imams al-Jawâd(p) et al-Taqî(p), connu pour sa grande piété et sa crainte scrupuleuse de Dieu. Il ne fut pas épargné par les vagues de répression et de persécution organisées contre les shiites par les califes/rois abbassides. Aussi, suivant les conseils de l’Imam  ‘Alî al-Hâdî(p), avait-il émigré vers la région de Rayy (l’actuelle ville de Téhéran), non sans exposer mille fois sa vie au danger durant le parcours. C’est là qu’il avait établi sa dernière demeure, menant une vie recluse consacrée à l’adoration de Dieu, jeûnant le jour et veillant la nuit.

Son sanctuaire est toujours un lieu de visite et de refuge pour l’ensemble des gens. Il renferme beaucoup de bénédictions et de faveurs.

Il est rapporté qu’à celui qui le visite, le Paradis est dû. Il est même rapporté de l’Imam ‘Alî an-Naqî(p), s’adressant à une personne venant de la région : « Si tu visites la tombe de ‘Abd al-‘Azhîm(p) chez vous, tu es comme quelqu’un qui a visité al-Hussein fils de ‘Alî(p). » (Mafâtîh al-Jinân, p1766, aux Ed. BAA) (à Karbalâ’, en Iraq, tant il avait un haut rang auprès de Dieu).

Après avoir traversé une première esplanade, vous vous trouvez face à l’entrée du sanctuaire proprement dite. Comme pour toute personne sainte descendant du noble Prophète(s), vous demandez l’autorisation d’entrer puis vous récitez une ziyârat reconnaissant sa noble ascendance et ses bienfaits, souhaitant détenir cette même détermination, cette même foi, ce même dévouement au service de l’Imam de notre époque.. En vous approchant humblement de la cage, vous sentez l’émotion vous gagner. Vous l’effleurez des doigts, vous l’embrassez..

Vous ne savez pas comment vous êtes arrivé à finir les deux raka‘ts pour la ziyârat, affirmant l’Unicité de Dieu dans votre rapprochement des Imams ou autres hommes saints de « Ahle al-Beit(p)».. Quel homme grandiose, combien méconnu..

Il est dit que, régulièrement, il(p) sortait dissimulé pour visiter la tombe de Hamzeh(p), fils de l’Imam al-Kâzhem(p), également connu pour son savoir, sa majesté, son haut rang auprès de Dieu, qui avait accompagné l’Imam ar-Ridâ(p) au Khurasân et qui mourut en chemin. Il fut enterré en cet endroit. Sa tombe est à l’heure actuelle face à celle de Shah ‘Abd al-‘Azhîm(p).

Un peu plus loin, sur le côté droit, une autre tombe avec une forme arrondie, celle de Taher, un descendant de l’Imam as-Sajjâd(p) fils de l’Imam Hussein(p).

Tous sont des témoins et des arguments à notre encontre.

www.lumieres-spirituelles.net     No41 – Shawwal 1433 – Septembre 2012

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)