1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 366 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

B/Des préliminaires à la prière - du lieu de prière - 1-Sur sa connaissance (1)


B/Des règles de conduite à propos des préliminaires à la prière

Des règles de conduite morales concernant le lieu de prière

1-Sur la connaissance du lieu de prière (1)

Le pèlerin vers Dieu, selon le développement (an-nasha’at) existentiel, a des lieux et pour chacun d’entre eux, il y a des règles de conduite particulières que le pèlerin doit suivre pour atteindre la prière des gens de la connaissance.

La première station

Qui est le développement naturel et le niveau apparent du monde ici-bas. Son lieu est la terre naturelle. Le Messager de Dieu(s) dit : « La terre a été rendue pour moi un lieu de prosternation et purifiante. »

La règle de conduite du pèlerin à ce niveau est qu’il doit faire comprendre à son cœur que sa descente du développement caché (an-nasha’at al-ghabiyyah), la chute de son âme de la place la plus élevée sur la terre la plus basse de la nature et son renvoi de la forme la plus parfaite au niveau le plus bas ont lieu pour son comportement volontaire vers Dieu, sa montée vers l’ascension de la Proximité et son arrivée à l’Esplanade de Dieu et au voisinage de la Seigneurie qui est le But de la création et le Terme de la destination des gens de Dieu. « Que Dieu fasse miséricorde à celui qui sait d’où il vient, où il est et où il va. »

Le pèlerin doit savoir qu’il arrive de la demeure de la Générosité de Dieu et qu’il se trouve dans la Demeure de l’Adoration de Dieu et qu’il va bientôt se déplacer vers la Demeure de la Rétribution de Dieu, en provenance de Dieu, en Dieu, vers Dieu. Alors, il fait comprendre à son âme et goûter à son esprit que la demeure de la nature est la mosquée de l’adoration de Dieu et qu’il s’est avancé à ce développement en vue de ce But comme Dieu (que Sa Grandeur soit Magnifiée) dit : {Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.}(56/51 adh-Dhâriyât)

S’il trouve que la demeure de la nature est une mosquée pour l’adoration et s’y voit lui-même en retraite, il doit appliquer ses règles de conduite, s’abstenir d’évoquer autre que Dieu, ne sortir de la mosquée de la sujétion qu’à la mesure de ses besoins et y retourner, une fois le besoin satisfait ; ne pas se familiariser avec autre que Dieu et [ne pas laisser] son cœur s’accrocher à autre que Lui. Parce que tout cela est contraire aux règles de conduite de celui qui est en retraite à la porte de Dieu.

Dans cette station, le connaisseur de Dieu a des états qu’il n’est pas juste de décrire ici.

La deuxième station

La station des forces apparentes et intérieures qui sont les soldats matériels (mulkiyyah) et immatériels (malakûtiyyah) de l’âme. Son endroit est la terre de la nature de l’être humain. Et elle est cet édifice et ce corps.

Les règles de conduite que le pèlerin doit suivre dans cette station sont qu’il fasse comprendre au fond de son cœur que la terre de la nature de son âme est elle-même la mosquée de la Seigneurie, et l’endroit de la prosternation des soldats du Tout-Miséricordieux.

Alors, qu’il ne la souille pas avec les saletés des agissements d’Iblis et qu’il ne place pas les soldats divins sous les agissements d’Iblis, pour que la terre de la nature rayonne de la lumière du Seigneur et sorte des ténèbres et de l’impureté de l’éloignement de la place seigneuriale.

Alors, il voit ses forces matérielles (mulkiyyah) et immatérielles (malakûtiyyah) en retraite dans la mosquée du corps et il se comporte avec son corps comme s’il était une mosquée et il agit avec ses forces comme celui qui est en retraite dans l’Esplanade de Dieu.. Les devoirs du pèlerin dans cette station sont plus nombreux parce que le nettoyage et la purification de la mosquée sont aussi à sa charge ainsi que l’éducation de ceux qui sont en retraite dans cette mosquée.

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 2 – Maqsad 3 Chap 1 (1)) 

www.lumieres-spirituelles.net     No53 –  Shawwal 1434 – Août-Septembre 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)