1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 342 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les maladies du cœur – 24-Les maladies de cœur selon le degré d’hésitation là-bas


Les maladies du cœur – Introduction

24-Les maladies de cœur selon le degré d’hésitation là-bas

-1-Ainsi, tout ce qui se passe en ce monde ou s’est passé en ce monde est le reflet de cette position [prise dans le monde al-mîthâq]. Aussi, toutes les maladies morales parlent-elles de cette position d’incroyance, de déni ou tout au moins de cette hésitation, car il est difficile d’affirmer d’une quelconque maladie morale qu’elle indique clairement l’incroyance (sauf pour l’hypocrisie), même si toutes, à la fin, reviennent à de l’incroyance.

-2-Il est possible que les maladies du cœur chez une personne soient accidentelles, même si elles durent dix ans, durant toute cette vie sur terre, et qu’elles s’en aillent. Il y a des maladies qui peuvent persister et la personne meure avec ces maladies et s’en purifie dans le monde intermédiaire (al-Barzakh). Mais, faites attention ! Ce n’est qu’une supposition ! Parce que l’opération de purification des maladies de cœur emportées avec soi est beaucoup plus difficile dans le monde intermédiaire (al-Barzakh). Est perdu celui qui emporte avec lui des actes d’injustices commis à l’encontre d’autrui ! In shâ’ Allah, nous allons mettre en évidence, dans notre classification des maladies, celles dont il est difficile de se purifier, celles dont il est difficile de sortir. Certains versets et propos rapportés montrent que le monde de la tombe est le monde de la purification, le monde intermédiaire (al-Barzakh). Les affres du Jour du Jugement sont aussi pour la purification. {Nous avons extirpé ce qu’il y avait de ressentiment de leur poitrine} (43/7). Cela est une indication de l’opération de purification. De même : {Et nous les avons abreuvés d’une boisson très pure.} (21/76). Et le propos de l’Imam as-Sâdeq(p) : « Il leur fit boire cette eau qui les purifia de tout ce qui est autre que Dieu. » C’est-à-dire qu’elle purifie leurs cœurs. Parce que le cœur sain est, également selon le hadîth, celui où il n’y a rien d’autre que Dieu. C’est-à-dire Dieu a assaini leurs cœurs, les a réformés, ensuite Il les fit entrer au Paradis.

-3-Les péchés et les actes de désobéissance sont aussi des manifestations de l’incroyance. L’ensemble des sortes de péchés et d’actes de désobéissance que l’homme commet, bien sûr volontairement, de plein gré, non pas par ignorance, mais sachant ce qu’il fait et sachant que ce qu’il fait est mal, tout cela indique également l’incroyance. Même ! C’est le plus grand signe de l’incroyance. Parce que Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a laissé l’homme faire apparaître son incroyance en ce monde. Et cela parce qu’il portait tant d’incroyance dans son cœur qu’elle a explosé en ce monde. Celui qui porte un peu d’incroyance est celui qui est pieux, qui empêche son âme de commettre des péchés en ce monde. Et celui qui ne porte aucun degré d’incroyance, que la foi pure, est infaillible en ce monde.

-4-Quel est le secret et la sagesse dans le fait que Dieu (qu’Il soit Exalté) laisse l’homme commettre des péchés ? C’est-à-dire qu’Il le laisse à lui-même, qu’Il ne l’immunise pas, parce que l’immunité divine empêche l’individu d’accomplir des péchés. Il y a deux sortes d’immunité divine, celle voulue et celle imposée. La première est que Dieu veut t’immuniser et que tu Lui dises : « Oui ! Oui ! je veux m’immuniser, Louange à Dieu ! » Quant à celle imposée, c’est par exemple que Dieu te casse les deux jambes pour l’empêcher d’aller dans un endroit interdit. Ainsi tu n’as plus les moyens ou la force de faire cette chose interdite. Et c’est aussi une immunité qui implique un remerciement. Parce que c’est grâce à cet handicap, obstacle,  que la personne a été empêchée de commettre un péché.

 Revenons à notre question. Tout se passe comme si Dieu disait à cette âme, en la laissant à elle-même : « Découvre-toi toi-même, fais apparaître ta vérité en ce monde. » Comment elle apparaît ? Sous la forme de péchés. Et durant la descente de cette âme qui hésite ou qui ne croit pas dans cette position. Bien sûr, la première chose qui apparaît, est sous la forme de maladies de cœur, de défauts moraux. Il est impossible qu’il y ait une personne qui vit l’incroyance et l’hésitation là-bas, et qui ne soit pas touchée par des maladies du cœur ni n’accomplissent ensuite des péchés et des actes de désobéissance en ce monde. Il faut faire très attention à cela. Les péchés, les défauts de l’âme expriment ce qui arrivent dans cet [autre] monde.

D’après la 5ème conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

www.lumieres-spirituelles.net     No51 – Sha‘ban 1434 – Juin-Juillet 2013


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)