1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-08-12 | Readers 347 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Victoire historique du peuple iranien !


Victoirehistorique du peuple iranien !

Ce 14 juillet 2015, l’accord historique sur le nucléaire iranien(1) fut enfin conclu entre les 5+1+1(2). N’eut été le blocage de la France, «télégraphiste» ou «taupe» de l’entité sioniste au sein de ces négociations, cet accord aurait été conclu il y a deux ans. En tout cas, il est le fruit de la résistance et de la patience du peuple iranien à 36 ans d’embargo, à une guerre de 10 ans par l’Irak interposé, à 10 ans de sanctions économiques, financières et militaires internationales. Sans cette résistance, l’Occident n’aurait jamais accepté de négocier avec l’Iran islamique.

Le peuple iranien et sa direction ont pu transformer ces sanctions en opportunités, en comptant sur eux-mêmes après s’en être remis à Dieu, en développant, de façon indépendante, le savoir, la recherche, l’industrie civile et militaire, l’agriculture, accédant ainsi au rang de «puissance nucléaire» contre la volonté des Occidentaux. Un exploit ! Aussi, cet accord est-il une reconnaissance de la dignité, de la grandeur, de la fermeté et de la sagesse du peuple et du Guide Suprême de la Révolution islamique et la consécration de l’échec des Etats-Unis à briser la volonté du peuple.

1-Que peut espérer l’Iran de la signature de cet accord, en plus de la reconnaissance de son droit au nucléaire et de son entrée dans le club des puissances nucléaires ?

lune récupération d’une bonne partie de son argent ;

lune croissance économique plus forte ;

lune stimulation de ses exportations en hydrocarbures (gaz, pétrole, minéraux) avec son retour sur le marché de l’OPEP et l’achèvement du gazoduc Iran/Pakistan aux bénéfices de l’Inde et de la Chine ;

lune augmentation des échanges commerciaux, notamment avec l’Inde (avec le port iranien de  Tchabahar) et la Chine (qui relie ainsi l’Asie à l’Europe) ;

lsa consécration en tant que puissance régionale et pôle international incontournable.

lDéjà la valse des délégations diplomatiques, économiques, politiques, occidentales et autres, a commencé en Iran. En même temps, Zharif a entamé une tournée dans les pays du Golfe, et ailleurs, pour trouver une solution politique aux conflits régionaux.

Cependant, cet accord ne devrait pas entrainer de changements majeurs, ni sur le plan intérieur (si ce n’est une plus grande vigilance), ni extérieur (si ce n’est un renforcement de ses alliances dans la région).

L’antagonisme qui oppose l’Iran de l’imam al- Khomeynî(qs) aux grandes puissances arrogantes n’a pas disparu. Au contraire !

L’accord à peine signé, le Pentagone s’est mis à menacer l’Iran de frappes militaires, affirmant par la voix de Kerry que l’Iran restait «plus que jamais» un «adversaire» pour les Etats Unis. Et ce n’était sûrement pas que des assurances données à leurs alliés sionistes et saoudiens.

Les clauses de l’accord sur le nucléaire iranien signé le 14-7-15

1sLe gel, pendant dix ans, du niveau d’enrichissement de l’uranium.

2sLa réduction des deux tiers du nombre des centrifugeuses : 5060 à Natanz pour l’enrichissement (qui se fera en Iran et non pas à l’extérieur) et 1044 à Fordow pour la conservation et les recherches.

3sLa limitation du stock d’uranium enrichi à 300 kg.

4sLa mise sous contrôle international du réacteur à eau lourde d’Arak, en vue d’être modernisé et équipé de technologies plus modernes et plus sûres.

5sL’accès à l’ensemble des installations nucléaires iraniennes par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), «afin de pouvoir détecter toute tentative de détournement de l’atome à des fins militaires», de «rendre quasiment impossible pour l’Iran de fabriquer une bombe atomique» (que l’Iran a d’ailleurs toujours nié vouloir fabriquer). Pas d’agents de l’ONU ni d’inspection indépendante pour le site de Parchin.

Aucune installation ni centrale nucléaire ne sera démantelée, détruite ou stoppée. Même ! De nouvelles constructions sont envisagées !

En contrepartie :

6sLa reconnaissance de son droit au nucléaire civil pacifique

7set celui de bénéficier de la Banque du combustible nucléaire.

8sLa levée des sanctions internationales (notamment imposées depuis 2006 par les USA, l’UE et l’ONU) concernant :

-le transport

-l’exploitation pétrolifère et l’industrie pétrochimique

-les banques (le système bancaire SWIFT, les avoirs iraniens de 29 milliards de dollars (et non pas de 120 milliards comme prétendus) selon les dires du président de la Banque Centrale iranienne)

-les missiles et les armes classiques

-la liste noire ou de sanctions (pour quelque 800 organisations, institutions, individus iraniens, comme les Pasdarans).

Aucun accès aux secrets militaires et sécuritaires iraniens malgré les velléités des 5+1+1.(2)

sCet accord du 14/7/15, ne portant que sur le nucléaire, fut entériné par le Conseil de Sécurité des Nations Unies à l’unanimité de ses 15 membres, le lundi suivant le 20/7/15 par la résolution 2231.

sL’AIEA devra rédiger son rapport d’ici la fin de l’année.

sAprès quoi l’accord sera opérationnel, soit fin 2015, début 2016.

sLe Congrès américain donnera son avis dans les deux mois.

sDe même, pour la commission de 15 députés, formée le 22/7/15 en Iran, pour examiner le document de conclusion des accords de Vienne.

2-Quel est le véritable problème des Etats Unis avec l’Iran ?

ŸTout le monde sait qu’il n’y a pas d’armes nucléaires ni de bombe atomique en Iran (au contraire de l’entité sioniste). Alors quel est le véritable problème avec l’Iran ?!

     Son refus du diktat américain et son indépendance !

ŸPour cela, les Etats-Unis l’ont «diabolisé», pour l’isoler et mobiliser l’opinion publique mondiale et la préparer à une agression militaire contre lui.

ŸIls ont tenté d’occuper l’Irak, mis à feu et à sang la région avec le développement d’une guerre de «substitution» en Syrie et en Irak en implantant des groupes «terroristes takfiris».. sans arriver à faire plier l’Iran. Ils n’ont réussi qu’à favoriser le retour de la Russie dans la région après son retrait et à laisser l’entité sioniste prendre le contrôle de leur Parti Républicain au Congrès..

Alors qu’espèrent-ils de la signature de cet accord ?

ŸFavoriser une opposition intérieure iranienne en allégeant la pression ?

ŸMaintenir leur présence dans la région en avançant un succès «diplomatique» dans une région «pacifiée» ?

ŸFaire une nouvelle redistribution des cartes et remodeler la configuration de la région ?

ŸImpliquer l’Iran dans sa politique impérialiste, en l’introduisant dans une «coalition élargie contre le terrorisme» ?

ŸNeutraliser les effets de l’exportation de la terreur salafiste de l’Arabie Saoudite, cet accord mettant fin à l’alliance privilégiée avec l’Arabie Saoudite ?

3-La signature de cet accord signifie-t-elle la fin des hostilités ?

ŸCôté iranien, aucune concession n’a été faite sur ses orientations politiques : pas de reconnaissance de l’entité sioniste, pas d’abandon de ses alliés dans la région. Lors du sermon de la prière de l’Aid al-Fitr, le 18/7/15, l’imam al-Khamine’î(3), est apparu, tenant un fusil dans sa main gauche, déclarant que, malgré cet accord, son pays continuerait de s’opposer à la politique arrogante des Etats-Unis et de l’entité sioniste et de soutenir les peuples opprimés de la région en Palestine occupée, au Bahreïn et au Yémen.

ŸDe l’autre côté, les desseins hégémoniques américains de contrôle des ressources et des axes stratégiques n’ont pas changé.

ŸDe même, en ce qui concerne les velléités expansionnistes sionistes. Netanyahu qualifia cet accord d’ «erreur historique», tout en cherchant à obtenir des «compensations» (militaires, financières, sécuritaires, d’ordre de renseignements, libération de son espion Pollard).

ŸQuant à l’Arabie Saoudite, ses premières réactions furent d’intensifier ses bombardements contre le Yémen..

Les prétextes ne manqueront pas, le cas échéant, si les Etats-Unis veulent lancer de nouvelles agressions contre l’Iran : comme mettre en doute les rapports de l’AIEA, donner une autre interprétation des termes de l’accord, et même !, présenter de faux rapports… Et l’Iran reste sur ses gardes. Mais, quoi qu’il en soit, l’Iran islamique va être amené à jouer un rôle de premier plan dans le monde de demain. La nation iranienne, son peuple, sa direction et le Guide Suprême ont montré, aujourd’hui, qu’ils sont les plus représentatifs de la défense des intérêts authentiques des peuples et de la fidélité aux positions de principe.

(1)Cf. les N°6 de novembre 2009, N°13 de mai-juin 2010 et N°57 de décembre 2013 de la revue Lumières Spirituelles où la question du nucléaire iranien a été clairement exposée avec la position iranienne réitérée de son hostilité à toute forme d’armes nucléaires considérées comme «harâm».

(2)Les 5 membres du Conseil de Sécurité de l’ONU (les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la Russie, la Chine et la France) + l’Allemagne + la chef de la diplomatie européenne.

(3)A méditer : quand l’imam al-Khâmine’î(qDp) reçut, le 14/7/15, le président Rohani et son cabinet pour les remercier de cet accord, il cita la lettre du Prince des croyants(p) envoyée à Malek al-Ashtar ; et dans sa réponse à la lettre du président Rohani lui donnant les détails de l’accord, il(qDp) le mit en garde contre : « certains Etats du groupe des 5+1 (qui) ne sont pas dignes de confiance ».

www.lumieres-spirituelles.net   N°74 - Dhû al-Qa’deh - Dhû al-Hujjeh 1436 - Sept.-Oct. 2015

DÉCOUVRIR DES RÈGLES DIVINESNo74

Le "Jour d’al-Quds" au Yémen !

Ce vendredi 10 juillet 2015, dernier vendredi du mois de Ramadan, proclamé par l’imam al-Khomeynî(qs)« Jour mondial d’al-Quds » (Jérusalem), le peuple yéménite était au rendez-vous.

Bravant les obus, défiant la guerre et la mort, une centaine de milliers de Yéménites sont descendus dans la rue pour réaffirmer haut et fort leur soutien au peuple palestinien et leur préoccupation de la libération d’al-Quds et de la Palestine, position de principe fondée sur leurs croyances, leur morale et leur humanité islamiques.

Ils protestaient également contre cette agression américano-saoudienne, illégale, injuste, destructrice, meurtrière, accompagnée d’un blocus sans précédent, se demandant à juste titre :

« Que seraient devenues la cause palestinienne, la ville sainte de Jérusalem (la première Qibla et le troisième lieu saint des Musulmans) et même toute la nation islamique, si l’Arabie Saoudite – la «gardienne des hauts lieux saints de l’Islam» – avait déversé cette pluie quotidienne d’obus sur l’entité sioniste, spoliatrice et belliqueuse, comme elle ne cesse de le faire sur le pauvre peuple yéménite, depuis déjà près de cinq mois, alors qu’il n’a agressé personne ? »

N’est-ce pas là une question que devrait se poser tout Musulman du monde entier, même toute personne éprise de justice ? N’y a-t-il pas là une très grave méprise ?

Et tous ceux qui ont accepté de se laisser corrompre par les pétrodollars saoudiens (ou qui seraient tentés de le faire), pensent-ils pouvoir déjouer la Volonté divine ? N’ont-ils pas lu cette Parole divine : {Ferez-vous le fait de donner à boire aux pèlerins et d’entretenir la Mosquée al-Harâm comme celui qui croit en Dieu et au Jour dernier et qui combat dans la voie de Dieu ? Ils ne sont pas égaux auprès de Dieu et Dieu ne guide pas les gens/communauté injustes.}(19/9 Le Repentir), suivie de cette promesse divine d’octroyer les plus hauts rangs auprès de Lui et la victoire divine pour ces croyants qui combattent dans Sa Voie ?

www.lumieres-spirituelles.net N°74 - Dhû al-Qa’deh - Dhû al-Hujjeh 1436 - Sept.-Oct. 2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)