1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 268 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Réfléchir..


Réfléchir..

Dieu fait Miséricorde à tout homme

qui, réfléchissant, prend alors en considération ;

qui, prenant en considération, perçoit de façon claire ! 

du Prince des croyants(p) in Nahjah al-Balâgha, sermon  n°103 (ou 97) p 248

رَحِمَ اللهُ امْرَأً تَفَكَّرَ فَاعْتَبَرَ، واعْتَبَرَ فَأَبْصَرَ،

Rahima-llâhu amrann tafakkara fa-a‘tabara, wa-‘atabara fa-absara

Dieu fait Miséricorde à tout homme qui réfléchit et qui alors prend en considération, qui prend en considération, perçoit de façon claire.

Rahima : verbe dérivé du mot « ra-h-ma » (la miséricorde) qui indique l’Effusion divine, suivi ici d’un nom « mansûb » COD (et non pas introduit par la préposition « ‘alâ »). Sans doute pour indiquer que la Miséricorde de Dieu atteint l’homme qui..,

amrann :  (ou « mar’ann ») un homme en général, l’ être humain, COD du verbe « rahima »

tafakkara : 5e forme dérivée du verbe « fakara » (penser) pour indiquer à la fois un sens d’effort, de répétition, d’intensité et un sens réfléchi-passif = être pensif, réfléchir à

fa-a‘tabara  :  8e forme dérivée du verbe «‘abara » (passer, traverser, franchir, examiner, signifier) = considérer avec attention, observer, prendre en considération et « fa » la particule de coordination ou de conséquence

absara  : 4e forme dérivée du verbe « basara » (voir clair) pour indiquer un sens « factitif » ou « causatif » = observer, considérer, percevoir de façon claire

Dieu fait Miséricorde à celui qui pense, qui réfléchit sur son état, sa vie, sur le monde car en réfléchissant, il découvrira la Vérité et se tournera vers Dieu le Créateur.  

Seulement cela ne suffit pas. Encore faut-il en tirer les conclusions et les appliquer dans sa vie sur terre. Si nous sommes convaincus que l’Au-delà est notre véritable demeure pourquoi nous comportons-nous sur terre comme si c’était notre demeure éternelle ?

Mais que l’on ne s’y trompe pas. L’Effusion divine est permanente, éternelle, pour tous. La réflexion est un des moyens pour pouvoir recevoir cette Effusion divine qu’est la « Miséricorde », se rendre apte à la recevoir.

www.lumieres-spirituelles.net     No48 – Jamâdî’ I 1434 – Mars-Avril 2013

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)