1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 242 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le point blanc de la foi


Le point blanc de la foi

« La foi apparait comme une blancheur dans le cœur.

Chaque fois que la foi augmente, la blancheur s’intensifie. »

 du Prince des croyants(p),  Nahja -l-Balâgha, Hikam 5 p707

إنَّ الاْيمَانَ يَبْدُو لُمْظَةً فِي الْقَلْبِ،

Inna al-îmâna yabdû lumzhatann fî-l-qalbi,

La foi apparait comme une blancheur dans le cœur.

« inna » : particule mettant en évidence, pour insister, confirmer,introduisant une phrase nominale et nom devant être au cas direct (« a »)

al-îmân : de la 4e forme dérivée du verbe « amina » (jouir de la sécurité, de la tranquillité, d’absence de peur, d’instabilité..) = la foi, la croyance qui amène sécurité et tranquillité dans le cœur.

yabdû : du verbe « badâ » = apparaître, paraître, se manifester.

lumzhatann : tache blanche, point blanc qui se détache sur quelque autre fond. (Mot d’habitude employé pour indiquer une tache blanche à la lèvre inférieure ou à une patte d’un cheval.)

 : préposition indiquant le lieu ou le temps = dans

al-qalbi : le cœur présent au sein de la poitrine, sujet à des retournements.

كُلَّمَا ازْدَاد الاْيمَانُ ازْدَادَتِ الُّلمْظَةُ.

kullamâ azdâda al-îmânu azdâdati-l-lumzhatu.

Chaque fois qu’augmente la foi, la blancheur s’intensifie.

Kulla-mâ: mot composé de deux mots : « kull » (la totalité, tout, chaque) + «  » (particule introduisant une subordonnée) = toutes les fois que, plus… plus…

azdâda: 8e forme dérivée du verbe « zâda » (augmenter, accroître) = s’accroître, devenir de plus en plus...

De ce propos du Prince des croyants(p), on peut comprendre que la foi ou croyance peut augmenter ou diminuer, s’intensifier ou s’affaiblir. Si la personne se tourne vers Dieu, et persévère à adorer Dieu, à faire de bonnes actions, sa foi augmente et s’ancre dans son cœur. Elle se manifeste au niveau de son cœur comme une blancheur de plus en plus blanche, de plus en plus lumineuse. Mais s’il fait de mauvais actes, délaisse les actes d’adoration, sa foi va diminuer au point que l’incroyance peut prendre le dessus. Alors aucune tache blanche n’apparaitra dans son cœur qui se noircira, de la noirceur de l’incroyance et des actes corrompus.

www.lumieres-spirituelles.net     No 49 – Jamâdî’ II 1434 – Avril-Mai 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)