1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-12-09 | Readers 600 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sanctuaire du Prophète Shîth(p) à NabiShîth au Liban (1)


Le sanctuaire du Prophète Shîth(p) à NabiShîth au Liban (1)

Le Prophète Shîth(p) est le second prophète de l'humanité, le troisième fils du Prophète Adam(p) (connu par les Juifs et les Chrétiens sous le nom de Seth). Son nom n'est pas cité dans le noble Coran.

Il existe peu d'informations sur lui(p) et sur l'endroit où il(p) a été enterré.

Au Liban, dans la vallée de la Beqa', sur le flanc occidental de la chaîne orientale du Mont Liban, face à la chaîne occidentale du Mont Liban et de Sinîn, à 1200m au-dessus de la mer et à 70km de Beyrouth, se trouve un village du nom de "NabiShîth" c'est-à-dire du nom du Prophète Shîth(p). Selon une tradition locale dont les traces remontent à près de 1000 ans, le Prophète Shîth(p) serait enterré en cet endroit.

Bien sûr, il est difficile de prouver que des sanctuaires de Prophète(p) soient l'endroit où ils furent effectivement enterrés. Ce sont souvent des dires, des vestiges, des expériences de prodiges (ou miracles) en ces lieux ou des exaucements de prières suite à la bénédiction de leur intercession qui permettent de supposer qu'il s'agit bien de la tombe de tel ou tel Prophète(p).

Cette région libanaise s'étendant de Jabal 'Amel au sud jusqu'aux extrémités de Ba'lbeck dans la Beqa' est connue pour être la patrie de nombreux Prophètes avant l'Islam. Il n'est donc pas étonnant d'y trouver des sanctuaires de Prophètes(p). Si le noble Coran ne nomme ou n'évoque le nom que de 24 Prophètes, une  sunna fait allusion à 124 000 Prophètes envoyés sur terre.

Revenons à l'histoire du village de NabiShîth et de son tombeau.

èUn certain al-Harawî évoque, dans l'un de ses livres qui remontent à plus de 800 ans, qu'il a visité en cet endroit un sanctuaire dont il est persuadé être celui du Prophète Shîth(p). C'est-à-dire que le Prophète Shîth(p) serait enterré en cet endroit. C'est l'unique texte ancien qui rapporte cela.(1)

èDans son livre "Hillal adh-Dhihab al-Abrîz", le savant Abd-al-Ghanî an-Nâbulsî raconte que, lors de son excursion dans la région de Ba'lbeck, il avait visité le sanctuaire du Prophète Shîth(p) en cet endroit. Et cette visite est datée de l'an 1689.

èEnfin, parmi les témoignages de l'existence ancienne du sanctuaire du Prophète Shîth, la présence de ce village où se trouve le sanctuaire qui a pris son nom depuis plus de 900 ans.

Selon le maire de ce village, 'Abd-al-Latîf al-Musawî, il existe un document dans lequel il est écrit qu'un bienfaiteur du nom de Mohammed al-'Usî a donné au "waqf" une grande partie de ses terres pour le sanctuaire de Nabî Shîth. Ce document est daté de l'an 518H (~début XIIe siècle apJC), c'est-à-dire depuis près de 900 ans.

èIl existe encore en ce jour une plaque de pierre sur laquelle le texte suivant est gravé :

"Construit des mosquées de Dieu celui qui croit en Dieu et au Jour de l'Au-delà. En l'an 1012H, durant le mois de Rabî' I, Muhsinah (ou "une bienfaitrice") fille de (…) a construit le sanctuaire béni. Que Dieu lui pardonne ainsi qu'à ses parents."

Comment était le sanctuaire ?

Malheureusement il n'existe aucune indication sur comment était le sanctuaire à ses débuts. On sait qu'il a connu plusieurs travaux de restauration, d'élargissement et d'amélioration.

èLes plus importants furent ceux effectués par le Hajj Hassan al-Hamadânî, il y a plus de 200 ans, après avoir vu le Prophète Shîth(p) en rêve. Il(p) lui aurait alors dit d'effectuer des travaux de transformation en vue d'élargir le sanctuaire. Il(p) lui aurait aussi demandé de s'installer avec sa famille près du sanctuaire pour veiller sur lui. Ce lieu devint un lieu de pèlerinage connu, les caravanes y faisant halte. D'autres gens vinrent s'installer autour et le village s'en trouva agrandi.

èLes derniers travaux d'élargissement effectués pour pouvoir recevoir les visiteurs de plus en plus nombreux, venant de différentes régions du Liban et d'ailleurs, remontent à l'an 1995. Malheureusement ils ont fait disparaître : sa muraille de pierres anciennes, sa coupole verte du XVIIe siècle construite par les "Harâfashâ"(2), ses vieilles tombes (à moitié effacées) qui étaient dans sa cour et qui furent enterrées sous la nouvelle construction, et avec elles, leurs précieuses inscriptions témoins de l'histoire de la région. Il ne reste plus que le minaret pour l'appel à la prière qui se tient humblement à côté du nouveau minaret qui le domine de quelques mètres et la plaque de pierre mentionnée.

(d'après "Amâkin Muqadassah min Lubnân" (Des lieux saints au Liban) 

de 'Alî Khayr ad-Dîn,  Ed.Dar al-Mahajjah al-Baydâ', pp59-69)

 

(1)Il est aussi dit que Nabi Shîth(p) aurait été enterré dans une grotte à Sirndîb en Inde. Il existe également un sanctuaire (ou une mosquée) attribué à Nabî Shîth(p) en Irak à Mossoul que les "takfiris" ont démoli le 25 juillet 2014, après l'avoir pillé.

(2)de Banû Harfûsh : émirs shi'ites qui gouvernèrent à Ba'lbeck (Liban) pendant l'époque ottomane, fin XVIe-début XVIIe)

www.lumieres-spirituelles.net     No76  - Rabî 'I & II 1437 – Janvier-Février 2016

Qui est le Prophète Shîth(p) ?(1)

†Il est le fils du Prophète Adam(p) et de Hawâ (Eve), et le deuxième prophète de l'humanité, connu (ou reconnu) aussi bien par les Musulmans que les Juifs et les Chrétiens (sous le nom de Seth).

†Il naquit bien après l'assassinat de Habîl (Abel) par son frère Qabîl (Caïn) qui, selon les dires, avait beaucoup  attristé le Prophète Adam(p) au point de ne pas avoir pu s'approcher de Hawâ pendant 500 ans !

Aussi, ce fut beaucoup plus tard qu'il eut son fils Shîth. Il fut accueilli comme une Bénédiction divine et reçut ce surnom "Don de Dieu" (Hebbat Allah). 

†Il est dit qu'il vécut 912 ans.  

†Il(p) est présenté comme le père de l'humanité :

Un jour, Tâ'ûs al-Yamânî interrogea l'Imam al-Bâqer(p) :

-"Quand disparut le tiers des gens ?"

Il(p) répondit : "Ô Abd ar-Rahmân ! Il ne mourut pas le tiers des gens !"

-"Ô Sheikh, je veux te dire : Quand mourut le quart des gens ?"

-"Ce fut le jour où Qabîl tua Habîl. Quand ils étaient quatre : Adam, Hawâ', Habîl, Qabîl.

 Alors le quart d'entre eux périt."

-"Qui des deux devint le père de l'humanité ? Le meurtrier ou le tué ?"

-Il(s) répondit : "Ni l'un ni l'autre. Le père de l'humanité est Shîth."(Bihâr, vol.10 p156)

†Si le Prophète Shîth(p) s'avère être le père de l'humanité, comment s'est faite la reproduction du genre humain à partir des enfants d'Adam et d'Eve ?

†Cela n'est pas connu.

†Certains ont suggéré que la reproduction s'est faite entre frères et sœurs et qu'ensuite, ce mode de reproduction fut interdit par la législation divine.

†D'autres, s'appuyant sur l'illicéité des rapports entre frères et sœurs prônée par la législation divine, ont suggéré que les premiers hommes ont été mariés à des djinns de sexe féminin ou à des "Hour al-'aîn" descendues du Paradis pour avoir une descendance "licite". Pour appuyer leurs dires, ils mettent en avant des propos attribués à des Imams infaillibles(p). Mais ces dires n'ont pas été certifiés ni confirmés et ni, par la suite, établis dans le patrimoine religieux. De plus, du point de vue de la raison, il est difficile d'envisager une telle hypothèse.

†Alors le mystère reste entier.

www.lumieres-spirituelles.net     No76  - Rabî 'I & II 1437 – Janvier-Février 2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)