1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 579 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les maladies du cœur – 19-Un exemple de maladies du cœur, l’hypocrisie


Les maladies du cœur – Introduction

19-Un exemple de maladies du cœur, l’hypocrisie  

Voici un nouvel exemple de maladie du cœur dont nous avons déjà eu l’occasion de parler, l’hypocrisie. Elle est l’incroyance en soi. Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté) rappelle que les hypocrites sont eux les incroyants et qu’ils ne sont rien d’autres. Mais alors pourquoi Dieu ne parle-t-Il pas d’eux en terme d’« incroyants » ? Parce que la question se pose au niveau de son apparition dans le monde naturel et uniquement en ce monde. Auprès de Dieu, l’hypocrisie est l’incroyance en soi, elle ne se distingue d’elle en rien, sauf que cette incroyance s’est recouverte du voile de la foi, qu’elle s’est dissimulée elle-même et prétend à la foi auprès des gens en ce monde. Alors, elle est appelée « hypocrisie ». C’est-à-dire l’attribution de la qualification d’« hypocrisie » à cette personne est du point de vue de son apparition dans le monde de la nature et parmi les gens, dans la société, non pas parce qu’il est autre chose que l’incroyance. Elle est l’incroyance en soi.

L’hypocrisie est considérée comme la maladie du cœur la plus dangereuse. Pourquoi ?

Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté) dit dans Son noble Livre : {Dans leur cœur, il y a une maladie, alors Dieu a augmenté leur maladie.} (10/2 La Vache) Quelle est la maladie morale qui augmente l’incroyance dans le for intérieur de l’individu, plus que toute autre maladie ? C’est la maladie qui apparait dans la société sous une forme émouvante, influente et avec un maximum de danger en même temps. C’est la maladie dont plus la présence est forte à l’intérieur et à l’extérieur de l’individu, plus elle augmente l’incroyance de façon étrange. De ce point de vue, elle est la maladie du cœur la plus dangereuse. Certes, en tant que maladies de cœur, elles reviennent toutes à de l’incroyance à la fin et il n’y a pas de différence dans l’incroyance sauf en degrés.

Ainsi, selon ce point de vue quelle serait la maladie la plus dangereuse ? L’hypocrisie bien sûr ! Parce que, en plus d’avoir un double visage et d’avoir une influence néfaste dans la société au point d’y faire les pires ravages, elle entraine une augmentation de cette maladie dans le cœur de l’homme et le mène à l’incroyance. {Dans leur cœur, il y a une maladie, alors Dieu a augmenté leur maladie.} (10/II) comme il est rapporté à propos des hypocrites.

L’hypocrisie est l’incroyance en soi. Il n’y a pas quelque  chose appelée « hypocrisie » qui ne se manifeste dans la vie de l’individu. Son degré le plus simple apparait dans la vie de l’individu. Comme elle est (proche) de l’incroyance, elle est proche de l’apparence. Il n’y a pas d’étapes. Ce n’est pas une maladie enfouie. Elle est une des apparitions ou manifestations de l’incroyance dans la société. Et tout degré, toute branche de l’hypocrisie qui apparait a des effets destructeurs sur la réalité de l’individu et de la société d’une façon fondamentale et de plus elle augmente en degré d’incroyance.

D’après la 3ème conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

Petit exercice d’observation de soi

Posez-vous ces trois questions (en enregistrant vos réponses) puis, posez-les à au moins cinq personnes de votre entourage avec qui vous êtes toujours en relation, en leur demandant d’écrire leur réponse séparément : 1-Est-ce que vous dérangez votre entourage ?

2-Est-ce que vous compliquez les choses ?

3-Est-ce que vous vous empressez d’aller au résultat ?

Pour faciliter l’enregistrement des résultats, vous pouvez mettre cinq niveaux : jamais (0%) – rarement (20%)  – parfois (40%)  – la plupart du temps (80%)  – toujours (100%).

Vous rassemblez les résultats, vous faites le calcul et vous pourrez savoir alors à quelle catégorie vous appartenez. En même temps, vous aurez évalué  la fiabilité de votre propre appréciation de vous-même.

www.lumieres-spirituelles.net     No45 – Safar 1434 – Déc.-Janvier 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)