1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-12-09 | Readers 374 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

A propos du Rappel (dhikr)


A propos du Rappel (dhikr)

« Dieu (qu’Il soit Glorifié) a rendu le rappel éclatant pour les cœurs :

par lui tu entends après la dureté [de l’oreille],

(par lui) tu vois après la faiblesse [de la vue]

et (par lui) tu te laisses guider après l’obstination. »

du Prince des croyants(p),  Nahja -l-Balâgha, sermon 222 (ou 221 ou 214) p485

إِنَّ اللهَ سُبْحَانَهُ جَعَلَ الذِّكْرَجَلاَءًلِلْقُلُوبِ، تَسْمَعُ بِهِ بَعْدَ الْوَقْرَةِ،

Inna-llâha subhânahu ja‘ala adh-dhikra jalâ’ann li-l-qulûbi, tasma‘u bihi ba‘da al-waqrati

Dieu (qu’Il soit Glorifié) a rendu le rappel éclatant pour les cœurs :

par lui tu entends après la dureté [de l’oreille],

jalâ’ann: nom d’action du verbe « jalâ » (rendre brillant, éclatant, resplendissant, donner de l’éclat) = éclat, brillant.

al-waqrati: nom dérivé du verbe « waqara » (avoir l’oreille dure, frapper de surdité) = surdité, dureté de l’oreille.

وَتُبْصِرُ بِهِ بَعْدَ الْعَشْوَةِ، وَتَنْقَادُ بِهِ بَعْدَ الْمُعَانَدَةِ،

Wa tubsiru bihi ba‘da-l-‘ashwati wa tanqâdu bihi ba‘da-l-mu‘ânadati

(par lui) tu vois après la faiblesse [de la vue]et (par lui) tu te laisses guider après l’obstination.

al-‘ashwati: nom d’action du verbe « ‘ashâ » (avoir la vue faible et notamment ne rien voir à la tombée de la nuit) =  faiblesse des yeux, cécité.

tanqâdu : la  7e forme dérivée du verbe « qâda » (mener, conduire qqun) = se laisser conduire, se laisser mener, être docile.

al-mu‘ânadati: nom d’action de la 3e forme dérivée du verbe « ‘anada » (s’obstiner, s’écarter de la route, être rebelle à la vérité) = obstination, entêtement

Selon l’avis le plus partagé, ce qui est visé ici dans le « rappel » est le noble Coran. Parler de « rappel » signifie que l’individu vit avec Dieu, pas uniquement au niveau de la langue, mais aussi des actes jusqu’à ce que le cœur évoque en permanence Dieu. Et quand le cœur vit avec Dieu, il se purifie de toute jalousie, rancœur, médisance, de toute chose dont Dieu n’est pas satisfait. Et grâce au « rappel », le sourd peut entendre la guidance, l’aveugle peut voir les choses telles qu’elles sont en réalité, les voiles s’étant soulevés des yeux. Alors l’individu arrive dans la maison de l’obéissance après l’éloignement, l’obstination et l’opposition. Il revient dans la Proximité de Dieu. (d’après S. Abbas al-Moussawî,vol.4 p28)

www.lumieres-spirituelles.net     No76  - Rabî 'I & II 1437 – Janvier-Février 2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)