1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 365 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Prince des croyants(p) et les astrologues


Le Prince des croyants(p) et les astrologues

Quand le Prince des croyants voulut se rendre à Nahrawân, vint à lui un astrologue qui lui dit : « Ô Prince des croyants(p), ne voyage pas maintenant et voyage dans trois heures. » Le Prince des croyants(p) lui demanda : « Et pourquoi donc ? »

Il lui répondit : « Parce que si tu voyages maintenant, tu vas être touché par un grand mal et un grave préjudice, toi et tes compagnons. Alors que, si tu voyages au moment que je t’ai indiqué, tu obtiendras, tu réaliseras et tu acquerras tout ce que ce que tu veux. »

Le Prince des croyants(p) lui dit : « Est-ce que tu sais ce que cette bête porte, si c’est un mâle et une femelle ? »

Il répondit : « Si je fais des calculs, je le saurai. »

Le Prince des croyants(p) lui dit : « Celui qui dit que tu dis vrai est démenti par le Coran. Dieu (qu’Il soit exalté !) dit : {La connaissance de l’Heure est auprès de Dieu ; Il fait descendre la pluie, sait ce qu’il y a dans les matrices. Aucune âme ne sait ce qu’elle va acquérir le lendemain ni (aucune âme) ne sait sur quelle terre elle va mourir. Dieu est le Très Savant, le Très bien Informé.}(34/31 Luqman)

Le [Prophète] Mohammed ne prétendait pas ce que tu as prétendu. Tu prétends que tu [peux] indiquer l’heure durant laquelle, si quelqu’un voyage, tout mal disparaîtra et l’heure durant laquelle, si quelqu’un voyage, il va lui arriver un malheur.

Celui qui pense que tu dis vrai, se dispense par ta parole d’implorer l’Aide de Dieu Tout-Puissant sur ce point de vue, et a besoin de te désirer [de revenir à toi] pour repousser son mal de lui. Il lui faut te louer sans son Seigneur Tout-Puissant. Ainsi, celui qui t’a fait confiance en cela, t’a pris comme un semblable [à une divinité] ou un adversaire en dehors de Dieu. »

Le Prince des croyants(p) se mit à implorer Dieu : « Mon Dieu, il n’y a de mauvaise augure que la Tienne, il n’y a pas de nuisance (ou préjudice) autre que la Tienne, il n’y a de bien que Ton Bien, il n’y a pas de divinité en dehors de Toi. »

Puis, se tournant vers l’astrologue, il(p) ajouta : « Nous te considérons comme un menteur, nous te contredisons et nous allons partir au moment que tu nous as interdit. »

Du Prince des croyants(p), dans Bihâr al-Anwâr, vol.55 p224

www.lumieres-spirituelles.net     No54 –  Dhû al-Qa‘deh 1434 – Sept.-Octobre 2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)