1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 218 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les maladies du cœur – 15-Un exemple de maladie issue de ces maladies « mères »


Les maladies du cœur – Introduction

 

15-Un exemple de maladie issue de ces maladies « mères »

Nous avons vu précédemment les principaux états négatifs du cœur de l’individu du fait de sa mauvaise relation avec Dieu. Certains sont très graves mais rares dans notre société et d’autres très répandus. Nous allons voir que l’ensemble des états psychiques proviennent d’un ou d’un groupe de ces états du cœur « mères », et que, pour être soignés, ces (ou certains de ces) états principaux « mères » doivent être traités. Cela renvoie à ce que nous avions indiqué précédemment : qu’il y a différents niveaux dans les états psychiques.

Les maladies psychiques (de l’âme) se manifestent dans les actes de l’individu. Des fois, elles se manifestent de façon très claire pour tous et il ne suffit plus que d’établir le lien le plus proche pour que devienne également clair le traitement à suivre pour guérir de cette maladie.

Nous allons prendre deux exemples et montrer leur lien avec l’un de ces états psychiques principaux, « mères » : « l’assurance du lendemain » (tûl al-amal = l’espoir long) que nous allons voir maintenant et « l’amour pour ce monde » (hubb ad-duniyâ) que nous verrons la prochaine fois.

 

a)« L’assurance du lendemain » (tûl al-amal = l’espoir long)

«L’assurance du lendemain » demande une explication, parce que cette maladie ne fait pas partie des maladies connues, même si elle est très répandue. Sans doute, seule une toute petite minorité est épargnée. Même ! Si tu dis à une personne ordinaire qu’elle a l’espoir long, elle pourra penser que tu lui fais un compliment ! Cette maladie fait sans doute partie de ces choses que la Révélation divine a mises à jour par une parole du Messager de Dieu(s) transmise par le Prince des croyants(p) : « Ô vous les gens ! Je crains le plus pour vous deux choses : (…) et l’assurance du lendemain. » « Je crains » ou « J’ai peur » indique qu’il y a là un danger.

«L’assurance du lendemain » veut dire que le cœur de l’individu s’accroche aux choses, aux affaires de ce monde. « S’accrocher » dans le sens qu’il les demande même si elles sont loin, difficiles à obtenir et exigent beaucoup de temps. C’est cela «l’assurance du lendemain ». Par contre quand une personne espère une chose proche, comme un bon repas dans un quart d’heure, cela ne s’appelle pas «l’assurance du lendemain ». Certes, dans certains propos rapportés, cela est considéré ainsi, dans la mesure où l’individu ne doit pas s’attendre à vivre plus qu’une minute ou une seconde. Mais, selon ce qui est le plus connu, on emploie l’expression « l’assurance du lendemain » pour des choses difficiles d’accès qui nécessitent du temps. Par exemple, je suis au bas de l’échelle et j’ai l’espoir de devenir un responsable, un leader sur terre, d’être riche, d’avoir des millions de dollars.. Bien sûr, chaque personne se fixe des espoirs lointains selon sa mesure. Tout cela fait partie de «l’assurance du lendemain ».

Cette maladie ou cet état psychique fait partie des plus graves maladies, qui revient à une des maladies fondamentales « mères ». Laquelle ? « Se croire à l’abri des Ruses de Dieu ».

Pour certains, le châtiment de Dieu peut prendre la forme de torture, d’épreuves, comme nous le savons. Pour d’autres, ce sera la mort. C’est pourquoi les « Gens de Dieu », Ses Proches-Elus ont à tout instant peur que leur Seigneur ne les châtie, même si l’espoir revient pour rééquilibrer, sinon cette peur leur serait mortelle. Mais l’état de peur reste présent chez eux.

Le verset dit clairement : {Si Dieu prenait les gens en fonction de leurs [actes] d’injustice, Il n’aurait laissé aucune bête.}(61/16 L’abeille). Il existe 3 ou 4 versets de ce genre qui montrent combien les gens méritent le châtiment. Ce n’est pas une question de mener les hommes à leur perte ou d’atteindre l’étape de les faire tous disparaître dans le sens que personne ne resterait sur terre, (notre maintien en ce monde revient à un autre ordre). Alors, pourquoi avons-nous « l’assurance du lendemain » ?

D’après la 2ème conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

www.lumieres-spirituelles.net     No41 – Shawwal 1433 – Septembre 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)