1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 351 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La vision des gens sur l’esplanade du sanctuaire de l’Imam ar-Ridâ(p)


 La vision des gens

sur l’esplanade du sanctuaire de l’Imam ar-Ridâ(p)

 Un étudiant en sciences religieuses  avait pris la décision de prendre le chemin vers Dieu et s’était organisé un programme d’auto-observation et de tenue des comptes avec lui-même pour retirer tout ce qui pouvait l’empêcher de s’approcher de Dieu. Il passait aussi de longs moments à réfléchir sur Dieu, sur la création, le Coran..

Un jour, il se rendit au sanctuaire de l’Imam ar-Ridâ(p). Après avoir salué l’Imam(p), prié près de sa tombe, il sortit du sanctuaire pour aller s’asseoir dans l’esplanade et continuer sa lecture du Coran et ses réflexions.

Plongé dans ses contemplations, son regard fut soudain attiré par la présence d’un chien en cet endroit si pur. Surpris, il leva la tête : ce qu’il vit alors était inimaginable, stupéfiant, une vision étrange des gens présents sur cette esplanade pure, purifiée !

Les gens lui apparaissaient sous des formes bizarres, certaines sous des formes très laides, menaçantes, malveillantes, d’autres sous des formes proches de certains animaux comme le chien, le porc, le singe… d’autres étaient un composé de différentes formes animales…

C’était effrayant..

En regardant avec plus d’attention, il ne trouva aucun signe d’humanité sur ces gens..

Dans un coin de l’esplanade, non loin de l’endroit où il s’était assis, il remarqua un coiffeur qui avait gardé une forme humaine. Il était assis parterre. Il ouvrit son sac et se mit à coiffer les cheveux d’une personne dont il ne voyait pas le visage.

A sa stupéfaction, ce coiffeur était le seul sur l’esplanade à avoir gardé un visage humain, une forme humaine.

L’étudiant se leva et se précipita vers lui. Il le salua et lui demanda : « Qu’est-ce qui se passe ? Vous avez une idée de ce qui s’est passé ici ? »

Le coiffeur le regarda en souriant et lui dit : « Ne sois pas surpris ! » Il lui tendit un miroir, l’invitant à se regarder  dedans.

Il prit le miroir et  s’y regarda. Ce qu’il vit l’épouvanta.

Il jeta le miroir loin de lui très en colère !

Il s’était vu avec une forme animale ! Lui aussi avait ces affreuses formes qu’il voyait sur l’esplanade !!!! 

Le coiffeur lui dit : « Va ! Et réforme ton âme, purifie-la ! Le miroir n’y est pour rien ! »

Dieu lui avait donné l’occasion de voir la vraie forme de son âme, dans cette vision « mithâliyyah » des formes de l’âme..

(cité in al-Qusas al-‘irfâniyyah p396)

www.lumieres-spirituelles.net     No45 – Safar 1434 – Déc.-Janvier 2013

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)