1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-08-12 | Readers 679 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/L’Adhân et l’Iqâmah-3-des règles concernant l’Attestation de Dieu Unique (4)


I/Des règles de conduite morales concernant l’Adhân et l’Iqâmah

3- Des règles de conduite concernant l’Attestation de Dieu Unique

et son lien avec l’adhân et la prière (4)

Nous continuons de voir les règles de conduite à suivre pour  l’attestation de l’Unicité de Dieu (dire : « Il n’y a de divinité que Dieu ! ») en la considérant du point de vue de la station de l’Unicité de Dieu au niveau des Actes.

APPENDICE

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) qui se mit à dire quand il entendit le début de l’adhân :

« Le Messager de Dieu(s) était en train de dormir à l’ombre de la Ka‘bah quand l’Ange Gabriel vint à lui portant une coupe dans laquelle il y avait de l’eau du Paradis. Il le réveilla et lui demanda de faire les grandes ablutions avec. Puis il mit pour lui(s) dans son palanquin un million de couleurs de lumière et monta avec lui(s) jusqu’à aboutir aux portes du ciel.

Quand les Anges le(s) virent, ils se dispersèrent loin des portes du ciel et dirent : « Deux divinités, une divinité sur terre et une divinité au ciel ?! » Dieu donna un ordre à l’Ange Gabriel, alors ce dernier dit : « Dieu est plus Grand ! Dieu est plus Grand ! »

Les Anges revinrent aux portes du ciel et les portes s’ouvrirent.

Il(s) entra jusqu’à aboutir au deuxième ciel.

Les Anges se dispersèrent loin des portes du ciel. Il(s) dit : « J’atteste qu’il n’y a de divinité que Dieu ! » Alors les Anges revinrent et ils surent qu’il(s) était une créature. Ensuite la porte s’ouvrit et il(s) entra. »                                                            (de l’Imam as-Sâdeq(p) cité par Tafsîr al-‘Iyâshî vol1 p157)

On apprend de ces propos rapportés que l’attestation de la divinité entraîne l’ouverture des portes du ciel et le déchirement de voiles et est une cause du rassemblement des Anges.

Ce voile qui est déchiré par l’intermédiaire de l’attestation de la divinité et de sa restriction à l’Essence sacrée, fait partie des voiles épais sombres qui, si le cheminant est encore dedans, empêchent son accès vers la Présentation dans le Lieu de la Présence. Celui à qui cette porte ne s’ouvre pas n’a pas de voie vers le cheminement. C’est le voile de la multiplicité des actes et la chute dans le voilement de la multitude dont le résultat est de voir l’effectivité des existants et leurs influences. Le fruit de cette façon de voir est la vision de son indépendance [de Dieu] dans l’effectivité et la procuration. Et cela est absurde, l’associationnisme le plus grandiose.

De même [on apprend que] le résultat de l’attestation de la Divinité et de sa restriction à Dieu (qu’Il soit Exalté) est l’Unicité au niveau des actes, la disparition des multiplicités dans l’Acte de Dieu, la négation de l’influence et de l’effectivité pour autre [que Dieu] et le rejet de l’indépendance pour autre que Dieu (qu’Il soit Exalté).

De  ce point de vue, les Anges sont sortis du voile de la multiplicité (« une divinité dans le ciel et une divinité sur terre ») par l’intermédiaire de cette attestation, et sont revenus à la familiarité et au rassemblement après l’éparpillement et la dispersion. Les portes du ciel s’ouvrirent.

Le cheminant doit faire de même pour son âme. Il doit déchirer, par cette attestation, le voile ténébreux, ouvrir les portes du ciel et éviter ce voile grandiose qui est l’indépendance, pour se rapprocher de la voie de l’ascension vers les degrés de la Proximité.

Et cette réalité ne se réalise pas avec le remuement de la langue et le rappel au niveau de la parole. C’est pourquoi nos actes d’adoration ne dépassent pas la limite de la forme et de ce monde, que la porte ne s’ouvre pas pour nous et que le voile ne se soulève pas.

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie I Chap.3)

www.lumieres-spirituelles.net     No74  Dhû al-Qa'deh-Dhû al-Hujjah 1436 – Sept.-Oct. 2015

Explications pour les règles de conduite pour l'adhân N°74

†L'imam Khomeynî(qs) évoque un propos rapporté de l'Imam as-Sâdeq(p), cité par al-Ayâshî dans son Tafsîr, où est relatée une montée au ciel du Messager de Dieu(s). Ce propos fait partie de ces hadiths qui confirmeraient que le Prophète Mohammed(s) a effectué plusieurs montées au ciel.

†Dans ce propos, on peut relever le comportement des Anges à la vue du Prophète Mohammed(s) – créature plus parfaite qu'eux – que les Anges ne pouvaient pas concevoir. Aussi crurent-ils à l'apparition d'une autre divinité et le résultat de cette croyance : leur dispersion. Pourquoi n'ont-ils pas pensé à une autre Manifestation de Dieu-même ? Sans doute, furent-ils trop éblouis par les lumières éclatantes du Prophète Mohammed(s).

†En effet, quand les portes du premier ciel s'ouvrirent et que le Prophète Mohammed(s) y entra, les Anges se dispersèrent à nouveau à sa vue, tant ses lumières étaient éclatantes. Ce n'est que quand il attesta qu'il n'y a de divinité que Dieu, que les Anges revinrent, se rassemblèrent et comprirent que le Prophète Mohammed(s) était une Créature de Dieu, certes plus parfaite qu'eux.

†Quoiqu'il en soit, c'est le Takbîr (dire "Dieu est plus Grand") puis l'attestation de l'Unicité de Dieu qui permirent le rassemblement des Anges et l'ouverture des portes du ciel. Quoique l'on puisse voir des Manifestations de Dieu, au niveau des yeux ou au niveau du cœur, "Dieu est plus Grand". Nul ne peut Le voir, seulement s'approcher de Sa Proximité.

†Ainsi l'attestation de l'Unicité de Dieu entraîne l'ouverture des portes du ciel, le déchirement des voiles (de lumière, en ce qui concerne le Prophète(s)) et le rassemblement des Anges. A fortiori, il provoque le déchirement des voiles de ténèbres.

†En ce qui nous concerne, nous devons en premier lieu déchirer les voiles des ténèbres de la multiplicité dans lesquels nous sommes enfermés. Et le moyen que Dieu nous donne pour le faire est l'attestation de l'Unicité de Dieu.

†Tant que nous sommes enfermés dans ces voiles de la multiplicité, nous ne pourrons jamais nous présenter dans le lieu de la Présence divine, nous ne pourrons jamais y être présents.

†Et les voiles de la multiplicité ne sont pas que les actes de désobéissance à Dieu, mais tous les actes effectués en dehors de Dieu. C'est de voir les existants (notamment les êtres humains) et leurs actes indépendamment de la Volonté divine. En effet, imaginer que les créatures agissent indépendamment de la Volonté divine est la plus grande forme d'associationnisme.

†Aussi, l'attestation de l'Unicité de Dieu ne consiste-t-elle pas seulement à affirmer qu'il n'y a qu'un Seul Dieu dans le ciel, mais aussi sur terre et non seulement au niveau de la gestion de ce monde mais aussi au niveau des actes des créatures.

†C'est pourquoi elle ne peut pas être uniquement faite au niveau de la langue, mais doit aussi se manifester au niveau des actes, c'est-à-dire impliquant toutes les dimensions de l'être humain (de son âme, de ses intentions, de sa volonté, de son cœur, de son esprit..).

†Et tant que les voiles de la multitude  ne se sont pas soulevés, n'ont pas dépassé les limites de la forme et de ce monde, les portes vers la Proximité de Dieu ne s'ouvriront jamais. Et les réactions des Anges montrent que quel que soit le degré de la Proximité vers Dieu, la clef de la réussite de la Proximité et de la Familiarité avec Dieu est l'attestation de Son Unicité après l'attestation qu'Il est plus Grand, depuis le début du cheminement jusqu'à la fin.

www.lumieres-spirituelles.net   No74  Dhû al-Qa'deh-Dhû al-Hujjah 1436 – Sept.-Oct. 2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)