1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 231 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Safâ et Marwat à La Mecque


Safâ et Marwat àLa Mecque

Safâ et Marwat étaient deux collines situées près de la Ka‘abah, séparées de 400ms environ. Ils {font partie des lieux sacrés de Dieu..}(159/II) tout en étant situés en dehors de la Mosquée sacrée.

Safâ (« pierre pure comme un diamant ») faisait partie de la montagne d’Abû Qubays, situé au sud de la Mosquée sacrée, alors que Marwat (« pierre dure et lisse comme du quartz ») était une montagne Qa‘îqa‘ân située au nord-ouest de la Mosquée sacrée.

Il existe de nombreux propos rapportés concernant ces deux collines. Certains racontent que lors de sa descente sur terre, Adam aurait atterri sur Safâ et Eve sur Marwat  ;

D’autres que le Prophète Ibrahim(p) aurait fui Iblis entre Safâ et Marwat ;

Enfin, d’autres disent que lorsque Ibrahim(p) emmena Hâjar et Ismâ‘il à La Mecque, il(p) les laissa en cet endroit désert. Ismâ‘il eut soif, alors Hâjar se mit à chercher de l’eau, allant sept fois de Safâ et Marwat, croyant à chaque fois en trouver. Jusqu’au moment où elle trouva de l’eau qui coulait au pied d’Ismâ‘îl, eau devenue par la suite célèbre sous le nom de « zam zam ».

Depuis, le chemin entre les deux collines a été aplati et recouvert de marbre blanc. C’est à peine si l’on sent la montée et la descente. Seuls apparaissent à chaque extrémité, des bouts de rocher.

Le parcours entre ces deux collines Safâ et Marwat fait partie des rites obligatoires du Hajj et de la ‘Umrah : sept allers et retours, soit près de 3 kms.

Selon un propos rapporté du Prophète Mohammed(s), il a été instauré pour faire sortir les péchés des cœurs des pèlerins – et selon d’autres propos rapportés de l’Imam as-Sâdeq(p), pour rabaisser les arrogants ; et pour ceux qui veulent voir leurs ressources augmenter, il est bon de s’attarder un peu sur les collines à chaque parcours.

Aller et venir entre ces deux collines, en évoquant Dieu, le cœur plein d’espoir et de crainte, plein d’espoir de la Miséricorde divine et plein de crainte de Son Châtiment devant la gravité des péchés.. malgré la certitude que Dieu pardonne tous les péchés pour ceux qui se repentent sincèrement.

Aller et venir entre ces deux collines, sur les traces de Hâjar, abandonnée en plein désert avec son fils Ismâ‘îl, par Ordre divin, faisant la navette entre Safâ et Marwat, à la recherche de l’eau, l’Elixir divin, la Satisfaction de Dieu..

Aller et venir entre ces deux collines, à l’instar de Sayyidat Zeinab courant entre la petite colline surplombant le champ de bataille de Karbalâ, appelée depuis le « Tellat Zaynabiyyah », et les tentes où se trouvaient les femmes et les enfants de la famille du Prophète(s), le cœur brisé..

www.lumieres-spirituelles.net     No55  - Dhû al-Hujjeh 1434 – Octobre-Nov.  2013


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)