1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 606 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Halte à l’outrage au Prophète Mohammed(s), au noble Coran et à l’Islam !


Halte à l’outrage au Prophète Mohammed(s),

au noble Coran et à l’Islam !

Comment se taire devant un tel film islamophobe « L’innocence des Musulmans », réalisé aux Etats-Unis, portant atteinte au Messager(s) de Dieu, à sa personne, son honneur et ses épouses, au noble Coran (ce livre céleste) et à l’Islam en tant que religion, présenté comme un cancer ?

Certains disent que si personne n’avait réagi sur Facebook et Twitter, ce film de mauvaise qualité serait passé inaperçu. Mais c’est parce qu’une vidéo peut faire le tour de la planète en un rien de temps à l’ère de l’internet, du Facebook et de Twitter, et influencer des millions voire des milliards de

personnes, qu’il faut réagir, et bien, afin que de telle chose ne se reproduise pas !

Après la sortie des extraits de ce film (et les violentes réactions qui ont apparu dans certains pays, meurtrières pour certaines), les analyses sont allées bon train, de l’acte d’illuminés pervers auquel ont réagi des fanatiques musulmans à la théorie des complots : provocation sioniste pour faire pression sur les Etats-Unis en pleine période électorale, test américain pour montrer à l’entité sioniste la capacité de mobilisation de l’opinion populaire musulmane en cas d’attaque contre l’Iran, ou encore tentative de mettre en échec la visite du Pape au Liban.. ou tout simplement un nouvel épisode de la « soft war » (la « guerre douce »)(cf. N°39 de la revue) menée par l’Occident contre l’Islam.. Mais qu’importe la raison, la question fondamentale reste, à savoir : pourquoi vouloir blasphémer le Prophète Mohammed(s), le Coran, l’Islam ?

Ce film islamophobe n’est pas un acte isolé. Il vient après toute une série de provocations (les « Versets sataniques » de Salman Rushdie en 1988, les caricatures satiriques contre le Prophète Mohammed(s) en 2005, le film néerlandais anti-islamique « Fitnah » en 2008, les autodafés du noble Coran par un pasteur américain en 2010, par des soldats américains en Afghanistan en 2011..etc.) et dans un contexte de guerre de l’Occident contre des pays musulmans (Afghanistan, Irak Palestine, Liban, Syrie, Iran..) lancée au début sous le label clairement affiché de « croisade ».

˜Il est difficile de ne pas voir là une volonté assidue de détruire les valeurs fondamentales de l’Islam défendues par plus d’un milliard et demi de Musulmans dans le monde, toutes confessions confondues : le Prophète Mohammed(s) (le dernier messager de Dieu) et le noble Coran.

-D’abord rendre progressivement la nation islamique et les Musulmans insensibles aux insultes et à l’humiliation de leur Prophète et de leur religion.

-Puis détruire ce ciment qui lie fondamentalement tous les Musulmans entre eux, que l’Occident a déjà cherché à diviser sur le terrain par la création des Etats.

-Détourner l’attention des Musulmans (blessés et en colère par cette offense), des questions importantes et des évolutions du monde de l’Islam et semer la zizanie entre Musulmans et Chrétiens, à un moment où ces derniers sont les laissés pour compte de la nouvelle politique occidentale au Moyen-Orient.

-Rendre l’Islam exécrable aux yeux de l’opinion publique internationale afin d’empêcher tout élan de sympathie envers l’Islam, son Prophète(s) et son noble Coran.

-Enfin imposer le point de vue occidental, précisément américano-sioniste, sur le monde entier, malgré sa décadence morale et religieuse, en se présentant comme le pôle modéré «civilisé», offusqué par un tel mauvais film mais refusant de l’interdire, appelant à la retenue et à un « front uni aux violences » et condamnant toute offense à leur principe d’arrogance.. Message clairement affiché sur les métros de New York : « Dans toute guerre entre l’homme civilisé et le sauvage, soutenez l’homme civilisé. Soutenez Israël. Battez le djihad. »

˜A cette politique, ils n’auront pu rallier que leurs chiens de garde notamment :

-les pays du Golfe dont l’Arabie Saoudite (le « gardien » des lieux saints de la Mecque et de Médine et du noble Coran) et leurs alliés arabes locaux, mobilisés pour faire oublier cette offense, la banaliser et condamner ceux qui ont protesté contre ce nouveau blasphème !

-la France qui s’est empressée de publier de nouvelles caricatures insultant le Messager de Dieu(s) tout en interdisant toute manifestation de protestation contre ce film islamophobe et ces caricatures, tout cela au nom de la soi-disant « liberté d’expression » !

˜Et quel type de valeurs cette civilisation peut-elle prétendre défendre quand, au nom d’une « liberté d’expression », elle est prête à offenser plus d’un milliard et demi de Musulmans dans le monde ? Jusqu’où pense-t-elle aller en violant et détruisant toutes les valeurs sur lesquelles elle s’est pourtant dressée ?

Enfin, que révèle le fait qu’une civilisation arrivée à son apogée de sa perfection ne se reconnaisse pas dans la plus parfaite créature de Dieu, le Prophète Mohammed(s), la source de tous les bienfaits et de toutes les miséricordes? N’est-ce pas le summum de l’ ignorance (à l’égale des incroyants de la « jahiliyyah » au temps du Prophète(s)) et du mensonge ?

Même ! Le fait qu’elle la méprise, raconte des mensonges sur elle, l’insulte, l’humilie et la prenne pour cible de ses attaques comme s’il(s) était son ennemi ne révèle-t-il pas son arrogance et son inimitié contre elle et sa religion (l’Islam) à l’instar d’Iblis ?

Certes, cela n’est pas nouveau. Dieu Tout-Puissant avait averti son Prophète(s) du sort réservé à ceux-là :{Certes, on s’est moqué de messagers avant toi mais ceux qui se sont raillés d’eux, leur propre raillerie les enveloppa.}(10/6 Les Troupeaux)

˜Alors que l’Islam reconnait non pas uniquement la sainteté de son Prophète mais aussi celle de tous les Prophètes précédents et les respecte tous !

Pour lui, l’évocation du Saint Prophète(s) et l’amour pour lui(s) animent le cœur de tous les Musulmans et les poussent à la perfection dans la découverte des trésors cachés de son existence, de sa personnalité, de sa vie, de ses comportements et de ses enseignements. Même mort, il(s) encourage au perfectionnement de l’individu et de la société et est une source de bienfaits et de miséricordes.

C’est un Don divin que tous les Musulmans du monde sont attachés à défendre, tous unis pour exprimer leur colère jusqu’à obtenir la promulgation d’une résolution internationale qui incrimine les atteintes et outrages portés aux religions célestes (ou au moins aux plus grand prophètes, comme Ibrahim(p), Moussa(p), Issa(p) et Mohammad(s)), contraignante et au-dessus des lois nationales.. (« à l’instar de la loi qui incrimine toutes les formes d’antisémitisme »), et fermer ainsi la porte à toute offense ou outrage futur contre l’Islam et le prophète Mohammad(s).

˜Dans un premier temps, cela passe par l’arrêt de la diffusion des extraits du film diffamatoire contre le prophète Mohammad(s) sur les sites internet et l’interdiction par les Etats-Unis (puisque c’est dans ce pays qu’il a été fait et diffusé) de sa diffusion en entier.

La caricature du Prophète Mohammed(s) avec une bombe dans le turban = liberté d’opinion.

La caricature d’un rabbin avec une bombe sur la tête en cas d’agression sioniste contre le Liban = antisémitisme. (Propos rapportés par Robert Fisk The Independent 15-9-12)

˜Déclaration d’allégeance au Prophète Mohammed(s)

« Ô Messager de Dieu, ! Pour toi, je me sacrifierai ainsi que mon sang, mon père, ma mère, ma famille, mes enfants, toute ma fortune et tous mes biens ! Notre sang, nos âmes, nos enfants, nos vies n’ont pas de prix devant la dignité et l’honneur du Messager de Dieu(s).

Que Dieu soit Témoin de nos dires ! Que le sang de nos martyrs soit témoin, que nos maisons démolies soient témoins, que les blessures de nos blessés soient témoins !

Tant que notre sang bouillera dans nos veines, nous ne nous tairons pas et notre voix clamera haut et fort : « Allégeance à toi, ô Messager de Dieu » » !

www.lumieres-spirituelles.net     No43 – Dhû al-Hujjeh 1433 – Oct.-Novembre 2012


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)