1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 267 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Louange à Dieu !


Louange à Dieu !

Toute chose s’humilie devant Lui et toute chose se dresse en/par Lui ;

Richesse de tout pauvre, Puissance de tout abaissé,

Force de tout faible, Refuge de tout affligé ;

[Dieu]entend la parole de celui qui parle

et (Il) connait le secret de celui qui se tait ;

C’est à Lui que revient la charge de pourvoir celui qui vit

et c’est vers Lui qu’a lieu le retournement de celui qui meurt.

 du Prince des croyants(p) in Nahjah al-Balâgha, Sermon n°108 (ou n°109)

كُلُّ شَيْءٍ خَاشِعٌ لَهُ، وَكُلُّ شَيْءٍقَائِمٌ بِهِ:

Kullu shay’inn khâshi‘unn lahu, wa kullu shay’inn qâ’imunn bihi

Toute chose s’humilie devant Lui et toute chose se dresse en/par Lui

 

Khâshi‘unn : participe actif  du verbe« khasha‘a » = se soumet à, s’abaisse, s’humilie devant

La-hu : « li » qui devient « la »  devant le pronom suffixe « hu » = pour Lui, devant Lui (Dieu)

qâ’imunn bi-hi : participe actif  du verbe « qâma » se dresser en/par et « hi » renvoyant à Dieu

 

غِنى كُلِّ فَقِيرٍ، وَعِزُّ كُلِّ ذَلِيلٍ، وَقُوَّةُ كُلِّ ضَعِيفٍ، وَمَفْزَعُ كُلِّ مَلْهُوفٍ،

Ghinâ kulli faqîrinn, wa ‘izzu kulli dhalîlinn, wa quwwatu kulli da‘îfinn, wa mafza‘u kulli malhûfinn

Richesse de tout pauvre, Puissance de tout abaissé, Force de tout faible, Refuge de tout affligé

 

ghinâ :  richesse

faqîrinn : pauvre (qui n’a pas de quoi vivre pendant un an)

‘izzu : puissance, pouvoir, gloire

dhalîlinn : vient du verbe « dhalla » (mépriser, abaisser, diminuer) = abaissé, humilié, vil

quwwatu : force

da‘îfinn : vient du verbe « da‘afa » (être faible) = faible

mafza‘u : nom du lieu du verbe de « faza‘a » (être effrayé, avoir peur) = refuge, asile

malhûfinn : participe passif de «lahafa » (être très sombre, être affligé, avoir des regrets) = affligé

 

مَنْ تَكَلَّمَ سَمِعَ نُطْقَهُ، وَمَنْ سَكَتَ عَلِمَ سِرَّهُ، وَمَنْ عَاشَ فَعَلَيْهِ رِزْقُهُ، وَمَنْ مَاتَ فَإِلَيْهِ مُنْقَلَبُهُ.

Man takallama sami‘a nutqahu, wa man sakata ‘alima sirrahu, wa man ‘âsha fa-‘alayhi rizquhu, wa man mâta fa-ilayhi munqalabuhu.

Celui qui parle, [Dieu] entend sa parole ; celui qui se tait, Il connait son secret ; celui qui vit, c’est à Lui de le pourvoir et celui qui meurt, c’est vers Lui qu’a lieu son retournement.

 

Nutqa-hu :  nom d’action du verbe « nataqa » (parler) = parole, langage et « hu » pronom possessif suffixe renvoyant à « man »

sirru : secret, dissimulation

‘âsha : vivre, être vivant, exister, subsister

‘alay-hi : « ‘alâ » (à la charge de, au désavantage, entraînant l’obligation, le devoir) et le pronom suffixe « hi » renvoie ici à Dieu

rizqu-hu : nom du verbe de « razaqa » (pourvoir) ressource, subsistance, vivres et « hu » pronom suffixe qui renvoie à « man »

mâta : mourir

ilayhi : particule indiquant la direction, vers et le pronom suffixe « hi » renvoie ici à Dieu

munqalabu-hu: de la 7ème forme dérivée du verbe « qalaba » (tourner, retourner) = retournement et le pronom suffixe « hu » renvoie à « man ».

www.lumieres-spirituelles.net     No43 – Dhû al-Hujjeh 1433 – Oct.-Novembre 2012


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)