1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-17 | Readers 701 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les Visions de Fâtimah(p) au moment de son agonie


Les Visions de Fâtimah(p)au moment de son agonie  

Abû  Hamzeh ath-Thumâlî rapporte:

Quand l’état de Fâtimah s’aggrava, l’Imam ‘Alî(p)  ne la quitta plus. Ses enfants aussi étaient autour d’elle(p). Elle se réveillait et perdait connaissance à d’autres moments, révélant la gravité de son état. Quand elle se réveillait, elle promenait son regard sur ses enfants.

L’Imam ‘Alî(p) dit que la mort se présenta à elle. Elle ouvrit alors les yeux et dit :

« As-salâm ‘alayka, ô Gabriel !

As-salâm ‘alayka, ô Messager de Dieu  !  

Mon Dieu, ressuscite-moi avec Ton Messager !

Mon Dieu, installe-moi dans Ton Paradis, dans Ta Proximité ! »

Ensuite, elle dit : « Ceux-là sont les Anges de mon Seigneur. Gabriel et le Messager de Dieu se sont présentés à moi et mon père m’a dit : « La venue vers nous. » »

Alors, il(p) dit : « Quand ce fut la nuit durant laquelle Dieu voulait l’honorer et la prendre vers Lui, nous l’entendîmes dire :

« Que la paix soit sur toi, ô mon  cousin ! 

C’est Gabriel qui est venu me saluer et qui m’a dit :

«  Paix ! Il t’envoie le salut, ô la Bien-aimée du Bien-aimé de Dieu, le fruit de ses entrailles.

Aujourd’hui, tu vas rejoindre le rang le plus élevé et le Paradis du refuge. »

Puis il s’est retiré. »

Puis, nous l’entendîmes dire :

« Wa alaykum as-salâm ! »

Puis, elle dit :

« Ô mon cousin, c’est Mikâ’il qui dit comme la parole de son Maître. »

Puis nous l’entendîmes dire une troisième fois : ù« Wa alaykum as-salâm ! ».

Ensuite, elle ouvrit grand les yeux et dit :

« Ô mon cousin, par Dieu, la Vérité, Izrâ’îl a déployé ses ailes en Orient et en Occident.

Mon père me l’avait décrit et il est ainsi. »

Ensuite, elle dit :

« Ô celui qui saisit les esprits (âmes), presse-toi et ne me tourmente pas. »

Puis, elle dit :

« Vers Toi, mon Seigneur et non vers le Feu. »

Elle ferma les yeux, étendit ses mains et ses jambes, comme si elle n’avait jamais été vivante.

Tiré de Dalâ’il al-a’imat d’Abû Ja‘far at-Tabarî, Ed. Dâr al-A‘lamî, p45 ou  Bihâr al-anwâr vol.43 p186

Je me contenterai d’un hadith qui se trouve dans le noble Kâfî, rapportée par une chaîne de transmetteurs dignes de foi. L’Imam Sâdeq(p), que la Paix de Dieu soit avec lui, dit :

« Fâtema, que la Paix de Dieu soit avec elle, resta en vie, resta en ce monde, soixante-quinze jours après son père, accablée d’une profonde tristesse ; Gabriel, l’ange de confiance, venait la voir, la consolait et l’informait de choses à venir… »

www.lumieres-spirituelles.net     No71  - Jumâdî I & II 1436 – Mars-Avril 2015


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)