1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-06-13 | Readers 400 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le mil ou millet (jâ’ures)


Le mil oumillet(jâ’ures)

Sayyida Fâtimah az-Zahrâ’(p) et le Prince des croyants(p) mangeaient du millet  et le moulaient eux-mêmes. Un jour, « le Messager de Dieu(s) entra chez ‘Alî(p) et le trouva avec Fâtimah(p) en train de moudre du millet. Le Prophète(s) les salua. ‘Alî(p) et Fâtimah(p) dirent : « Ô Messager de Dieu ! » Il(s) lui dit : « Lève-toi, ô ma fille. » Elle(p) se leva et le Prophète(s) s’assit à sa place près de  ‘Alî(p) et ils moulurent le grain ensemble. »

 (Bihâr, vol.43 pp50-51 H47)

Le mil est évoqué sous plusieurs formes dans les propos rapportés

Le pain de mil :

« Il n’est pas lourd à l’estomac. »  « Et avec du lait, il est plus tendre et plus profitable pour l’estomac. »

(de l’Imam as-Sâdeq(p), Makârem p155 ; Bihâr, vol.63 p275 H5)

Plat de viande et de mil (harîsah) :

« Le plat de viande avec du mil n’est pas lourd et n’a aucun mal. Et il me plait.  Avec du lait, il est plus tendre et plus profitable pour l’estomac. »

(de l’Imam al-Kâzhem(p), Kâfî, vol.6 p345 ; Bihâr, vol.63 p257 H4)

La bouillie sucrée (swîq) de mil :

« Je tombai malade à Médine. Mon ventre se lâcha. Abû Abdallah(p) me prescrivit la bouillie sucrée (swîq) de mil. Il me dit de prendre de la bouillie sucrée (swîq) de mil et de la boire avec de l’eau de cumin. Je le fis. Mon ventre devint ferme et je guéris. »

(de l’Imam as-Sâdeq(p), Kâfî, vol.6 p345 ; Makârem p192)

Le mil est un terme utilisé surtout en Afrique pour désigner un groupe de céréales qui varient selon leur couleur (blanc, jaune, rouge..). Le roi des mils est le rouge, considéré comme le seul à « vraiment donner la force » au Nord du Cameroun.

Il est un aliment énergique, nutritif. Il est surtout consommé sous forme de bouillies et de galettes. Sa teneur en protéines se compare à celle du blé ou du maïs mais il est une céréale sans gluten.

www.lumieres-spirituelles.net   No73  - Ramadan & Shawwal 1436 – Juillet-Août  2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)