1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-10-12 | Readers 536 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les preuves de la Résurrection dans la Sagesse divine (2-a)


Les preuves de la Résurrection (2-a)

Cette pauvre créature que nous sommes, avec une nature primordiale polluée, une connaissance approximative de Dieu, influencée par la propagande occidentale  incroyante, à la merci des insinuations du shaytân,  a encore la raison pour se convaincre de la réalité de la Résurrection – à condition qu’elle  soit bien utilisée et que de justes informations lui soient données.

Voici reprise la preuve de l’existence de l’Au-delà à partir de la croyance (globale) en la Sagesse divine. Des précisions s’avèrent nécessaires sur ce point

Comme nous l’avons vu, le monde de la création parle de lui-même et nous fait découvrir qu’il y a, derrière ce monde, un « Gestionnaire sage ». Si ce monde n’atteint pas son but final (la perfection demandée ou la vie éternelle), il sera une chose absurde. Comme le Sage n’accomplit jamais d’acte absurde (sans aucune raison ou objectif), ce monde atteindra sa perfection demandée, qui est l’Au-delà, la vie éternelle après la mort. Cet argument a été présenté dans le noble Coran. Mais des éclaircissements s’imposent.

Quand on dit que Dieu n’accomplit pas d’acte sans objectif, cela ne veut pas dire que l’objectif est pour Lui-même. Car, il n’y a pas d’objectif pour Dieu. Il est Celui qui n’a pas de besoin, le Riche par excellence.

Aussi, quand on dit que "en tant qu’Il est Sage, Il n’accomplit aucun acte sans objectif", il faut distinguer deux aspects, deux points de vue :

a)Si l’on se place du point de vue de Dieu, Dieu  n’a pas d’objectif ou de but pour Lui-même puisqu’Il est le Riche absolu. Il n’accomplit pas d’acte en vue d’atteindre quelque chose de déterminé ou d’obtenir quelque chose, de sorte que s’Il ne l’accomplit pas, Il n’arrivera pas à son objectif ou n’obtiendra pas la chose voulue. Cela révèlerait un besoin ou un manque en Lui alors qu’Il est le Riche absolu, qui n'a ni besoin ni manque. Cela est en considérant la « Face de Dieu », Celui qui agit.

b)Mais en se plaçant du point de vue de l’acte (la face de la création), le Sage n’accomplit aucun acte qui n’ait un objectif (par rapport à la création). Ainsi tout acte accompli par un Sage a un sens et un objectif (par rapport à la création).

Mais en tant que Celui qui agit est par Lui-même l'Objectif, alors Il ne va pas imposer [à l’acte effectué] un objectif autre que Lui-même. Lui-même n’a pas d’objectif. Il est Lui-même l’Objectif, sans objectif autre pour Lui et Il est l’Acteur sans autre acteur avec/pour Lui. D’où le Retour à Lui.

Ainsi, d’un côté il y a Dieu le Sage qui n’a pas d’objectif (pour Lui), parce que Se suffisant à Lui-même, qui n’a aucun besoin ni manque. Il n’a pas besoin de l’ensemble des mondes, Il n’accomplit pas d’actes en vue d’arriver à quelque chose de déterminé. Il n’a pas créé le monde pour que cela Lui rapporte quelque chose. Dieu est la Perfection absolue sans manque ni besoin.

De l’autre, Dieu, le Très-Sage, place toute chose à sa place selon une organisation déterminée, selon un principe particulier, vers un objectif spécifique donnant un objectif pour l’acte. C’est-à-dire pour le monde créé, il  y a un objectif et l’objectif est le Retour/Résurrection à Lui en tant qu’Il est l’Objectif des objectifs.

(d’après « Al-Ma‘âd wa al-Qiyâmah fî-l-Qurân » de Ayatollah Jawâdî Âmolî, p294)

www.lumieres-spirituelles.net     No75  - Moharram-Safar 1437 – Nov. Déc.  2015

 

Explication preuves de l'Au-delà N°75

†Nous voici de retour avec la preuve de la vie après la mort à partir de l'argument de la Sagesse Divine

†Quand on dit qu'une personne est sage, ou agit avec sagesse, c'est d'une part qu'elle n'agit pas de façon absurde, par distraction ou par passe-temps, d'autre part qu'elle s'appuie sur la raison et agit selon la justice, mettant chaque chose à sa juste place. En résumé, elle n'accomplit pas un acte sans qu'il n'y ait un objectif, l'objectif final étant de passer à un état meilleur, plus parfait ou plus près de la perfection.

†Peut-on parler ainsi quand il s'agit de Dieu ? Dit-on la même chose quand on Le qualifie de Sage ? Peut-on parler d'objectif pour Dieu ? Comme, par exemple, Il aurait créé le monde pour combler un besoin chez Lui ? Alors que Dieu est le Parfait, le Riche (al-ghanî), Se Suffisant à Lui-même, n'ayant aucun besoin ni manque ?

†Deux points importants sont mis en évidence dans ce texte.

1-Le premier est la distinction entre l'objectif fixé par rapport à Dieu et l'objectif fixé du point de vue de la création :

§Dieu n'a pas d'objectif en tant qu'Il est le Riche Absolu. Il n'accomplit pas d'acte en vue de se parfaire ou d'atteindre quelque chose qu'Il n'aurait pas, car Il est le Riche Absolu, le Parfait Absolu, qui n'a aucun manque ni de besoin ni d'imperfection. Il n'a pas besoin de la création.

§Par contre, en se plaçant du point de vue de la création, de l'acte, le Sage n'accomplit aucun acte qui n'ait un objectif, un sens. C'est-à-dire que le monde a été créé selon les principes de la sagesse et de la justice, avec un sens et des objectifs, et non de façon absurde ou par hasard ou par inadvertance.

2-Le deuxième point important mis en évidence est que Dieu (qui a créé le monde) est Lui-même l'Objectif. Il n'y a pas d'autre objectif à l'acte effectué que Lui-même. Il est Lui-même l'Objectif – vers lequel se dirige le monde créé.

Le monde créé avec sagesse va vers son objectif final qui n'est autre que l'Objectif Lui-même, Dieu Tout-Puissant, c'est-à-dire le Retour à Dieu.

†Dieu le Très-Sage a créé chaque chose à sa place, selon une organisation déterminée que les êtres humains auraient intérêt à découvrir et à respecter, s'ils ne veulent pas mener le monde à la catastrophe, provoquée par leurs propres mains humaines et s'ils veulent le parfaire avec eux-mêmes et aboutir à l'Objectif final.

†C'est-à-dire, le monde a été créé avec un objectif spécifique et cet objectif est le Retour à Dieu, l'Objectif des objectifs, appelé aussi "Résurrection".

www.lumieres-spirituelles.net     No75  - Moharram-Safar 1437 – Nov. Déc.  2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)