1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 539 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les maladies du cœur – 26-L’hypocrisie et l’ostentation


Les maladies du cœur – Introduction

26-L’hypocrisie et l’ostentation

Revenons à notre question. Quelle est la maladie du cœur la plus dangereuse ? L’orgueil ? L’hypocrisie ? L’ostentation ? A la lumière de ce qui a été dit précédemment, nous pouvons répondre sans hésitation : l’hypocrisie. Pourquoi ? Parce qu’elle est la maladie du cœur qui fait le plus de mal à la société. Il n’y a pas de maladie qui fait autant de mal à la société que l’hypocrisie. Dieu (qu’Il soit Exalté) dit dans Son noble Livre : {L’ennemi c’est eux.}(4/63 Les Hypocrites) en parlant des hypocrites. Toute l’hostilité se résume en eux. Alors, prenez garde à eux. Quand le Messager de Dieu(s) parle avec sa communauté, il(s) leur dit : « Je n’ai pas peur pour vous d’un croyant ni d’un incroyant, mais j’ai peur pour vous de tout hypocrite. » Le croyant, Dieu le retient par sa foi, l’incroyant par son incroyance parce que les incroyants n’arrivent à rien. Mais les hypocrites sont ceux qui nuisent le plus à la société par leur belle apparence. Il n’y a pas de maladie qui ne soit pire qu’elle. Pourquoi ? Il n’y a pas de doute que la maladie qui se manifeste dans la vie en ce monde sous la forme de péché collectif, social, c’est-à-dire dont l’influence est collective, totale, générale est beaucoup plus dangereuse qu’une maladie qui se manifeste sous la forme de péché individuel. La plupart du temps, le mal se limite à la personne touchée par ce mal, comme pour l’ostentation.

L’ostentation est, selon un propos  rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p), de l’associationnisme (« Le plus bas degré de l’ostentation est de l’associationnisme ») et l’associationnisme est une manifestation de l’incroyance comme nous l’avons vu. Mais en tant qu’elle ne touche que la personne éprouvée par elle, on la considère comme moins dangereuse. La majorité des gens font de l’ostentation et la plupart de ceux qui font l’effort de s’en sortir finissent par réussir. Elle n’atteint pas le degré empêchant le repentir, le retour à Dieu Tout-Puissant. Mais peut-on dire que la plupart des pèlerins vers Dieu étaient des hypocrites qui ont réussi leur repentir ? Sans doute, non ! Au contraire de l’ostentation, l’hypocrisie prive l’hypocrite de la réussite du repentir.

L’ostentation est un de ces  états qui parlent de l’hésitation au moment du Pacte et elle se manifeste par un assemblage de croyance et d’incroyance. Son détenteur veut d’un côté Dieu, Sa Récompense, Sa Faveur par exemple, c’est pourquoi il est motivé à effectuer ces justes actes. De l’autre côté, il veut la récompense des gens, leur faveur, leur récompense, leur reconnaissance, la station dans leurs cœurs. Il est alors un incroyant de ce point de vue. Pire, en cherchant à se faire voir, c’est comme s’il disait qu’il avait de l’influence sur les gens au point qu’ils lui accordent quelque chose. Il peut même arriver à croire qu’il détient leurs cœurs comme par magie. Et la sorcellerie est un péché grave. Son arrivée au point de la sorcellerie, même s’il n’y croit pas, est la motivation et l’origine de l’ostentation, la conviction d’une influence autre que de Dieu, comme s’il se mettait en concurrence avec Dieu.. C’est pourquoi la moindre ostentation est de l’associationnisme.

Ainsi, le problème de l’ostentation est, en premier lieu, qu’elle amène l’homme à faire des actes desquels est retiré le bien de l’Au-delà parce qu’elle frappe les motivations et les intentions. Elle le prive de la réussite de l’Au-delà. Son danger est qu’elle se dissimule, qu’elle est cachée. « L’ostentation est plus dissimulée que la marche de la fourmi noire sur le rocher massif durant la nuit obscure. » Sera-t-on jugé pour cela ? Mais qu’est-ce que la Tenue des comptes le Jour du Jugement si ce n’est l’apparition de l’intérieur de l’individu ? Elle n’est pas expression de cette tenue des comptes conventionnelle mais l’apparition de l’intérieur des âmes et des maladies de cœur cachées. C’est pourquoi il est dit à celui qui a fait de l’ostentation le Jour du Jugement : « Ô traître, ô débauché, ô menteur ! » Il apparaîtra avec cette vérité. Après il lui sera dit : « Va-t-en et prends ta part de ceux pour ce que tu as agi. » Tous les gens seront alors pauvres. Quel sera le sort de notre malheureux surtout si toute sa vie était actes ostentatoires ?

D’après la 5ème conférence donnée par  Sayyed Abbas Noureddine printemps 2006

www.lumieres-spirituelles.net     No53 –  Shawwal 1434 – Août-Septembre 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)