1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-08-12 | Readers 372 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les Principes Religieux(p) de l’Ayatollah Khorâssâni


Les Principes Religieux(p)

 

de l’Ayatollah Hussein Wahid Khorâssâni

 

Trad. Farideh Mahdavi-Damghani

Ed. Ansaryan Qom

Présenté comme étant une introduction aux « devoirs pratiques de la religion » [souvent présentés comme étant les principes de la religion par certaines branches islamiques], le savant al-Khorâssâni rédigea ce livre pour rappeler les principes fondamentaux des croyances sur lesquelles se base toute pratique islamique.

 

Son approche est avant tout rationnelle, fondée sur une argumentation facile d’accès. Elle s’appuie sur le noble Coran et sur des Ahadiths communs à toutes les branches islamiques, sans cependant entrer dans les détails pour ne pas alourdir ce travail.

 

On peut diviser le livre en sept parties :

-1- Dans la 1e (pp7-45), l’auteur parle de l’importance et de la nécessité de la connaissance de Dieu et de Sa Religion pour pouvoir mener sa vie sur terre et assurer le meilleur retour à Dieu.

-2-La 2e (pp45-56) aborde le 1er principe de l’Islam : l’Unicité de Dieu, le Créateur et le Seigneur de l’univers, prouvée par plusieurs arguments dont celui de l’harmonie.

-3-Dans la 3e (pp56-60), la Justice divine est prouvée par 3 arguments.

-4-La 4e partie (pp60-158) parle de la Prophétie, de la Mission générale. 4 arguments sont mis en avant pour prouver la nécessité de la mission prophétique. A partir de la page 69, est abordée de façon spécifique la vie du Prophète Mohammed(s), ses particularités (son infaillibilité, ses miracles (et particulièrement le noble Coran auquel 40 pages ont été réservées – il y est également fait allusion à l’Imam ‘Alî(p), le « Coran parlant », le plus beau fruit des années du Prophète(s) –) et son comportement avec les gens (de La Mecque, de Médine, chrétiens ou juifs)).

-5-Dans la 5e (pp158-164), plusieurs arguments (rationnels et des textes) sont donnés pour prouver la Résurrection.

-6-Enfin la question de l’Imamat est abordée dans la 6e (pp164-293). D’abord, les arguments (tirés de la raison, du Coran, des Ahadiths) pour prouver sa nécessité (pp165-222) ; puis les arguments tirés de la sunna commune à tous les Musulmans pour prouver la nécessité de la présence de douze Imams avec leurs noms cités (pp222-255) ; enfin ceux (rationnels et traditionnels) sur la nécessité de la venue du 12e Imam tant attendu, l’Imam al-Mahdî(qa) (pp255-293) pour accomplir la Promesse divine, accompagnés de ses principales caractéristiques, pour conclure sur comment profiter de ses bienfaits malgré son occultation.

-7-Vient la dernière partie,  la 7e (pp293-342), sur les devoirs pratiques de la religion, en résumé. Deux sont donnés en exemple (la prière et la zakât) pour illustrer la philosophie générale de l’Islam en ce monde où tout est régi selon des règles, des droits et des devoirs. Cette partie se clôt avec le rappel de la nécessité d’obéir aux commandements de Dieu – même si on ne les comprend pas tous – et sur la nécessité de se référer (imiter) au plus savant d’entre eux.

Comme vous l’avez deviné, le livre n’a pas de table de matières. Voilà qui est fait.

Pour ses arguments clairement exposés et dument documentés, ce livre peut servir de référence si on est amené à discuter des principes de l’Islam avec des gens de différentes confessions. Il met en évidence le tronc commun qui unit tous les Musulmans malgré les divergences apparentes.

www.lumieres-spirituelles.net     No74  Dhû al-Qa'deh-Dhû al-Hujjah 1436 – Sept.-Oct. 2015

 

Citations du livre « Les principes religieux»reproduites telles quelles

†A propos de l'Unicité de Dieu :  « Le Pur Monothéisme est ainsi défini : c'est le fait de croire au Seigneur de l'Univers ; Celui même qui est Unique et dont aucune composition formée par des organes [parties] et des qualités n'existe dans son Essence ; car tout être composé a besoin d'organes et de membres et qui puisse composer et rassembler proprement ces organes ; et celui qui a besoin de quelque chose ne pourrait en effet donner vie à lui-même ou à un autre ; et Il n'a aucun partenaire ou associé dans Sa Divinité et n'a pas de qualités humaines.(1) » (pp45-46)

(1)En fait, le Pur Monothéisme a des degrés divers.(46) [Vient ensuite une énumération de ces degrés tirés la plupart des versets coraniques. (pp46-48) ]

†A propos de la Prophétie et de son infaillibilité :  « S'il advient que le Prophète ne soit pas exempt et immunisé des fautes et des erreurs communs, la Ummah [la communauté islamique]ne pourra donc avoir foi en les Révélations Divines que le Prophète proclame et divulgue ; elle ne peut pas croire non plus à ses propos ; et s'il n'est pas exempt du péché, à cause même de l'impureté qu'il a acquise en commettant des péchés, il perd sa crédibilité devant les gens ; et c'est évident que les paroles d'un savant qui n'agit pas selon ses propres dires, ou les prédications d'un prédicateur qui ne suit pas ses propres conseils et préceptes n'auront aucune influence bénéfique sur les gens ; et donc l'intention et le dessein désirés de la Mission Prophétique resteront inachevés et incomplets. »(p72)

†A propos de la Résurrection :  « La croyance en la Résurrection s'obtient par deux moyens : l'argument rationnel et l'argument traditionnel selon la raison. »(p158)

Selon le second moyen « Dieu Omnipotent est Sage et aucune action inutile et vaine n'est commise par Lui ; Il a créé l'Homme, et à part la force qui est nécessaire pour la vie végétale et animale, comme l'absorption et l'élimination de la nourriture, la passion et la colère, Il a aussi créé une autre force qui élève l'Homme vers les perfections spirituelles et les belles qualités morales et éthiques, telles que la droiture et la sincérité et un bon comportement humain ; ainsi donc, pour atteindre aux perfections, l'Homme ne s'arrêtera devant aucun obstacle et aucune limite. (…)Si la vie humaine était seulement limitée par cette vie terrestre, la présence d'une telle nature serait alors vaine et inutile ; de même la Mission Divine des Prophètes, afin de guider uniquement cette nature humaine serait une chose inutile et vaine..

Par conséquent, la Sagesse de Dieu oblige que la vie humaine ne soit point finie et limitée par une existence matérielle et animale, dans ce bas monde ; ainsi donc, la vie humaine doit continuer à subsister pour atteindre cette perfection désirée et idéale qui est proprement la raison principale et essentielle de sa création :{Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ?}(115/23 Les croyants)  »(pp159-160)

†A propos de l'Imamat :  « Entre les Sunnites et les Chiites, il n'y a aucune divergence d'opinion ou de désaccord en ce qui concerne la nécessité indispensable de l'existence d'un "khalifah" [Calife]après la noble personne du Prophète ; le désaccord concerne ce fait : est-ce la vénérable personne du Prophète qui doit choisir et décider de l'identité du Calife, ou bien est-ce un choix commun que doivent faire les gens.. ?

Les Sunnites répondent qu'il n'est pas besoin de l'élection Divine ni de celle du Prophète ; en fait, le Calife doit être choisi et élu par la Ummah [la communauté islamique].

Et les Chiites affirment que seul le vénérable Prophète doit faire ce choix et cette élection, et cette nomination doit venir directement d'Allah Lui-même.

Ce qui doit mettre fin à ce désaccord sont par ordre : la raison [humaine], le Livre [du Saint Coran]et la Tradition [Sunnah]du noble Prophète. »(pp164-165)

†A propos de l'Imam al-Mahdî(qa) et de ses caractéristiques :  « 1-Dans la prière en assemblée, la priorité retombe sur celui qui est meilleur et supérieur à tous les autres, tout comme on voit cela d'une manière égale dans les hadiths Sunnites et Chiitesqui annoncent : «L'Imam d'un peuple est celui qui se trouvera au-devant de tous pour être auprès de son Seigneur ; par conséquent, respectez celui qui est meilleur et supérieur à vous.. »(Mosnad al-Hârés – vol.1 p265, Wasâ'il ash-Shî'at, vol.8, chap26, p347).. »(pp267-268)

www.lumieres-spirituelles.net     No74  Dhû al-Qa'deh-Dhû al-Hujjah 1436 – Sept.-Oct. 2015

 


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)