1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 504 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Prophète Sulayman (Salomon)(p) et la fourmi


Le Prophète Sulayman (Salomon)(p)et la fourmi

De l’Imam ar-Ridâ de son père Moussa al-Kâzhem, de son père Ja’far fils de Mohammed (que la Paix de Dieu soit sur eux tous), à propos de la Parole du Tout-Puissant : {Il sourit, riant de ses propos.}(19/27 Les Fourmis)

« Quand la fourmi dit : {Ô les fourmis, entrez dans vos demeures, afin que Sulayman et ses armées ne vous écrasent pas ! »}(19/27 Les Fourmis), le vent emporta la voix de la fourmi et arriva à Sulayman alors qu’il passait dans l’atmosphère, porté par le vent. Il(p) s’arrêta et dit : « Je dois [voir] la fourmi. »

Quand il(p) arriva à la fourmi, Sulayman lui dit : « Ô fourmi, ne sais-tu pas que je suis le Prophète de Dieu et que je n’oppresse personne ? »

La fourmi répondit : « Si ! »

Alors Sulayman répliqua : « Alors pourquoi les mets-tu en garde contre mon injustice et dis-tu : « {Ô les fourmis, entrez dans vos demeures !}(19/27 Les Fourmis) » ».

La fourmi répondit : « J’ai eu peur qu’en voyant tes parures, elles en soient séduites et qu’elles s’éloignent de Dieu (que Son Souvenir soit exalté). »

Puis, la fourmi demanda : « Qui est plus grand, toi ou ton père Daoud ? »

Sulayman(p) répondit : « Mon père, Daoud ! »

La fourmi lui demanda alors : «  Alors, pourquoi ton nom comporte une lettre de plus que celui de ton père Daoud ? »

Sulayman dit : « Je ne le sais pas. »

La fourmi lui dit : « Parce que ton père Daoud a soigné sa blessure avec de l’amour/affection. Alors, il fut appelé Daoud. Et toi, ô Sulayman, je souhaite que tu suives ton père. »

Puis elle lui demanda : «  Sais-tu pourquoi Dieu t’a donné la maîtrise du vent de parmi l’ensemble de Son Royaume ? »

Sulayman dit : « Je ne le sais pas. »

La fourmi lui dit : « [Dieu] Tout-Puissant signifie par cela que s’Il t’avait donné la maîtrise de l’ensemble du Royaume comme Il t’a donné celle du vent, sa disparition aurait été entre tes mains comme celle du vent. »

Sulayman sourit alors, riant de ses propos. »

(rapporté de l’Imam ar-Ridâ(p) par Sheikh Sadûq in ‘Uyûn Akhbâr ar-Rida(p) vol.84, cité in Bihâr al-Anwâr, vol.14 pp92-93 H2)

www.lumieres-spirituelles.net     No53 –  Shawwal 1434 – Août-Septembre 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)