1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-10-12 | Readers 513 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Réforme de la société d'après l'imam al-Khomeynî


Réforme de la société

D'après l'imam al-Khomeynî

Trad. de l'arabe : R. Ousseiran

 Ed. Al-Bouraq   2013

 

Petit fascicule d'une cinquantaine de pages, composé par le centre culturel de l'imam al-Khomeynî, à partir de déclarations de l'imam – sans cependant en donner les références – traduit de l'arabe et publié en français par les Editions al-Bouraq.

Il a le mérite :

®d'aborder une question fondamentale pour laquelle l'Imam al-Hussein(p), le petit-fils du Prophète Mohammed(s), a donné sa vie à Karbalâ' : la réforme de la société avec l'ordonnance du convenable et l'interdiction du blâmable.

®de rappeler – point crucial pour cette question – les conditions que  l'ordonnance du convenable et l'interdiction du blâmable doivent respectées : 1.le savoir – 2.la probabilité d'influencer – 3.l'assurance contre les dommages – 4.l'insistance de la personne à poursuivre dans ses actes.

®Ainsi que – autre point primordial pour cette question – les degrés de l'intervention : 1.d'abord la désapprobation au niveau du cœur – 2.puis le rejet au niveau de la langue – 3.enfin par la main. Et dans chacun de ces degrés, il y a des degrés.

Cet opuscule aborde un autre aspect de la question : les facteurs qui peuvent corrompre une société (internes comme l'égoïsme, l'orgueil, l'arrogance, le suivi des passions/instincts et extérieurs comme les interventions au niveau des médias, de certains éléments de la société comme les femmes, les jeunes..)

La corruption doit être combattue dès son apparition car elle est comme une maladie qui peut s'emparer de tout le corps de la nation.

En même temps, il est important d'édifier la nation à partir du patrimoine laissé par les Prophètes(p) et plus particulièrement par le Prophète Mohammed(s) et les Imams(p) de sa descendance. Parmi les éléments importants cités ici en référence à l'Imam al-Khomeynî(qs) : le savoir, la culture, la spiritualité. "Le chemin de la réforme dans tout pays commence par la réforme de sa culture."

En conclusion, il est rappelé qu' "il faut que l'acte d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable soit, que ce soit au niveau de l'injonction ou de l'interdiction, ou bien au cours des étapes de son désaveu, réalisé de la même manière qu'un médecin traitant et compatissant ou un père compatissant tenant compte de l'intérêt de l'auteur de la faute. Il faut que son désaveu soit fait avec bienveillance et miséricorde particulière envers lui et envers la nation plus globalement. Il faut que l'intention soit exclusive pour Dieu le Très-Haut et pour Son Agrément, et que son acte soit débarrassé de tous ses penchants psychiques en vue de s'élever. Il ne faut pas qu'il se considère infaillible et dépourvu de fautes, ni supérieur à celui qui a commis la faute."

www.lumieres-spirituelles.net     No75  - Moharram-Safar 1437 – Nov. Déc.  2015

Citations du livre « Réforme de la sociétéselon al-Khomeynî(qs)»

†« Ordonner le convenable et interdire le blâmable sont les particularités fondamentales faisant de cette communauté [musulmane], la meilleure qui ait été donnée en exemple aux gens.»(p9) Et «comme la piété est le critère de la préférence entre les individus (…), le fait d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable fait partie des critères de la préférence au sein des communautés, comme l'a affirmé le verset précédent[v.110/s.3 Ali 'Imran].»(pp9-10)

 

†« Essayez d'appliquer les directives de l'Islam, et encouragez les autres à s'y conformer. De même que tout humain est chargé légalement de se réformer soi-même, il a la responsabilité légale de réformer les autres. C'est le but du principe d'ordonner le convenable et d'interdire le blâmable, il consiste à réformer la société. »(p15-Imam al-Khomeynî(qs))

†« Toutes les adversités subies par l'être humain et la société ont pour cause les arrogants poussés par les penchants de leurs âmes et leur égoïsme. »(p29-Imam al-Khomeynî(qs))

†« L'arrogance et l'orgueil sont hérités de Satan. »(p32-Imam al-Khomeynî(qs))

†« La calamité la plus terrible ayant frappé notre pays a été la destruction de la force humaine. Ils l'ont empêchée de se développer et d'atteindre sa perfection. Ils ont multiplié les centres de la corruption, notamment à Téhéran, mais aussi dans d'autres villes, et intensifié leur propagande vis-à-vis de notre jeunesse, pour l'entraîner dans leurs sillons, ils ont ouvert de nombreuses portes pour corrompre notre jeunesse au point que cette destruction peut être considérée comme étant plus grave que toute autre forme de destruction. »(p32-Imam al-Khomeynî(qs))

†«La corruption n'est pas une question passagère, exposée quelque part avant de disparaître, mais une maladie sournoise qui s'empare de tout le corps de la nation. »(p39-Imam al-Khomeynî(qs))

†« Les Prophètes furent envoyés par Dieu, Gloire à Lui, pour éduquer les gens et les édifier, et tous les livres des Prophètes, et notamment le noble Coran, tentent d'éduquer l'être humain, car c'est par son éducation que le monde peut être réformé. »(p43-Imam al-Khomeynî(qs))

†«Toute réforme commence par l'humain. S'il n'est pas éduqué, il ne peut éduquer autrui. C'est parce que les choses ont dépendu de gens qui n'étaient pas éduqués selon l'Islam et qui ne se sont pas édifiés, et à cause de cette grande défaillance, ils ont entraîné notre pays vers la situation actuelle, situation qui réclame de longues années de réforme, si Dieu le veut.»(pp43-44-Imam al-Khomeynî(qs))

†« Le seul système et la seule école qui se préoccupent de l'être humain, depuis sa conception jusqu'à la fin – certes il n'y a pas de fin – sont les écoles des Prophètes. »(p44-Imam al-Khomeynî(qs))

†« Que nos jeunes ne pensent pas que toute chose se trouve en Occident et qu'ils ne possèdent rien. »(p47-Imam al-Khomeynî(qs))

†« La publication est aussi importante que le sang écoulé sur les fronts. L'encre des ulémas [savants religieux] est meilleure que le sang des martyrs. »(p49-Imam al-Khomeynî(qs)) « Le rôle de la radio (et de la télévision) est aujourd'hui plus important que celui de tous les autres appareils. » « Il faut que la radio et la télévision éduquent nos jeunes et éduquent le peuple. »(p49-Imam al-Khomeynî(qs))

www.lumieres-spirituelles.net     No75  - Moharram-Safar 1437 – Nov. Déc.  2015


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)