1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-17 | Readers 681 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/L’Adhân et l’Iqâmah-3-des règles concernant l’Attestation de Dieu Unique (1)


I/Des règles de conduite morales concernant l’Adhân et l’Iqâmah

3- Des règles de conduite concernant l’Attestation de Dieu Unique

et son lien avec l’adhân et la prière (1)

L’attestation de l’Unicité de Dieu (dire : « Il n’y a de divinité que Dieu ! ») peut être considérée selon plusieurs niveaux en tenant compte des deux stations, celle de l’Unicité au niveau de l’Essence et celle au niveau des Actes.

„En considérant l’Unicité au niveau de l’Essence

ŸSi ce qui est visé de l’attestation de restreindre la divinité à Dieu est la Divinité au niveau de l’Essence, sa réalité est proche de celle du « takbîr » (dire : « Dieu est plus Grand ! »).

ŸSi le mot « ilâh » est dérivé de « alah » (être stupéfait de quelque chose, rester interdit, effrayé devant ou par quelque chose), de « lâh » (être haut, élevé) ou de « lâh, yalûh » (être couvert, caché sous un voile).

On connait alors son lien avec l’adhân et la prière en revenant au chapitre sur le « takbîr » et à ses règles morales de conduite également. Cependant sa répétition – même si elle n’est pas totalement dénuée de profits – contredit la brièveté.

ŸSi le mot « ilâh » est dérivé de « alaha » (adorer) et ce qui est visé est « Celui qui est adoré », alors le cheminant doit rendre son attestation formelle de limiter l’adoration à Dieu (qu’Il soit Exalté et que Sa Grandeur soit Magnifiée) conforme à l’attestation de son cœur, de son for intérieur. Et qu’il sache que s’il y a quel qu'autre adoré dans son cœur alors il est un hypocrite dans cette attestation.

La règle de conduite à suivre 

Le cheminant vers Dieu doit faire parvenir l’attestation de la divinité au cœur par la gymnastique et démolir les petites comme les grandes idoles façonnées par les agissements du shaytân et de l’âme instigatrice [du mal] au sein du cœur, qui doivent être abattues pour convenir à la Présentation (hudûr) de la Sainte Présence. Tant que les idoles de l’amour pour ce monde et les affaires de ce monde sont présentes au sein du cœur, le cheminant ne trouvera pas le chemin vers l’objectif.

Alors, l’attestation de la Divinité est l’annonce aux forces matérielles (de ce monde, mulkiyyah) et immatérielles (malakûtiyyah) de placer, sous leurs pieds, les objets nuls d’adoration et les objectifs tordus (déviés), pour pouvoir accéder à l’ascension de la Proximité.

„En considérant l’Unicité au niveau des Actes

Si ce qui est visé de l’attestation de restreindre la divinité à Dieu est la Divinité au niveau des Actes, qui, en d’autres termes, fait allusion aux agissements, à la gestion, à l’influence, alors l’attestation signifie que : « J’atteste qu’il n’y a de « gouverneur » (celui qui exerce un pouvoir absolu, qui a le pouvoir et le libre usage d’agir) dans la demeure de la réalisation, d’ « influenceur » dans l’invisible et l’apparent, que l’Essence Sacrée de Dieu (qu’Il soit Magnifié et Exalté). »

S’il y a dans le cœur du cheminant un crédit (le fait de compter sur) pour un existant et une assurance (être assuré par) vis-à-vis d’un serviteur/adorateur, alors son cœur est malade, et son attestation est un faux-témoignage et une invention fictive.

 (d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie I Chap.3)

www.lumieres-spirituelles.net     No71  - Jumâdî I & II 1436 – Mars-Avril 2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)