1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-10-12 | Readers 447 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sayyed at-TabâTabâ’î dirigeant la prière ou dirigé ?


Sayyed at-TabâTabâ’î 

dirigeant la prière ou dirigé ?

 « Tout le temps que j’étudiais à Qom, il ne nous a pas permis de prier derrière lui.

Quand il vint à Mashhed, je lui réservai une pièce pour lui dans la bibliothèque pour qu’il puisse lire les livres qu’il voulait.

Quand arriva le moment de la prière du Maghreb, je lui préparai le tapis de prière ainsi que pour la personne qui l’accompagnait.

Je sortis de la pièce dans l’intention de rentrer dès qu’ils auraient commencé la prière pour prier derrière sayyed, parce que je savais que tant que je serais dans la pièce, il ne commencerait pas la prière.

Au bout d’un quart d’heure, celui qui l’accompagnait m’appela et me dit : « Sayyed vous attend pour que vous commenciez la prière. »

Je lui dis :  « Moi je vais diriger la prière ? »

Il dit : « Oui ! Nous sommes les dirigés  »

Je leur dis : « Je vous en supplie, commencez votre prière ! »

Il répliqua : « Nous aussi, nous vous supplions. »

Je lui dis : « Pendant 40 ans, je vous demande de nous permettre de prier derrière vous, alors acceptez cette fois-ci ! »

Il répondit en souriant : « Ce sera une année qui s’ajoutera aux 40 ans. »

Je n’ai jamais pu avoir le dernier mot avec lui. Je devins confus, pris d’une grande timidité.

A la fin, je me rendis compte qu’il ne changerait pas de position et qu’il n’en avait pas du tout l’intention. Et il n’était pas juste que je refuse sa demande et que je me retire pour prier tout seul.

Je lui dis alors : « Si vous me l’ordonnez, je m’y plie. »

Il dit : « Quel ordre ! Nous vous supplions ! »

Je me mis à conduire la prière et il pria derrière moi. Après 40 ans, non seulement je n’ai pas pu prier derrière lui, mais je suis tombé dans ce piège ! »

 (d’après le témoignage d’un disciple de s. TabâTabâ’i in Madrasat al-‘Urafâ’, vol.2 p56)

www.lumieres-spirituelles.net     No75  - Moharram-Safar 1437 – Nov. Déc.  2015

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)