1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-12-09 | Readers 379 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les preuves de la Résurrection dans la Sagesse divine (2-b)


Les preuves de la Résurrection (2-b)

Cette pauvre créature que nous sommes, avec une nature primordiale polluée, une connaissance approximative de Dieu, influencée par la propagande occidentale  incroyante, à la merci des insinuations du shaytân,  a encore la raison pour se convaincre de la réalité de la Résurrection. Voici reprise la preuve de l’existence de l’Au-delà à partir de la croyance (globale) en la Sagesse divine. Nous avons vu la dernière fois que Dieu n’avait pas d’objectif pour Lui, mais que la création ne s’est pas faite sans objectif par rapport à elle et que Lui était son objectif. D’où la nécessité de la Résurrection/Retour à Lui.

Certains pourront dire que ce raisonnement contredit le verset coranique qui met en évidence l’objectif de la création des djinns et des hommes : {Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. »}(56/51 ad-Dhâriyyât) Il n’en est rien.

L’adoration de Dieu est l’objectif de la création des djinns et des hommes.

Non pas que Dieu ait besoin de l’adoration de Ses créatures, mais en tant que l’adoration représente la station, le niveau que les créatures doivent atteindre. Si les créatures n’adorent pas Dieu, n’atteignent pas la station de l’Adoration, ils n’atteindront pas leur objectif et encore moins leur objectif final qui est le niveau de la certitude (c’est-à-dire la mort, c’est-à-dire la Rencontre de Dieu).

L’adoration n’est pas le but final, mais le moyen pour arriver à cette station la plus sublime dans la création : {Adore ton Seigneur jusqu’à ce que t’atteigne la certitude. »}(99/15 al-Hijr) Mais, que les créatures l’atteignent ou ne l’atteignent pas, cela ne change rien pour Dieu. Il n’a pas créé les hommes et les djinns pour être Adoré par eux. Il n’en a pas besoin

Ainsi, la déduction de l’existence de la Résurrection à partir de l’observation de l’organisation de la création et de la croyance en la Sagesse divine est fondée sur le fait que le Sage ne peut pas accomplir d’actes absurdes. Cependant, attribuer un objectif à la création divine (qui est l’Au-delà) ne signifie pas que Dieu a un objectif (pour Lui), parce qu’Il Se suffit à Lui-même et n’a aucun besoin ni manque, mais que l’objectif revient au monde qu’Il a créé.

(d’après « Al-Ma‘âd wa al-Qiyâmah fî-l-Qurân » de Ayatollah Jawâdî Âmolî, p294)

www.lumieres-spirituelles.net     No76  Rabî' I & II 1437 – Janvier-Février 2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)