1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 383 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La « Face de Dieu » et la « face de la création »


La « Face de Dieu » et la « face de la création »

Nous avons parlé précédemment de la « Face de Dieu » et de la « face de la création ». Avant de continuer, il est important de développer ces deux notions qui nous permettent d’avoir une double approche de la Résurrection et de mieux la comprendre.

Ainsi, pour le monde de la création, il y a une apparence et une profondeur.

Son apparence : les existants multiples, matériels et naturels, chacun des existants possédant une personnalité ou entité, bénéficiant des bienfaits de l’existence, du savoir et de la puissance, en fonction de ce que lui permet sa quiddité et profitant des autres existants pour construire son existence et combler ses manques.

Quant à la profondeur du monde de la création, elle est le lien (al-irtibât)  pur de ces existants avec les mondes abstraits divins (lahûtiyyah)  et  le monde des pures intelligences (jabarûtiyyah), la relation pure avec le Créateur (qu’Il soit Exalté) qui épand sur eux l’Existence, le Savoir, la Puissance, la Vie, du monde de la Seigneurie et celui des pures intelligences. Si ce lien venait à se couper une seule seconde, l’ensemble de ce monde, malgré son immensité et son étendue étonnante, serait le néant pur, en soi.

Le monde apparent est appelé la « face de la création » et la profondeur de ce monde est appelé « la Face de Dieu ».

Le mot « face » (côté ou visage « al-wajh ») est employé dans le sens de « ce qui indique, ce qui fait apparaître l’essence de ce qui est présent », comme la façade de la maison. La face (ou le visage) de l’individu est par exemple sa meilleure partie en tant qu’elle exprime le plus la personne. Ainsi toutes les faces des existants sont différentes. Les hommes, les animaux ont été créés sur le principe de la différence. Et les critères de différence sont également présents dans leur existence.

Alors que la « Face de Dieu » qui a donné l’existence à ces existants et les a revêtus de l’habit de l’existence, est Unique parce que Dieu (qu’Il soit Exalté) est Un et que la Vie, la Science, la Puissance qui s’épand sur eux sont Unes et que la façon du lien de ces existants avec le monde de la profondeur est Une.

La quantité de vie, de savoir, de puissance diffère pour chaque existant, sauf que l’action de la Puissance, du Savoir, de la Vie dans l’Essence divine pour mettre à l’existence les différents existants ne
diffère pas. Il n’y a pas du point de vue de la Présence Seigneuriale d’intensité ou de faiblesse, ni d’augmentation ni de manque, ni de quantité, ni de comment, ni de temps, ni de lieu.

Alors que, du côté des existants de ce monde, ils différent en intensité/faiblesse, en augmentation/ manque, en circonstances, avec des quiddités multiples. Ils apparaissent et sont produits entravés par les contraintes du temps, du lieu et les autres contingences.

Ainsi le côté divin est la « Face de Dieu » et le côté de la création est la « face de la création ».

Le premier est également appelé le monde immatériel (malakût) ou le monde de la profondeur (bâtin) ou du dissimulé, du secret (ghayb) et le second le monde du royaume (mulk) et du manifeste (shahâdah).

 

La « Face de Dieu » est présente dans l’ensemble des existants (sinon ils n’existeraient pas). Ceux qui sont plongés dans ce monde, enfermés dans la prison de ce monde, sont voilés de la « Face de Dieu » alors que les Proches-Elus de Dieu, résultat de leur lutte de/contre leur âme, de leur sincérité (ikhlâs), de leur patience, de leurs préoccupations humaines élevées, sont toujours avec Dieu. Ils se réalisent par la « Face de Dieu ». C’est pourquoi, un des surnoms attribués à l’Imam al-Mahdî(qa) est  « la Face de Dieu » (wajhi-llâhi), le « Subsistant de Dieu » (baqiyat-Allâh) sur terre.

(d’après « Ma‘rafah al-Ma‘âd » de Sayyed Tehrânî, vol.4 p183-186 & pp189-196)

Ainsi, en considérant la « face de la création », les existants sont tous amenés à disparaître en tant que tels. Ils sont éphémères et illusoires. La  disparition, l’anéantissement sont inscrits en eux.

Mais du point de vue de la « Face de Dieu », ils subsistent du Maintien (baqâ’) de Dieu, ils existent de l’Existence de Dieu (qu’Il soit Exalté). Car Elle ne peut pas disparaître. {Tout va périr sauf Sa Face.} (88/28 Le Récit)

(d’après « Ma‘rafah al-Ma‘âd » de Sayyed Tehrânî, vol.5 pp46&47)

www.lumieres-spirituelles.net     No53 –  Shawwal 1434 – Août-Septembre 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)