1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-17 | Readers 288 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Shama‘ au Sud du Liban (2)


Shama‘ au Sud du Liban (2)

La tombe de Sham‘ûn as-Safa(p) (Saint Pierre)

Le légataire du Prophète ‘Issa (Jésus) et l’aïeul de l’Imam al-Mahdî(qa)

 

De la porte d’entrée en bois donnant accès à la Raoudat du sanctuaire, nous pouvons entrevoir deux pièces récemment rénovées, abritées par deux coupoles de pierres. Mais avant de passer le seuil, achevons de prendre connaissance de la vie de Sham‘ûn as-Safâ(p), né en l’an 10 avJC, selon les sources islamiques.

„Selon l’interprétation des versets 13 & 14 de la sourate Yâsîn (36) rapportée par sheikh Tabursî dans son Majma‘a al-Bayân :

{Donne-leur en exemple les habitants de la cité quand vinrent à eux les envoyés, quand Nous leur envoyâmes deux [messagers] qu’ils traitèrent de menteurs. Nous [les] renforçâmes par un troisième et ils dirent : « Vraiment nous sommes envoyés à vous. »},

Sham‘ûn est le troisième messager envoyé par Nabî ‘Issa(p) :

« Le [Prophète] ‘Issa(p) envoya deux de ses disciples à la ville Antâkiyyah (Antioche). Ils atteignirent la ville et y restèrent un long moment sans avoir pu rencontrer le roi. Un jour que ce dernier sortit, ils se mirent à dire « Dieu est plus Grand » et à évoquer Dieu Unique. Le roi se mit en colère, ordonna qu’on les emprisonnât et les flagellât de 100 coups de fouet. Quand les deux Messagers furent ainsi traités de menteurs et frappés, le [Prophète]‘Issa(p) envoya Sham‘ûn as- Safâ, le chef des Apôtres, à leur secours. Le légataire entra dans la cité, incognito et se mit à fréquenter la cour du roi jusqu’à devenir un de leur familier. Ils parlèrent de lui au roi qui l’appela et fut satisfait de sa fréquentation..etc. ».

„Selon un propos rapporté du Messager de Dieu(s) sur la période qui suivit l’élévation du Prophète Issa(p) auprès de Dieu,

« Sham‘ûn continua à agir selon l’Ordre de Dieu, à imiter l’ensemble des paroles de ‘Issa dans sa communauté de Bani Isrâ‘îl et à combattre les incroyants. »

(Kamâl ad-Dîn de sheikh Saddûq)

„Les propos historiques se rejoignent pour dire que les jours du légataire Sham‘ûn furent très difficiles pour lui de façon particulière et pour les apôtres et les croyants de façon générale en tant que les Juifs et les Byzantins n’arrêtaient pas de les harceler et de les persécuter. Mais il resta au sein de sa communauté  en Galilée, les appelant de rester sur la législation du Prophète ‘Issâ(p), malgré l’ensemble des malheurs qui s’abattaient sur lui. Menacé de mort, il fut obligé de se dissimuler, selon un propos de l’Imam al-Jawâd(p), remontant au Messager de Dieu(s) rapporté par sheikh Saddûq :

« Sham‘ûn et ses partisans se dissimulèrent au point d’être obligés de  se réfugier sur une des iles de la mer. Ils s’y établirent et Dieu fit jaillir des sources d’eau douce et toutes [sortes] de fruit. »

(Kamâl ad-Dîn, vol.1 pp158-159 H14)

„En l’an 66 apJC, la Palestine fut secouée par de violents troubles mais, malgré leur supériorité, les Juifs ne purent en finir avec leurs opposants. Sham‘ûn sortit de sa cachette et put atteindre le sommet d’une montagne de la Galilée (dans la région de l’actuelle Tyr). Mais les Juifs le suivirent et purent le rattraper là-bas, en l’an 67 apJC. Il fut alors frappé par un coup de sabre sur la tête et son corps fut jeté dans un puits ombragé par un arbre.. Il avait alors 77 ans.

„Ibn Qûluweh  évoque dans son Kâmel az-Ziyârât (p76) un propos rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) parlant de la nuit du martyre du Prince des croyants(p) :

« Quand ce fut cette nuit durant laquelle fut tué le Prince des croyants ‘Alî fils d’Abû Tâleb(p), il ne resta aucune pierre sur la surface de la terre sous laquelle on ne trouva du sang frais jusqu’au lever de l’aube. (…) Il en fut de même la nuit durant laquelle Sham‘ûn fils de Hammûn as-Safâ fut tué. »

„Après la retraite de l’armée israélienne du Sud du Liban en mai 2000 et ses bombardements en juillet 2006, des travaux de restauration furent entamés qui mirent à jour des inscriptions dans les murs de pierre prouvant l’ancienneté de ce lieu de pèlerinage.

 

Entrons maintenant dans la Raoudat, après en avoir demandé l’autorisation. A l’intérieur, une porte méridionale donne accès à une troisième pièce appelée « ghurfat umi-n-nabi » (la pièce de la mère du prophète) avec un joli mihrab (sorte de niche pour la prière) en pierre dans le mur sud. L’autre septentrionale donne accès à une quatrième pièce appelée « ghurfat al-jâmi‘ » (la pièce du groupe) avec également un mihrab de pierre. A l’extrémité de ces pièces, deux coupoles de pierres différentes et au centre, contre une paroi, un coffre en bois, épais, recouvert d’un tissu vert ou noir selon les circonstances, sur lequel des mots ont été gravés, indiquant le passage de visiteurs, notamment en l’an 1294H. Aux quatre coins du coffre, des morceaux de cuivre.

Sheikh Ibrahim Sulayman écrivit dans son livre « Les villages de Jabal ‘Amal » : « Dans son sanctuaire  [de Shama‘ûn as-Safâ(p) ], il y a une spiritualité et des prodiges. Tout vœu est exaucé. Je l’ai expérimenté plusieurs fois. » N’est-il pas le légataire du Prophète ‘Issa(p), le martyr et l’aïeul du dernier des Légataires(qa) ?! Les savants de Jabal al-‘Amel aimaient le visiter, notamment le 15 sha‘bân.

(d’après ash-Shâ‘ir N°51 pp8-12)

www.lumieres-spirituelles.net     No71 - Jumâdî I & II 1436 – Mars-Avril 2015

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)