1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-06-13 | Readers 768 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/L’Adhân et l’Iqâmah-3-des règles concernant l’Attestation de Dieu Unique (3)


I/Des règles de conduite morales concernant l’Adhân et l’Iqâmah

3- Des règles de conduite concernant l’Attestation de Dieu Unique

et son lien avec l’adhân et la prière (3)

Nous continuons de voir les règles de conduite à suivre pour  l’attestation de l’Unicité de Dieu (dire : « Il n’y a de divinité que Dieu ! ») en la considérant du point de vue de la station de l’Unicité de Dieu au niveau des Actes.

AVERTISSEMENT GNOSTIQUE (suite)

Le 2e niveau(celui des actes)

L’homme atteste de l’Unicité de Dieu au niveau des actes de ses membres. Par exemple, il fait entrer, dans le cadre de ses actes et cours de ses actions, la vérité qu’il n’y a d’ « influenceur » dans l’existence que Dieu. Comme son attestation au niveau de la parole est de ne connaître d’ « influenceur » que Dieu, il doit en être de même pour son plan d’action.

C’est-à-dire il ne doit tendre la main pour ses besoins que vers le Lieu sacré de la Présence de Dieu (qu’Il soit Magnifié et Exalté), ne pas ouvrir l’œil de son espoir vers tout autre existant, faire apparaître la richesse et l’indépendance des faibles serviteurs/adorateurs et éloigner d'eux la faiblesse, l’abaissement et l’impuissance.

Ce sens est évoqué dans beaucoup de propos rapportés comme celui-ci : « La puissance/dignité du croyant est de se dispenser des gens. »  (de l’Imam as-Sâdeq(p)Kâfî vol.2 p148)   

Parmi les choses légales recommandées, il y a de faire apparaître les bienfaits et la richesse, et de celles détestables, demander [la satisfaction] des besoins auprès des gens.

L’homme doit pratiquer la Subtilité divine qu’il n’y a d’ « influenceur » dans l’existence que Dieu dans le royaume de Son Apparence.

Le 3e niveau(celui du cœur)

Il est la source des attestations au niveau des actes et de la parole. Sans lui, les deux autres ne se réalisent pas. Il consiste en ce que l’Unicité au niveau des Actes de Dieu se manifeste dans le cœur. Le cœur connait, en son for intérieur secret, la réalité de cette subtilité et se coupe de l’ensemble des existants, se sépare d’eux.

Le pilier des propos rapportés des membres Infaillibles d’Ahle al-Beit(p) sur le fait de ne pas désirer ce qu’il y a chez les gens et de désespérer d’eux d’une part et d’autre part d’avoir confiance et de compter sur Dieu (qu’Il soit Béni et Exalté) revient à cette station.

Il est rapporté de l’Imam ‘Alî fils de Hussein(p) : « J’ai vu tout le bien rassemblé dans le fait de couper tout désir de ce qu’il y a dans les mains des gens. Et Dieu exauce en toute chose quiconque n’attend rien des gens et qui renvoie son ordre à Dieu (qu’Il soit Exalté) dans l’ensemble de ses affaires.                                                      (de l’Imam as-Sajjâd(p), al-Kâfî, vol.2 p148)

Et les propos de ce genre sont nombreux.

Le 4e niveau(celui de la substance)

Ce qui est visé en cette attestation est l’attestation existentielle et elle ne se réalise que pour l’élite des Proches Elus de Dieu. Et selon le point de vue de ceux-là, cette attestation, selon un des sens, est présente dans l’ensemble des existants. Et peut-être que le noble verset : {Dieu atteste qu’il n’y a de divinité que Lui, ainsi que les Anges et les détenteurs du savoir.}(18/3 Ali ‘Imrân) est une indication de l’attestation au niveau substantiel.

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie I Chap.3)

www.lumieres-spirituelles.net   N°73  - Ramadan & Shawwal 1436 – Juillet-Août  2015

Explications pour les règles de conduite pour l'adhân N°73

Après avoir distingué l'attestation de l'Unicité de Dieu au niveau de l'Essence de celle au niveau des Actes, l'imam Khomeynî(qs) met en avant les règles de conduite à suivre pendant la prière pour atteindre cette attestation au niveau du cœur – en sachant que la prière est un des lieux privilégiés pour la rencontre avec Dieu et l'éducation de l'âme.

Nous avons vu la dernière fois le premier niveau qui est celui de la parole : déclarer qu'il n'y a de divinité que Dieu, avant de commencer la prière. Nous avons vu que ce n'était pas suffisant. Même ! Si cette déclaration n'est pas accompagnée de l'attestation au niveau du cœur, elle n'est que trahison et hypocrisie.

Il faut que cette attestation se manifeste aussi au niveau des actes : croire qu'il n'y a d' "influenceur" que Dieu dans l'existence et traduire cette croyance au niveau des actes. C'est-à-dire s'en remettre à Dieu pour toutes les affaires de ce monde.

En d'autres termes, ne pas dire qu'il n'y a de divinité que Dieu et se précipiter ensuite vers ceux qui ont le pouvoir ou les richesses en ce monde, suivre ce qu'ils disent et dépendre d'eux, pour satisfaire ses besoins.

Mais cela ne veut pas dire ne rien faire et attendre que la Grâce divine tombe du ciel.. Non ! Obéir à Dieu, faire ce qu'Il demande que l'on fasse et s'en remettre à Lui pour les résultats et en être satisfait. "Lier et compter sur Dieu" (ittikal wa tawakkul).

Il y a des degrés au niveau de la traduction de cette attestation de l'Unicité Divine au niveau des actes et il est important que chacun sache à quel degré il se trouve pour ne pas tomber dans de fatals malentendus. La trajectoire étant d'arriver à ce degré de sincérité (ikhlâs) qui est de "se dispenser totalement des gens" c'est-à-dire de s'en remettre totalement à Dieu.

Et dans un premier temps, ne pas manifester son indigence des gens et faire apparaître les bienfaits et la richesse. C'est-à-dire pratiquer la divine subtilité "qu'il n'y a d'influenceur dans l'existence que Dieu" dans le monde de l'apparence.

Mais cela ne se réalise en fait que si cette attestation a lieu au niveau du cœur en tant que l'attestation au niveau du cœur est la source des attestations au niveau des actes et de la parole.

L'homme agit et son cœur sait en son for intérieur ce que signifie le fait de croire qu'il n'y a d' "influenceur" que Dieu. Son cœur n'a confiance qu'en Dieu et ne se tourne que vers Lui. Son cœur désire et attend tout de Lui. Et il désespère de ce qu'il y a entre les mains des gens et ne désire rien de ce qu'il y a chez eux.

Dieu exauce en toute chose celui qui n'attend rien des gens et qui s'en remet à Lui.

Il existe un quatrième niveau – celui de la Substance qui est l'attestation existentielle –réservé à l'élite des Proches Elus de Dieu. Même s'il apparait dans leurs points de vue que cette attestation est présente dans l'ensemble des existants. Ce quatrième niveau serait présent en puissance en chacun des existants mais ne se réalise que chez l'élite des Proches Elus de Dieu pour leur sincérité absolue (ikhlâs) envers  Dieu.

www.lumieres-spirituelles.net   No73  - Ramadan & Shawwal 1436 – Juillet-Août  2015


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)