1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 526 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Soigner ses maux de tête (3)


Soigner ses maux de tête (3)

boire de l’eau de Zam zam

boire de l’eau d’avril « lue »

boire de l’eau tiède le matin ou au moment de rompre le jeûne

avaler des graines de nigelle

boire du jus de chicorée/pissenlit avec du sucre

manger du poisson frais, été comme hiver

L’eau Zam zam fait partir la fièvre et le mal de tête.. »

(du Messager de Dieu(s), Bihâr al-Anwâr, vol.63 p451)

-A propos de l’eau d’Avril sur laquelle ont été lus des versets et des paroles (cf. La revue N°11 de Lumières Spirituelles) « Que celui qui a mal à la tête en boive ! Son mal de tête se calmera avec l’autorisation de Dieu. »

(du Messager de Dieu(s) de l’Ange Gabriel(p), Bihâr al-Anwâr, vol.95 pp419-421 & Mustadrak al-Wasâ’il vol.17 pp32-34)

-« L’eau tiède purifie le foie et l’estomac (..) fait partir le mal de tête. »

(de l’Imam as-Sâdeq(p) du Messager de Dieu(s) qui rompait le jeûne avec

s’il(s) n’avait pas de douceur, Makârem al-Akhlâq p27-28)

-« La nigelle est la guérison de tout mal. Nous la prenons contre la fièvre, le mal de tête, la conjonctivite, le mal de ventre. Pour toute douleur qui m’arrive, Dieu Tout-Puissant me guérit avec. »

(de l’Imam(p),  Makârem al-Akhlâq p186))

- « Tu dois prendre du pissenlit. Tu le presses, tu prends son eau et tu verses dessus beaucoup de sucre blanc dur. Car il calme la [douleur] et repousse son mal. »

(dit l’Imam as-Sâdeq(p) à une personne qui se plaignait de mal de tête,

Mustadrak al-Wasâ’il vol.16 p417 – Bihâr al-Anwâr, vol.63 p209)

-« Celui qui craint le mal de tête (shaqîqat) et la colique (shûsat), alors qu’il ne tarde pas pour manger du poisson frais en été et en hiver. »

(de l’Imam ar-Ridâ(p), in ar-Risâlat adh-Dhahabiyyah, Bihâr, vol.59 p324 H)

www.lumieres-spirituelles.net     No53 –  Shawwal 1434 – Août-Septembre 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)