1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 526 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

B/Des préliminaires à la prière - des vêtements - 1-des critères de choix (2)


B/Des règles de conduite à propos des préliminaires à la prière

Des règles de conduite morales concernant les vêtements

1-du critère pour le choix des vêtements (2)

[Nous avons vu la dernière fois comment] l’âme humaine parlante est une vérité une, simple avec plusieurs « développements » (nasha’at) et qu’il y a pour l’intérieur des effets dans l’apparence et pour l’apparence des effets dans l’intérieur.

Ainsi la forme de l’apparence et l’ensemble des mouvements et du repos (habituels ou non), ainsi que l’ensemble des choses délaissées peuvent avoir  des effets étranges dans ces niveaux, au point que le cheminant peut tomber des cimes les plus élevées au niveau le plus bas, par un seul regard méprisant sur un des serviteurs/adorateurs de Dieu, chute qu’il ne peut rattraper pendant de longues années. 

De ce point de vue, l’homme doit faire attention aux vêtements de notoriété, même, de façon absolue, à marcher différemment des habitudes et de ce qui est connu. De même, il doit prendre garde aux vêtements de luxe, au tissu et au genre coûteux, avec une forme et une couture attirant les regards et faisant pointer du doigt. Nos cœurs étant faibles et instables de façon remarquable, il suffit d’une distinction ou d’une détermination pour qu’ils dérapent et dévient de la pondération.

Ainsi, il peut arriver qu’un homme – cet homme misérable, faible, dénudé de l’ensemble des niveaux de dignité et d’humanité, de noblesse d’âme et de perfection humaine – se met à regarder les serviteurs de Dieu avec un regard de mépris, d’orgueil ou de coquetterie et ne voir aucune valeur en personne, à cause d’un morceau de tissu de quelques coudées, en soie ou en laine, qu’il a fait coudre en imitant les étrangers ou qu’il a obtenu en échange de son honneur et de sa fierté. Et cela ne provient que de l’extrême faiblesse de son âme et du peu de sa préparation, de sorte qu’il s’imagine que le port des excédents d’un ver à soie ou de la peau d’un mouton implique la considération et le respect.

Ô homme malheureux, comme tu es une faible créature démunie ! Alors que tu as été créé pour  être l’honneur du monde de la contingence et la quintessence de l’Univers et de l’endroit ! Tu es le fils d’Adam, ton importance est d’être l’instruit et l’instructeur pour les Noms et les Attributs. Tu es le fils du Lieu-tenant de Dieu et ton affaire est d’être les signes éclatants (on t’appelle de la partie la plus élevée du Trône) !

Ô misérable, successeur peu vertueux ! Tu as usurpé une petite quantité d’excédents et des vêtements d’animaux et tu en es fier ! Cette fierté reviendrait plutôt  au ver à soie, au mouton, au chameau, à l’écureuil ou au renard ! Alors pourquoi t’enorgueillir de vêtements qui sont autres que toi, te faire choyer par ce qui est une fierté pour eux ?

Comme le tissu du vêtement a des effets sur les âmes, il en est de même pour sa sorte, sa cherté, sa parure. A ce sujet, le Prince des croyants(p) disait, comme il est rapporté dans al-Qutb ar-Rawândî  :

« Il est inévitable que celui qui porte le vêtement des gens élevés, s’en enorgueillisse et il est inévitable que celui qui s’enorgueillit aille au Feu (en enfer). »

Il en est de même pour son aspect extérieur, sa coupe et sa couture. Tout cela a des effets.

En imitant les vêtements des étrangers, une personne peut devenir fanatique d’eux d’une façon ignorante, prendre en aversion les Proches Elus de Dieu et Son Messager, et aimer les ennemis de Dieu et ceux de Son Messager.

L’Imam as-Sâdeq(p) rapporte que Dieu (qu’Il soit Béni et Exalté) a inspiré à l’un de Ses proches Elus :

« Dis aux croyants de ne pas se vêtir des vêtements de Mes ennemis, de ne pas manger comme Mes ennemis, de ne pas  marcher comme Mes ennemis, car vous deviendrez Mes ennemis comme ils sont Mes ennemis. »

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 2 – Maqsad 2 Chap 1 (2))

www.lumieres-spirituelles.net     No46 – Rabi’ I 1434 – Janv.-Février 2013

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)