1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-06-13 | Readers 455 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le mois de la connaissance de Dieu


ÉDITORIAL No73

Le mois de la connaissance de Dieu !

Voici arrivé le mois de Ramadan, un mois pas comme les autres, puisqu’unique et pas de ce monde ! C’est le Mois de Dieu, spécifique à Lui ! D’ailleurs, le mot « Ramadan » est justement un Nom de Dieu, différent des autres Noms divins, même s’il parle tous de Sa Grandeur.

Ainsi, le mois de Ramadan parle de Dieu, de Sa Grandeur, du monde des mystères (ghayb) dont il faut en découvrir les secrets. Et le secret de l’existence n’est-il pas justement de connaître Dieu ? Le mois de Ramadan serait le mois de la connaissance de Dieu et le Nom « Ramadan » pourrait être compris comme étant « la connaissance de Dieu ».

Il n’existe pas d’occasion comme le mois de Ramadan dont seuls les Musulmans sont gratifiés. Il est même la plus importante manifestation de la coupure (isolement) de tout vers Dieu ! Le jeûne qui y est prescrit est le meilleur moyen offert à l’être humain pour arriver à s’isoler vers Dieu, à éduquer son âme, à la détourner de tout ce qui n’est pas Dieu.

Son rôle se situe au niveau de la réalisation de la sincérité (al-Ikhlâs). Celui qui veut être sincère vis-à-vis de Dieu, se coupe de tout vers Dieu, au niveau des actes, dans l’existence, dans l’essence, jusqu’à arriver à n’agir que selon la Volonté de Dieu. Cette sincérité se manifeste au niveau des actes, ou plus exactement au niveau de l’intention des actes : sont-ils pour satisfaire ses passions ou obtenir la Satisfaction de Dieu ?

Et la patience est l’esprit de la sincérité. Interrogé sur le sens du verset de {Et cherchez l’aide de la patience et de la prière}, l’Imam al-Bâqer(p) répondit que la patience, c’est-à-dire le jeûne. C’est-à-dire le jeûne est la corroboration la plus évidente de la patience.  

Le jeûne vise le lieu des passions/instincts qui est le ventre. C’est là qu’il intervient, en sachant que l’objectif du mois de Ramadan n’est pas de se priver des bienfaits de Dieu mais de maîtriser ses passions/instincts par la piété.

Ce n’est ni la quantité ni la qualité qui sont concernés dans la maîtrise de ses passions pendant le mois de Ramadan, mais de garder présente cette interrogation : « Je peux ou je ne peux pas manger ? » C’est-à-dire maintenir son attention sur la piété et le souci de rechercher la Satisfaction de Dieu jusqu’à arriver à la maîtrise divine, non pas pour son âme (comme un régime d’amaigrissement). L’objectif est cette orientation vers Dieu.

Et quand cette maîtrise est obtenue, le jeûneur découvre qu’il détient une grande force, qui ne vient pas de la nourriture mais du jeûne car le jeûne est  pour Dieu et Il en est la Récompense. Le jeûneur découvre qu’il reçoit la force de Dieu.

Alors l’être humain comprend comment il est mis à l’épreuve durant le mois de Ramadan. Par l’abstinence ? Non ! Par le manger et la boisson et au niveau intérieur par le noble Coran. C’est-à-dire par le remerciement. Et que signifie le remerciement si ce n’est la connaissance, voire la reconnaissance de la Grandeur de Dieu. Pour le Messager de Dieu, ce fut la réception du Coran en une seule nuit, la nuit d’al-Qadr et pour nous, la connaissance de ce Message divin.

www.lumieres-spirituelles.net  N°73 – Ramadan-Shawwal 1436 – Juillet-Août 2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)