1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 358 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Vrai et le faux du martyr Motahhari


Le Vrai et le faux

Discours du martyr Motahhari

Trad. Mohsen Khaliji

Ed. Organisation de la Culture et des Relations islamiques

Ce petit opuscule aborde une grande question qui a préoccupé toutes les époques et n’a épargné aucune école de pensées et de convictions, qui est celle du Vrai et du faux. Le défi du martyr Motahharî est d’avoir présenté en quelques lignes, de façon simple et compréhensible, les fondements de la pensée islamique sur ce sujet et d’avoir donné quelques critères applicables dans notre vie quotidienne, susceptibles de nous guider. Bien sûr la première caractéristique de l’approche islamique est de ramener le Vrai à Dieu, traçant ainsi la voie d’accès à la Vérité, celle de la foi et de la piété.

Pour traiter ce sujet, shahid Motahharî va d’abord distinguer l’ordre de l’Existence de celui de la création (de l’homme, de la société et de l’histoire). Du point de vue de l’ordre de l’Existence, nous ne voyons que Lumière et Vérité. Il n’y a pas de place pour le faux, le non-être. Mais en regardant vers la création, des ombres apparaissent, qui déterminent chaque corps – des manques de lumière dans un endroit entouré de lumière – et qui sont amenés à disparaître dans le mouvement du Retour vers Dieu, pour se fondre dans la Lumière, le Vrai, l’Authentique, Dieu.

Mais si l’on se place du point de vue de la création, la première question fondamentale qui se pose est de savoir si l’homme est une créature qui cherche le Vrai, la Justice ou, au contraire, si sa nature est fondamentalement mauvaise, injuste. Après avoir exposé et réfuté la position de différentes écoles de pensées, et plus particulièrement celle des marxistes à cause de leur grande influence à cette époque, Shahid Motahharî donne  la position de l’Islam : le Vrai est une chose authentique, réelle ; l’homme, de par sa nature, tend vers la Foi, la Vérité, la Justice, la Perfection Absolue, Dieu. Le fait qu’il fasse le mal, montre qu’il a reçu de Dieu la possibilité de choisir entre la Voie de Dieu et celle du Shaytân, entre le Vrai et le faux et c’est grâce à cette possibilité qu’il peut atteindre la perfection absolue.

Vient ensuite la question de la société et de son devenir. De même que pour l’homme, chaque fois qu’une société s’oriente dans son ensemble vers le faux, elle se condamne au néant, à sa perte. Car le faux n’a qu’une existence relative, passagère et est condamné à mourir, à disparaître.

L’auteur va réserver la dernière partie (la plus belle) de l’opuscule à la présentation de cinq versets du noble Coran, qui mettent en évidence les fondements du vrai et les spécificités du faux. Il nous dévoile quelques lumières éternelles du Coran et nous révèle ainsi certains de ses secrets.

www.lumieres-spirituelles.net     No45 – Safar 1434 – Déc.-Janvier 2013

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)