1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-04-19 | Readers 716 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Comment connaître Dieu par Dieu ? (7)


Comment connaître Dieu par Dieu ? (7)

« Connaissez Dieu par Dieu,

disait le Prince des croyants(p),

le Messager par le Message

et le détenteur de l’ordre

par l’ordonnance du convenable,

la justice et la bienfaisance. »(1)

La première condition pour l’imam al-Khomeynî(qs) pour cheminer vers Dieu est la sortie de la maison sombre de l’âme, du soi et de l’égoïsme. Ainsi, comme quand l’individu part en voyage à l’extérieur, un voyage concret, sensible, il n’est pas en voyage tant qu’il est resté sur place, dans sa maison,  même s’il s’imagine qu’il voyage et qu’il dit qu’il est en voyage. Même ! Il est nécessaire qu’il abandonne l’endroit [où il se trouve], qu’il quitte la maison. Ou comme le voyage « légal » qui ne se réalise qu’après avoir quitté le pays et la disparition de ses traces. Il en est de même pour le voyage de la connaissance (gnostique) vers Dieu et l’émigration visionnaire. Ils ne se réalisent qu’après avoir abandonné la maison sombre de l’âme et la disparition de ses traces ainsi que de ses marques.

Parce que, tant que les traces des déterminations sont visibles et les voix des multiplicités sont audibles, l’individu n’est pas en voyage. Même s’il imagine le voyage et qu’il prétend le cheminement [vers Dieu]. Dieu (qu’Il soit Exalté) dit : {Celui qui sort de sa maison, émigrant vers Dieu et Son Messager, et ensuite la mort le saisit, la récompense revient à Dieu.}(100/4 Les Femmes)

-Après que le cheminant vers Dieu quitte – par des pas de l’éducation (tarwîd) de l’âme et de la piété totale – la maison de l’âme, et que ne l’accompagnent pas dans cette sortie, les maillons de ce monde, les déterminations, et que se réalise pour lui le voyage vers Dieu (qu’Il soit Glorifié) – alors al-Haqq (Dieu) (qu’Il soit Exalté) se manifeste à lui, sur son cœur sanctifié, avant toute chose par la Divinité et la station de l’apparition des Noms et des Attributs.

Et cette manifestation est aussi arrangée et organisée de sorte qu’elle commence par les Noms englobés en passant par les Noms englobants selon la force du cheminement (et sa faiblesse) et selon la force du cœur du cheminant (et sa faiblesse) dans les détails.

Jusqu’à aboutir au refus de toutes les déterminations du monde de l’existence –  que les déterminations reviennent à Lui-même ou que les déterminations reviennent à autre que Lui. Ces dernières seront considérées dans les demeures et les étapes suivantes comme des déterminations revenant à Lui-même également –. Et après le refus absolu, s’achève la manifestation par la Divinité et la station de « Allâh » qui est la station de l’Unité de l’ensemble de l’apparition des Noms et alors apparait : « Connaissez Dieu par Dieu » dans son premier niveau descendant.(2)

 (1)Propos du Prince des croyants(p) rapporté par l’Imam as-Sâdeq(p) in Usûl al-Kâfî, vol.1 p140 H1, Bâb 25 « Innahu lâ yu‘raf illâ bihi »

(2)al-imam Khomeynî(qs) in al-Arba‘ûna Hadîthann – Hadith 37 Connaître Dieu par Dieu p695

 

Explications à propos de connaître Dieu par Dieu (7)

†L'imam al-Khomeynî(qs) présente, dans cette explication du propos rapporté du Prince des croyants(p) "Connaître Dieu par Dieu", le point de vue des "gens de la connaissance", des "détenteurs du cœur", des "gnostiques" ('irfân), qui ont pris cette démarche inverse de partir de Dieu pour Le connaître, et non pas à partir des signes qui L'indiquent.

†Il(qs) indique la méthode, les moyens utilisés pour arriver à ce type de connaissance, le premier pas étant la réflexion et la recherche des preuves. Mais cela ne suffit pas.

†La première condition pour réaliser ce type de connaissance est "la sortie de la maison sombre de l'âme". Pas obligatoirement le voyage physique vers un pays islamique – sauf si le milieu environnant est très négatif et met en danger la religion de cette personne – mais la sortie de l'âme de ce monde, de soi-même, de l'amour pour soi..

†Et cela, pas uniquement au niveau de la parole, ni au niveau de l'imagination (et de l'affectivité). Quand on est dans un environnement spirituel favorable – avec, par exemple la présence d'un savant spirituel – une certaine influence a lieu qui n'implique pas obligatoirement un changement réel à l'intérieur de la personne. La personne imagine à partir de ce qu'elle entend. Même ! Elle peut s'imaginer être comme le savant alors qu'elle est restée à la même place du point de départ. Il ne suffit pas de rester sous l'emprise de "belles paroles".

†Il faut faire un réel travail sur soi pour faire disparaître les traces négatives du soi et des déterminations des choses de ce monde, qui – si on ne regarde qu'elles – sont autres que Dieu.

†Il faut entraîner son âme (le fameux "jihâd an-nafs", ou "tarwîd" : Ÿobservation, correction, répétition..  Ÿcombat des désirs vains de l'âme en faisant le contraire de ce qu'elle désire.) et suivre la législation islamique qui donne le meilleur programme pour l'éducation de l'âme (la piété) : abandon des interdits et accomplissement des obligations puis abandon du blâmable et accomplissement des recommandations jusqu'à ne faire plus que des choses obligatoires.

†L'âme, petit à petit s'éduque et l'emprise de ce monde avec ses déterminations diminue sur elle jusqu'à disparaître. C'est alors que commence le voyage vers Dieu, après avoir dépassé la ligne de démarcation "légale" (le "hadd at-tarakhus" qui indique la ligne à partir de laquelle il faut appliquer les règles de voyage pour la prière et le jeûne).

†Dans ce cœur vidé de ce qui est autre que Dieu, "sanctifié" (en tant qu'exempt du péché de regarder autre que Dieu, ou, au moins, tourné vers cette exigence d'être purifié de tout ce qui est autre que Dieu selon les niveaux), Dieu se manifeste. Et d'abord par la Divinité et la Station des Noms et des Attributs de Dieu.

†Et cette Manifestation des Noms et des Attributs de Dieu est aussi arrangée et organisée en fonction –de la force du cheminement du pèlerin vers Dieu

              –et de la force du cœur du pèlerin vers Dieu.

†D'abord les Noms "englobés" (muhâtat), comme le Créateur (en se plaçant d'un point de vue théorique), en passant par les Noms "englobants" (muhîtat), comme la Miséricorde.

Jusqu'à aboutir au refus de toutes les déterminations du monde de l'existence. C'est-à-dire, ne voir plus que Dieu dans les déterminations de ce monde, et ne plus voir les déterminations de ce monde (qui sont 'autres' que Dieu, si on s'arrête à elles). A noter cependant, que les déterminations qui reviennent à 'autres' que Dieu seront considérées comme revenant à Lui-même dans les étapes suivantes.

†La Manifestation de Dieu par la Divinité et la Station du Nom synthétique de Dieu "Allah" – qui est la station de l'Unité de l'ensemble de l'apparition des Noms – s'achève avec le refus absolu de toutes les déterminations. Apparait alors le premier niveau descendant (de Dieu vers Sa
création) de ce propos rapporté : "Connaissez Dieu par Dieu".

www.lumieres-spirituelles.net     No72  - Rajab et Sha'ban 1436 Mai-Juin 2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)