1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-04-19 | Readers 425 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’humilité de Shahîd Motaharî


L’humilité de Shahîd Motaharî

Shahîd Motaharî refusait de mettre autre chose que son nom sur les livres qu’il publiait.

A l’Université, il ne se comportait pas avec ses étudiants de façon qu’ils aient peur de lui. Au contraire, c’est lui qui se tenait humble devant eux, s’humiliait devant ses étudiants.

Quand il était invité à prendre la parole, il préparait toujours ses sermons par respect pour son auditoire. Une fois, on le prit par surprise et on lui demanda de prendre la parole lors d’une conférence. Il répondit à la surprise de tous, en toute humilité : « Je ne me suis pas assez préparé pour ce discours. D’habitude, avant chaque conférence, je fais des lectures et des recherches pendant au moins dix heures. »

in Ramaz Najâh al-Ustâdh al-Motaharî  de ‘Alî Nour Abadî, pp124-125

Shahîd Motaharî assistait toujours aux cours, quels qu’ils soient; en état de purification des petites ablutions, que ce soit à la mosquée ou à l’université. Il disait qu’il était dans un état spirituel particulier et considérait l’acquisition du savoir et sa diffusion comme un acte d’adoration.

Il resta à l’université de Téhéran pendant près de vingt quatre ans. Il considérait l’université comme une des frontières du « Jihad scientifique ».

Il disait à ses étudiants que l’université est du même rang que la mosquée : «  Alors, essayez de ne pas y entrer sans être en état de pureté légale (des petites ablutions) » Et ses étudiants n’entraient pas dans l’université sans être en état de purification.

in Ramaz Najâh al-Ustâdh al-Motaharî  de ‘Alî Nour Abadî, p41

www.lumieres-spirituelles.net     No72  - Rajab et Sha'ban 1436 Mai-Juin 2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)