1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-08-12 | Readers 534 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les oiseaux(at-Tuyûr) (1)


Les oiseaux(at-Tuyûr) (1)

Les oiseaux ont été évoqués dans le Noble Coran  comme exemple de nourriture au Paradis :

{Nous avons fait planer sur vous la nuée. Nous avons fait descendre la manne et les cailles. Mangez des bonnes choses que Nous vous avons accordées !}(57/2  La Vache) {et la chair des oiseaux qu’ils désireront.} (20-21/56 Celle qui est inéluctable)

Le Messager de Dieu(s) mangeait du poulet et des oiseaux chassés.  (Bihâr, vol.63 pp72-73 citant Makârem al-Akhlâq)

Mais ce ne sont pas tous les oiseaux qui peuvent être mangés.

Il est permis de manger :

lles pigeons comme les palombes, colombes, gangas..

lles oiseaux comme les perdrix, les francolins, les bartavelles,  les cailles,… , les canards, …, les courlis, les grues, les outardes (bon pour le mal de dos et les hémorroïdes)

lla volaille comme les poules, coqs, poulets, pintades, oies, bécasses, dindes..

let les petits oiseaux-passereaux  comme les rossignols, étourneaux, alouettes..

Par contre, il est interdit de manger :

ltout volatile qui a des serres (tels l’autour, le faucon, l’aigle, l’épervier, 

le (faucon) crécerelle et tels le vautour, l’urubu)

lles corbeaux (jusqu’à la corneille noire)(par précaution obligatoire )

ltous les volatiles « métamorphosés » (tel le griffon)

ltoutes les sortes de chauve-souris

ltoutes les sortes de paons

Quant aux oiseaux tels que la huppe ou houppette, l’hirondelle, la pie-grièche, le pic, le coq collier, le sawâm (petit oiseau qui vit dans les palmiers), il est détestable de les manger.

Comment savoir si un oiseau (terrestre ou marin)est mangeable quand aucun texte n’indique clairement qu’il est licite ou illicite ?

Tout oiseau est licite s’il bat des ailes plus qu’il ne plane  ou s’il a un jabot ou un gésier ou un ergot. Ainsi, s’il plane plus qu’il ne bat des ailes ou s’il n’a pas de jabot ni gésier ni ergot, il est illicite.

Par exemple, l’autruche est licite et la cigogne est interdite.

š Les œufs suivent le statut des volatiles š

tDe plus, les volatiles licites doivent être tués selon les règles islamiques (tazkiyyah).

(Voir La Nourriture licite et illicite aux Ed.BAA.)

www.lumieres-spirituelles.net     No74  Dhû al-Qa'deh-Dhû al-Hujjah 1436 – Sept.-Oct. 2015


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)